fbpx

Jean-Paul Gaultier – Enfant Terrible de la Mode

Partagez-moi !
  • 1
    Partage

Vous connaissez forcément Jean-Paul Gaultier ! C’est l’un des stylistes et créateurs de mode contemporains les plus réputés de ces 3 dernières décennies.

Véritable touche à tout, son œuvre ne se résume pas à quelques défilés loufoques dans lesquels les hommes défilent en jupes et où les femmes ont des soutiens-gorge coniques !

Jean-Paul Gaultier et son kilt

Né à Bagneux, en banlieue sud de Paris, en 1952, Jean-Paul Gaultier passe son enfance à dessiner et est initié très jeune à la couture par sa grand-mère.

Alors qu’il n’a que 14 ans, il dessine sa première collection de vêtements. À 18 ans, complètement autodidacte, il envoie ses croquis à Pierre Cardin et est recruté comme assistant du créateur. Ce dernier l’envoie aux Philippines, où il dessine les collections destinées au marché américain.

Deux ans plus tard, il est de retour en France et c’est l’échec : il lance sa première collection et se ramasse. Il pense tout abandonner à ce moment-là, mais une maison de couture japonaise — Kashiyama — l’appelle pour lui proposer de dessiner une ligne de vêtements.

La première collection qu’il dessine s’intitule James Bond, et est un succès.

Les années 80

À partir de ce moment-là, Jean-Paul Gaultier propose 2 collections de prêt-à-porter par an. Son style provocateur et atypique marque les esprits. Et ses défilés dépoussièrent ce qui se fait à l’époque. Ils sont conçus comme de véritables shows dans lesquels les mannequins peuvent danser, par exemple.

Dès 1983, la marinière fait son apparition dans les défilés. Cette dernière ne le quittera plus et deviendra sa signature personnelle.

La fameuse Marinière

En 1985 et 1986, il habille les hommes de jupes, puis de robes. L’idée derrière la provocation, c’est l’égalité entre l’homme et la femme. D’ailleurs, la première collection homme de Jean-Paul Gaultier s’intitule « l’homme objet ». Les deux sexes sont sur un pied d’égalité !

Les femmes ne sont pas oubliées par Jean-Paul Gaultier : il les magnifie en les habillant de corsets aux soutiens-gorge coniques.

C’est dans les années 80 qu’il devient connu du grand public. À la fin de la décennie, il sort d’ailleurs un album de musique, dont j’ai retrouvé le clip… Il n’en fera qu’un ! Lucide, le Jean-Paul !

Un touche à tout

Son influence et son talent lui permettent de signer les costumes de films de réalisateurs notables : Luc Besson (Le 5ème élément), Pedro Almodovar (Kika), Jean-Pierre Jeunet (La cité des enfants perdus), Josiane Balasko (Ma vie est un enfer).

Il signe également de nombreux costumes de scène pour Sheila, Yvette Horner, Mylène Farmer, Madonna, Nirvana ou Depeche Mode !

Madonna habillée par Jean-Paul Gaultier pour son show.

Et saviez-vous qu’il avait présenté une émission de télévision ? Avec Antoine de Caunes, sur la télé anglaise !

En parallèle, il lance en 1993 sa gamme de parfum avec « Jean Paul Gaultier » (aujourd’hui appelé « Classique »). Puis en 1995, « Le Mâle ». Le succès commercial de cette ligne de parfum n’est pas à démontrer. Le Mâle est en 2004 le parfum masculin le plus vendu au monde.

Mais ce qu’on retient, ce sont les formes des flacons : un buste de femme dans un corset, et un emballage dans une boite de conserve pour l’un, et buste d’homme en marinière pour l’autre.

Ce qui impressionne, c’est sa capacité à faire le grand écart en permanence.

À la fois directeur du prêt-à-porter pour la maison Hermès (2004-2010), il signe des collections pour la Redoute, fais le stylisme de meubles pour Roche Bobois et « habille » des bouteilles de champagne, de Coca Cola et des éclairs au chocolat des boulangeries industrielles Paul…

Gaultier n’a pas peur de choquer ou de déranger. Il fait ce qu’il lui plait.

