Tout savoir sur la Popeline

Partagez-moi !
  • 1
    Partage

Il y a un tissu qui est un incontournable quand on fait de la couture : la popeline. Indispensable et incontournable pour les chemises et chemisiers, robes, blouses, mais aussi le linge de table.

Doux au touché, avec un beau tombé et facile à repasser, la popeline à tout pour plaire !

Histoire de la popeline

Les origines de ce tissu sont (comme d’habitude) assez floues !

La provenance la plus communément admise est Avignon, au 15e siècle. À cette époque, la ville est une cité papale très riche. Les tisserands, pour certains venus d’Italie, développent une étoffe exclusivement réservée au pape et à sa cour.

Un tissu fait de soie et un autre de « fleuret », un fil de soie plus grossier. Appelée « papeline », cette étoffe verra son nom changé en « popeline » dans le temps.

Le Pape Clément fût l'un des premiers à bénéficier de la popeline

Une autre origine serait la ville Flamande de Poperinghe dont la spécialité au 11e siècle est le drap de laine et soie… La popularité de cette production fait qu’elle s’exporte dans l’Europe entière. Et en Angleterre, on parle de… « Poplin ».

La ville de Poperinge, d'où provient peut-être la popeline

Bref, on ne saura probablement jamais avec certitude quand et où a été créé ce tissu !

Le tissage de cette étoffe est à l’origine fait avec un fil de laine et un fil de soie. Aujourd’hui, la popeline est essentiellement en 100 % coton, bien qu’on trouve également des mélanges coton/polyester.

Ces qualités en font le tissu préféré des tailleurs. Les chemises sur mesure pour homme sont forcément faites en popeline de coton ! Pas d’alternative possible !

Des chemises pour homme, en popeline évidemment

Pour rentrer un peu dans la technique : il y a 2 types de fils qui composent la popeline.

  • Les fils de trame qui sont plus gros.
  • Les fils de chaine qui sont deux fois plus nombreux que les fils de trame.

Cette disposition et ce choix de fils font que se forment de petites et discrètes rayures en relief.

Le tissu a donc un sens : ces rayures sont dans le sens du droit fil, et il n’est pas conseillé de couper à contresens.

Les pelotes de fils pour le tissage de la popeline

Comment coudre la popeline ?

La couture de la popeline est très agréable. C’est un tissu facile à coudre, non élastique et qui a tendance à glisser un peu.

Pour ne pas avoir de déconvenue lors de la découpe et de la couture, je vous conseille d’épingler raisonnablement.

Pour votre machine à coudre, une aiguille standard taille 80 ou 90 fera parfaitement l’affaire.

Quant au fil à utiliser, c’est toujours mieux de choisir un fil dans la même matière que votre tissu (donc coton), mais un fil synthétique fonctionnera aussi sans problème. 

Pour l’entretien, un lavage à 30° en délicat et un séchage à l’air seront parfaits ! Et pour le repassage, on y va doucement sur la chaleur ! Le fer au minimum pour éviter de cramer les fibres !

Pour les prix, ils démarrent à 4,95 € le mètre pour du 100 % coton, et peuvent atteindre les 16 € pour du coton bio imprimé.

Parfois, les prix s’envolent pour atteindre les 27 € le mètre pour la marque et les motifs Liberty. C’est joli, mais ça pique un peu !

Vous le voyez, la popeline est un tissu à considérer très sérieusement pour vos créations textiles ! Accessible financièrement (si vous ne choisissez pas les marques et créateurs premium) et facile à piquer et travailler, ce tissu est également hyper agréable à porter et élégant !


Partagez-moi !
  • 1
    Partage

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

13 pensées sur “Tout savoir sur la Popeline

  • 17 décembre 2019 à 7 h 55 min
    Permalink

    Merci pour cet article, j’adore.

    Répondre
    • 18 décembre 2019 à 7 h 26 min
      Permalink

      merci beaucoup pour ces recherches dans l’histoire. C’est très intéressant de découvrir l’origine de toutes ces choses.
      merci encore pour toutes ces précisions.
      A bientot

      Répondre
  • 17 décembre 2019 à 8 h 38 min
    Permalink

    Merci pour cet article, lorsqu’on est débutant on se pose toujours un tas de questions sur les différents tissus. Pour quoi, quelle utilisation, de quoi sont-ils faits, comment les utiliser et le type de fil ou d’aiguilles etc….
    Je suis demandeuse de ce genre d’article sur d’autres matières. vos explications sont toujours très claires et concises.
    Bravo et merci pour ce partage.

    Répondre
    • 17 décembre 2019 à 9 h 28 min
      Permalink

      Bonjour,
      Je suis d’accord avec Calcann2. Cela fait 6 mois que je me suis mise à la couture, et qu’elle passion. J’ai réalisé les paniers ainsi que les lingettes démaquillantes qui seront sous le pied du sapin pour toutes les femmes de ma famille. Milles mercis pour vos tutos. Au plaisir de découvrir vos prochains articles..
      Audrey

      Répondre
  • 17 décembre 2019 à 8 h 41 min
    Permalink

    Super comme d’habitude !!!

    Répondre
  • 17 décembre 2019 à 8 h 54 min
    Permalink

    Merci pour cet article. Il est vrai qu’on s’y perd dans les différentes sortes de tissu, les différentes matières et vos articles sont toujours intéressants, en peu de temps on apprend plein de choses, c’est super. Moi qui me suis mise au tissage je vais peut-être tisser de la popeline …. un jour.

    Répondre
  • 17 décembre 2019 à 9 h 54 min
    Permalink

    Merci pour cet article très intéressant, comme tous ceux déjà publiés.
    Grâce à vos explications très claires, je ne me poserai plus maintes questions sur la popeline en allant choisir mes tissus.

    Répondre
  • 17 décembre 2019 à 20 h 15 min
    Permalink

    Très bon article et en plus un petit cours d’histoire, j’adore, j’adhère.

    Répondre
  • 17 décembre 2019 à 21 h 07 min
    Permalink

    Merci pour cet article très instructif et simple à comprendre pour les débutantes comme moi.

    A chaque fois un plaisir de te lire

    Répondre
  • 18 décembre 2019 à 8 h 31 min
    Permalink

    Merci pour cet article. Des sujets toujours très intéressants.

    Répondre
  • 21 décembre 2019 à 16 h 52 min
    Permalink

    Le liberty est doux comme de la soir. Chez moi, on l’appelle coton Suisse.

    Répondre
  • 30 décembre 2019 à 1 h 00 min
    Permalink

    Merci pour cet article. Un peu d’histoire et une connaissance textile très intéressante !
    Au plaisir de lire d’autres articles.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.