Comment coudre le tissu jean’s (Denim)

Partagez-moi !
  • 3
    Partages

Parlons du plus américain des tissus français ! Car oui, la toile de jean’s est née dans le sud de la France ! (Ambiance cigales et odeurs de lavande, cong !)

Enfin… en partie !

L’histoire commence au Moyen Âge, avec la création d’un sergé de soie et laine dans la ville de Nîmes. Mais le sergé de Nîmes (denim) émerge réellement au 18e siècle, avec l’essor de l’industrie textile dans la région.

Dans le même temps, la ville de Gênes en Italie du Nord, fabrique et exporte quantité d’une toile composée d’un mélange coton/lin ou coton/laine appelée « futaine ». Dans le port de Londres, ces tissus sont appelés « jean’s », dérivé de Gênes avec l’accent anglais.

Le premier a avoir l’idée de se servir de cette toile pour fabriquer des pantalons de travail est Célestin Tuffery, dont la marque 100 % made in France Atelier Tuffery existe toujours.

Mais la plus grande réussite dans le domaine est à attribuer à Levi Strauss aux États-Unis, en 1872. À l’origine simple revendeur de tissus et quincaillier pendant la ruée vers l’or, il développe et dépose un brevet (avec le tailleur Jacob Davis) pour la fabrication de pantalons avec des rivets pour maintenir et renforcer les poches.

Détail couture d'une poche de jean's avec rivet

Cette invention fera son succès et sa fortune. Aujourd’hui, la marque Levi’s a vendu plus de 4 milliards de jean’s depuis 1890 ! Pas mal !

Caractéristiques du denim

Depuis plus de 100 ans, le jean’s est un tissu résistant et durable. Techniquement, il s’agit d’un tissage très serré à 90° d’un fil de chaine bleu (de Gênes), et 3 fils de trame écrus ou blancs.

Au fil des années et des innovations, différentes façons de tisser le denim ont fait leurs apparitions. Ce qui change, c’est l’ordre dans lequel sont positionnés les différents fils. La façon de tisser permet de rendre le tissu plus ou moins doux et solide.

Au départ uniquement utilisé pour la confection de vêtements de travail (jean’s, salopettes, tabliers), la toile de jean’s a connu un âge d’or dans les années 70 lorsque les créateurs de mode ont décidé de l’utiliser dans leurs collections.

Parmi les plus connus : Dolce & Gabbana, Jean-Paul Gaultier, Lagarfeld ou Versace.

Depuis, le jean’s a fait son trou et on le retrouve cousu à toutes les sauces : jupes, robes, vestes, blousons, vêtements enfants, chapeaux, sacs, chaises, rideaux… Il est partout !

Pile de pantalon en jean's dans une boutique

Comment coudre le jean’s ?

La première chose à faire lorsqu’on souhaite coudre du jean’s, c’est le laver (à 40°, max) ! Hors de question de se lancer dans la découpe et la couture d’un coupon de denim sans l’avoir passé à la machine précédemment.

En plus d’éviter une déteinte et un rétrécissement de la toile, cette étape rendra votre tissu moins raide, et plus agréable à travailler.

Pour la découpe, selon l’épaisseur du tissu, vous utiliserez une paire de ciseaux de qualité et/ou une roulette de découpe et son tapis autocicatrisant.

Il se peut que vous n’arriviez pas à découper plusieurs épaisseurs de tissu en un seul passage, tant la toile de jeans est robuste. Dans ce cas, pas de panique, vous coupez les couches une à une, en faisant attention à bien positionner votre pièce de patron dans un sens puis dans l’autre.

Coudre du denim n’est pas aussi simple que la couture d’un simple coupon de coton. Son armure en fait un tissu qui peut poser problème à certaines machines d’entrée de gamme, pas suffisamment puissante pour percer la toile.

Détail d'une couture sur du denim

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut absolument que vous ayez le réflexe d’installer sur votre machine à coudre une aiguille spéciale jean’s.

Il s’agit d’une aiguille avec une pointe renforcée qui minimise la torsion et limite les risques de casse ou de points sautés.

De même, il va falloir faire attention au fil que vous allez utiliser.

Quels points de couture sélectionner ?