La Haute-Couture


Ce n’est qu’en 1997 que Jean-Paul Gaultier ouvre sa propre maison de couture. Jusqu’alors, il ne se contentait que de prêt-à-porter.

Les défilés qu’il organise cassent les codes du genre. Les différentes cultures sont représentées.

Il fait défiler Beth Dito, Nabilla et Conchita Wurst. Mais pas en même temps, quand même, faut pas déconner !

Jean-Paul Gaultier et Conchita Wurst, gagnant.e du concours Eurovision.

En 2020, il annonce que le défilé du 22 janvier sera son dernier. Le créateur ne ferme pas sa maison pour autant. Il envisage de nouveaux projets, pour le moment inconnu !

«J’AIME VOIR LES CHOSES SOUS UN ANGLE INHABITUEL, ET REMETTRE EN QUESTION L’ATTENDU»

Jean-Paul Gaultier

Partagez-moi !
  • 1
    Partage

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

11 pensées sur “Jean-Paul Gaultier – Enfant Terrible de la Mode

  • 21 janvier 2020 à 6 h 17 min
    Permalink

    Bonjour Julien merci pour cet article bien ficelé et super intéressant ! 🙏 Belle journée. Kro

    Répondre
    • 23 janvier 2020 à 21 h 31 min
      Permalink

      Merci pour ce bel article 👍🏾
      🙋🏾

      Répondre
  • 21 janvier 2020 à 7 h 58 min
    Permalink

    C’est vrai qu’il est fascinant … merci pour cet article sympathique et bien documenté. Bonne journée

    Répondre
  • 21 janvier 2020 à 8 h 09 min
    Permalink

    Bonjour Julien,
    Bel article. Tout est dit. J’adore ce couturier !
    Merci 😃

    Répondre
  • 21 janvier 2020 à 8 h 58 min
    Permalink

    quel super article! effectivement heureusement qu’il n’a fait qu’un seul album et continuer dans la couture pour notre plus grand plaisirs!!!

    Répondre
  • 21 janvier 2020 à 15 h 00 min
    Permalink

    merci pour cet article, fort intéressant, Bonne journée et continuez de nous informer

    Répondre
  • 21 janvier 2020 à 17 h 30 min
    Permalink

    Bel article très bien documenté et très intéressant. Bien que je ne sois pas fan de ses collections, j’admire l’artiste atypique et talentueux qu’il est. J’ignorais beaucoup de choses sur lui. Merci d’avoir pris le temps de faire cet article pour notre plus grand plaisir.
    À bientôt.

    Répondre
  • 21 janvier 2020 à 18 h 00 min
    Permalink

    Merci pour cet article très intéressant : je suis une super fan de Jean Paul Gaultier.
    Il va me manquer….

    Répondre
  • 21 janvier 2020 à 22 h 50 min
    Permalink

    On ne connait souvent que les modèles qui ont choqués. Un jour, je me suis payé le culot d’entrer dans une boutique qui vend ses modèles prêt à porter. J’ai essayé une robe en jersey rayé bleu et blanc, ce bleu spécial J.P. Gaultier, avec une jupe coupée avec des pointes. Très portable au quotidien avec des espadrilles. Et un grand confort. Quelques fois le confort va avec le prix. On peut toujours rêver….

    Répondre
    • 23 janvier 2020 à 16 h 24 min
      Permalink

      Je viens d’écouter le clip. Vous êtes dur ! Replacez le dans son époque ! Il n’est pas pire que bien d’autres, dans la vague techno qui animait les « boites ». Je me souvient de la Villa Rouge sur Montpellier. On a mis du temps pour arriver à entrer ! Le temps, court, d’attraper une bonne migraine et retours à la maison. 😄 Je trouve le clip lui même très esthétique.

      Répondre
      • 23 janvier 2020 à 18 h 43 min
        Permalink

        Le clip est pas mal pour l’époque, mais la chanson en elle-même… Si vraiment ça avait été top, il en aurait sorti d’autres 🙂

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.