Comment Jeanne Lanvin a créé la première collection de mode pour enfants

Partagez-moi !

Aujourd’hui, cela paraît parfaitement normal et naturel de voir dans les grands magasins comme le Bon Marché ou les Galeries Lafayette des rayons pour enfants. Les marques de luxe sont désormais nombreuses à décliner leurs créations pour les plus jeunes.

Cela n’a, cependant, pas toujours été le cas.

C’est une femme, Jeanne Lanvin, qui a révolutionné le monde de la mode au début du XXe siècle en habillant sa fille Marguerite.

Qui était Jeanne Lanvin ?

L’histoire de Jeanne Lanvin

Jeanne Lanvin naît en 1867 à Paris. Rien ne la prédispose à devenir l’un des plus grands noms de l’histoire de la mode française : elle grandit dans une famille très modeste, entourée de dix frères et sœurs. Très rapidement cependant, elle se distingue par un caractère indépendant et une ambition, qui la guideront toute sa vie.

La jeune Jeanne n’a que 13 ans quand elle commence à travailler chez une modiste de la rue du Faubourg Saint-Honoré. Elle ne brode ou ne coud pas : elle est chargée de livrer des chapeaux aux quatre coins de Paris. La jeune fille a déjà un esprit créatif, qui la pousse à créer, sur son temps libre, des premiers vêtements pour ses poupées.

Trois ans plus tard, elle commence son apprentissage de modiste. Encore une fois, sa créativité et son désir de réussir lui permettent de sortir du lot. Les chapeaux qu’elle confectionne rencontrent un fort succès. En 1889, elle ouvre sa boutique « Lanvin (Melle Jeanne) Modes » rue Boissy d’Anglas à Paris, avant de déménager en 1893 au 22, rue du Faubourg Saint-Honoré, où siège toujours aujourd’hui la maison Lanvin.

Une robe bleue pour enfant cousue par Jeanne Lanvin

Inspirée par sa fille Marguerite

Peu de temps après avoir ouvert sa boutique de chapeaux, Jeanne Lanvin rencontre et épouse le comte Emilio di Pietro. La relation ne durera pas, puisque le couple se séparera en 1903, mais elle changera malgré tout la vie et la carrière de la créatrice. En 1897, elle donne naissance à sa fille unique Marguerite, que l’on appelle aussi « Marie-Blanche » et qui va devenir une source d’inspiration et de créativité infinie pour Jeanne. La mère et la fille entretiennent une relation fusionnelle.

Jeanne soigne autant l’éducation de sa fille que ses toilettes : elle lui confectionne des vêtements somptueux. À ce sujet, l’écrivaine Louise de Vilmorin écrira que « c’est pour l’émerveiller que, de fil en aiguille, [Jeanne Lanvin] émerveillera le monde. » Les robes et manteaux imaginés par la créatrice pour sa fille impressionnent les mères aisées qui viennent acheter des chapeaux en boutique. Marguerite fait forte impression.

Ce succès auprès de ses amies et des clientes de la boutique encourage Jeanne Lanvin à imaginer la toute première collection de mode pour enfants en 1908. Elle ouvre d’abord, en 1908, le département « costumes d’enfants. » Un an plus tard, son statut change : de modiste, elle devient couturière en adhérant au Syndicat de la couture. Lanvin devient une « Maison de couture » ; c’est une consécration.

Entre les deux guerres, la maison est en pleine expansion. Plus rien n’arrête Jeanne Lanvin qui crée des départements de robes de mariée, de lingerie, de parfumerie… À la fin des années 1920, plus de mille ouvriers travaillent dans ses ateliers.

Une robe pour enfant cousue par Jeanne Lanvin

La première collection de mode enfant

Les vêtements de la première collection pour enfants de Lanvin sont inspirés de l’univers de la Comtesse de Ségur, célèbre autrice des Petites filles modèles ou des Malheurs de Sophie.

Les pièces, entièrement réalisées à la main, sont particulièrement raffinées et présentent de nombreux détails : nœuds, grands rubans, motifs recouverts de marguerite en clin d’œil à la muse de la collection, lavallières, tissus plissés…

Jeanne s’inspire des vêtements pour adultes pour imaginer des vêtements qui plairont à sa fille et elle n’hésite pas à utiliser de la dentelle et des matières nobles, jamais utilisées pour habiller les enfants.

Les modèles de la collection portent des noms enfantins rappelant des contes : Chérubin, Chaperon Rouge, Robin Hood…

Lorsque sa mère meurt en 1946, Marguerite reprend les rênes de la maison Lanvin. La collection de mode pour enfant influencera les plus grandes enseignes qui s’engouffreront à leur tour dans ce marché.

Au printemps 2012, la maison Lanvin a elle-même rendu hommage à cet héritage en reprenant une collection inspirée de cette époque, destinée aux petites filles de 4 à 10 ans et pilotée par Alber Elbaz. Preuve de l’influence encore très présente de Jeanne Lanvin, véritable pionnière de la mode à la française.

Photo de Jeanne Lanvin par le studio Harcourt

Partagez-moi !

Pauline Le Gall

Pauline est journaliste, spécialisée dans la culture. Elle est pigiste pour plusieurs médias web et papier. Sur son temps libre, elle est aussi passionnée de couture et de tricot, deux activités qu'elle pratique depuis plus de dix ans.

10 réflexions sur “Comment Jeanne Lanvin a créé la première collection de mode pour enfants

  • 13 avril 2021 à 7 h 30 min
    Permalien

    Merci Julien, c’est toujours très sympa d’apprendre les fonds de l’histoire d’une vie….j’ai bien aimé ce « reportage »sur la maison LANVIN…. au plaisir d’une autre de vos découvertes.
    Rolande

    Répondre
    • 15 avril 2021 à 22 h 52 min
      Permalien

      Comme j’aime vos articles… super intéressants… Merci 🌹💞

      Répondre
  • 13 avril 2021 à 9 h 18 min
    Permalien

    bonjour Julien,
    Je vous remercie infiniment pour cet article, j’ai beaucoup aimé c’est vrai que l’on ne parle pas beaucoup de Jeanne Lanvin c’est une merveilleuse créatrice de modiste elle est passée couturière elle a fait des créations magnifiques et une réputation mondiale c’était une femme de caractère un grand merci pour votre article

    Répondre
  • 13 avril 2021 à 14 h 41 min
    Permalien

    merci pour vos articles toujours très intéressants!!

    Répondre
  • 13 avril 2021 à 16 h 04 min
    Permalien

    Bonjour Julien,

    encore un autre article très enrichissant. Merci de le partager.

    Maguy

    Répondre
  • 13 avril 2021 à 19 h 03 min
    Permalien

    Merci pour cet article très intéressant. j’ai beaucoup aimé le lire.

    Répondre
  • 13 avril 2021 à 21 h 30 min
    Permalien

    MERCIIIIIIIII ! Magnifique article ! Très intéressant ! En plus …. Une pointe de courage et d’optimisme pour toutes les novices 😊

    Répondre
  • 14 avril 2021 à 7 h 09 min
    Permalien

    Bonjour Julien,

    Merci pour cet article , et, tout ce que vous partagez au travers de vos écrits et vidéos. Je passe toujours un très bon moment en votre compagnie par médias interposés.
    Le pantalon munster est devenu un incontournable de la garde robe de mes petit-fils, merci.
    je vous souhaite une très belle journée.

    Josephine

    Répondre
  • 14 avril 2021 à 21 h 01 min
    Permalien

    Julien, le futur Jeanne Lanvin ? 😉
    Merci pour cet article très intéressant 😊🙏🏻

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.