Comment coudre des couches lavables ?

Partagez-moi !

Depuis quelques années maintenant, les couches lavables ont le vent en poupe. Plus écologiques, elles sont souvent utilisées par les parents en complément de couches jetables.

Leur défaut ? Elles peuvent s’avérer assez coûteuses, d’autant plus qu’il faut pouvoir avoir assez de rechanges pour que bébé reste au sec ! 

Si vous avez un peu de temps et de bonnes notions de couture, vous pouvez vous lancer dans la confection de ces couches pour des frais moins importants, en achetant ou récupérant les tissus nécessaires.

Le tout est d’avoir le bon matériel !

Une aiguille solide

Comme vous le savez si vous en avez déjà utilisé ou vu dans le commerce, les couches lavables sont épaisses. En effet, pour bien absorber, elles sont composées de plusieurs couches de tissus et notamment d’une fibre synthétique imperméable (le PUL). Il faut donc avoir une machine à coudre assez robuste et une aiguille épaisse pour ne pas qu’elle se casse. Pensez-y avant de vous lancer dans ce projet !

Quel tissu ?

Il existe différentes sortes de couches lavables. La couche TE1 est prête à l’emploi et fonctionne soit avec un insert (d’éponge, de bambou…) intégré dans la couche, soit avec un insert cousu directement dans la couche. Si vous utilisez cette option, il faut laver toute la couche à chaque usage.

Dans le cas de la couche TE2, les inserts (un ou deux inserts) sont posés directement sur la couche. On ne lave alors que ces inserts à chaque change. L’extérieur de la couche n’est, lui, lavé que tous les deux ou trois usages.

Pour l’extérieur de la couche, il vous faudra utiliser un tissu PUL (PolyUréthane Laminé) qui doit être étanche pour éviter de fâcheuses fuites. Le PUL est un enduit synthétique qui reste malgré tout respirant.

De nos jours, il existe de nombreux tissus colorés et certifiés Oeko -tex. Ils ont l’avantage de passer en machine et d’être résistants aux nombreux lavages que vous leur ferez subir ! 

Les couches réutilisables pour enfant

Pour le tissu intérieur (l’insert), vous êtes plus libre ! Il existe de nombreuses matières absorbantes : le coton, le chanvre, le bambou, le tencel, la micropolaire, la microfibre…

Votre choix dépend de plusieurs facteurs : votre budget, votre désir d’utiliser ou non une fibre naturelle ou bio… Si vous préférez utiliser un tissu naturel, alors vous pouvez opter pour une éponge en coton, facile à laver et à sécher ; un tissu en chanvre, une fibre très absorbante ; ou une viscose de bambou.

Les fibres synthétiques ont quant à elles l’avantage d’être très absorbantes. C’est le cas de la microfibre qui sèche très vite et qui est idéale pour le contact avec la peau du bébé : elle est en effet très douce et agréable. Si vous utilisez cette solution, et comme pour le PUL, préférez une microfibre certifiée Oeko tex standard 100. 

Ces tissus sont disponibles en boutique ou sur Internet, Mondial Tissus consacre notamment une page aux fournitures nécessaires à la confection des couches lavables !

Quel matériel ?

En plus du tissu, il vous faudra aussi d’autres fournitures importantes : des boutons pressions (qui se posent avec une pince), des élastiques de 2 centimètres de large qu’il faut choisir solides (qu’il faudra serrer juste assez pour que la couche tienne sans qu’elle serre trop les jambes du bébé) et d’une bande agrippante pour fermer la couche.

Toutes ces fournitures se trouvent très facilement dans le commerce. Comme pour les tissus, vous pouvez choisir des élastiques bio et toujours bien faire attention à la provenance de ces accessoires. 

Les couches réutilisables sont un peu techniques à coudre

L’upcycling ?

Pour l’insert, certaines personnes utilisent d’anciennes serviettes éponges qui permettent de faire baisser le prix. Cette technique présente aussi l’avantage d’être plus écologique, puisque le tissu n’est pas neuf.

Elle pose cependant le problème de la provenance de la fibre. Plus difficile, en effet, de dire si cette dernière est bio ou non.

Choisissez donc la solution qui vous convient le mieux !

Quel patron ?

Vanessa Salun propose un tuto pas-à-pas de couche TE1 très clair et bien expliqué. Dans son cas, elle utilise de l’éponge pour l’insert et du tissu microfibre pour l’intérieur de la couche. 

Pour un patron de couche TE2, vous pouvez vous diriger vers le blog de Servanne qui propose elle aussi un pas-à-pas avec du tissu imperméable et du chanvre.


Et vous, avez-vous déjà testé les couches lavables pour votre bébé ?


Partagez-moi !

Pauline Le Gall

Pauline est journaliste, spécialisée dans la culture. Elle est pigiste pour plusieurs médias web et papier. Sur son temps libre, elle est aussi passionnée de couture et de tricot, deux activités qu'elle pratique depuis plus de dix ans.

3 réflexions sur “Comment coudre des couches lavables ?

  • 23 mars 2021 à 9 h 39 min
    Permalien

    Bonjour
    Bravo pour vos articles car moi-même je couds énormément …
    Mes petits enfants ont eu en majeure partie ces couches lavables et ma fille qui est couturière les a confectionnées en plusieurs modèles et couleurs pour ses neveux et nièce
    Les faire à l’économie est important en réutilisant parfois de l’éponge en effet, mais même cousues au plus cher, il s’est avéré que l’investissement restait très très rentable par rapport à l’achat du jetable
    Reste le lavage bien sûr mais ça n’est pas pire avec une machine que de remplir des sacs poubelles à jeter avec scrupules !!!
    Merci pour la planète à vous et à ceux qui se lanceront dans cette couture

    Répondre
  • 23 mars 2021 à 18 h 24 min
    Permalien

    Ma fille aussi utilise des couches lavables (des TE2) pour son petit. C’est une bonne décision. Nous avons choisi une version mixte : elle a acheté les culottes et je lui ai fait des inserts de toutes sortes suivant le moment de la journée (vieux draps en flanelle, micropolaire, éponge de bambou ..). Le magasin en ligne Tiloudou propose de bons tissus, souvent de bien meilleure qualité que Mondial.
    Par contre il ne faut pas oublier que le stockage des couches sales et le lavage ne sont pas une mince affaire. Il faut prévoir que cela prend beaucoup de temps et de manipulations. Pas de sèche-linge sinon on perd beaucoup du pouvoir absorbant ! Il faut donc aussi de la place pour sécher et stocker dans nos petits appartements.

    Répondre
  • 24 mars 2021 à 10 h 38 min
    Permalien

    Bonjour.
    Au niveau de l’absorption il y a plusieurs niveaux
    L’éponge de coton absorbe moins que l’éponge de bambou.
    Le molleton de chanvre absorbe super bien mais n’aime pas être « comprimé » car dans ce cas il fuit.
    Dans le tutoriel de T2 il manque les goussets sur les côtés pour être parfait.
    Sinon c’est vrai que le budget couches est important mais les couches lavables sont nettement plus économiques que les jetables et ce même si on achète du neuf.
    Merci pour vos tutoriels et bises à Jojo 😘

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.