Votre machine à coudre est équipée de la bonne aiguille, et enfilée avec le fil adéquat ?

Si votre coupon de denim est rigide, on utilise le point droit. Vous pouvez éventuellement l’allonger un peu si l’épaisseur est grande.

Si votre toile de jean’s contient de l’élasthane, et est par conséquent un peu stretch, vous utiliserez plutôt un point élastique de votre machine. Si vous n’avez pas le choix, le point zigzag pas trop large fera l’affaire.

Votre machine refuse de coudre les épaisseurs ? Il y a deux astuces à tenter avant de la balancer par la fenêtre : 

  • Avancer point par point en tournant le volant dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Aplatir les épaisseurs au marteau, comme un bourrin ! Cette seconde solution est certes moins fine et délicate que la première, mais elle est diablement efficace !

Le denim étant une matière qui s’effiloche beaucoup, il est également conseillé de surfiler systématiquement les bords bruts de vos pièces de patron avant de les coudre.

Détail couture sur un pantalon jean's denim avec rivets

Où acheter du denim ?

La toile de jean’s a beau être populaire, la trouver en mercerie traditionnelle relève parfois du parcours du combattant !

Le choix est souvent limité, et/ou de mauvaise qualité… Bref, il faut souvent batailler pour trouver son bonheur.

Pour la confection de mes Superlipopettes en jean’s, j’ai fait appel à Amandine Cha qui fabrique de la toile de denim en France, avec du coton bio.

Les merceries en ligne ont l’avantage de proposer un grand nombre de type de toile de jean’s différents. C’est à mon avis le plus simple pour trouver facilement votre bonheur.

Pour les prix, comptez entre 10€ le mètre, et jusqu’à 30€ pour du tissu bio made in France.


Partagez-moi !
  • 3
    Partages

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

12 réflexions sur “Comment coudre le tissu jean’s (Denim)

  • 23 juin 2020 à 7 h 07 min
    Permalien

    Article hyper intéressant, comme d’habitude.
    Hier, j’ai regardé Cake Boss ou une cliente voulait un gâteau qui ressemble à du jean pour sa Baby shower, car elle adorait le jean et elle allait appeler son futur petit garçon Denim.
    Je n’avais pas tout compris et grâce à votre article, me voilà éclairée 😊 Merciiiiii 😉

    Répondre
  • 23 juin 2020 à 7 h 27 min
    Permalien

    Bonjour j’ai beaucoup aimé cette Arcticle très intéressant. Merci Julien pour toutes ces connaissances que vous apportez dans le domaine de la couture du tissu et de tout ce qui s’y rapportent. Cathy

    Répondre
  • 23 juin 2020 à 8 h 09 min
    Permalien

    Tu m’as tuée avec ton astuce de marteler comme un bourrin les épaisseurs 🤣!!! J’imaginais trop la scène 😉…. Ceci dit excellent article comme d’habitude 👌!

    Répondre
  • 23 juin 2020 à 8 h 42 min
    Permalien

    C’est bien connu, en couture…. toujours avoir un marteau à portée de main. Cela m’a bien fait sourire mais tellement vrai. Merci pour cet excellent article détaillé et très instructif. Excellente journée Véro

    Répondre
  • 23 juin 2020 à 11 h 27 min
    Permalien

    Tu m’as fait rire Julie! Bel article

    Répondre
  • 23 juin 2020 à 11 h 37 min
    Permalien

    bonjour à tous,
    je mets le pied double entrainement, ça évite que la machine peine trop.
    on trouve de mois en moins de vraies toiles jean sans elasthane, et c’est bien dommage.
    même Levis n’a qu’un seul modèle 100% Denim, le 501 homme, la version femme a 1% d’elasthane.
    à quand le retour du vrai jean bien raide !!!

    Répondre
  • 23 juin 2020 à 11 h 42 min
    Permalien

    Merci Julien
    j’ai beaucoup aimé cet arcticle très intéressant et instructif. C’est vrai qu’on galère quand on doit travailler le jean.
    Merci de partager vos connaissances en couture .
    Bonne journée Clo

    Répondre
  • 23 juin 2020 à 20 h 28 min
    Permalien

    bonjour et merci Julien pour cet article, toujours un réel plaisir de regarder les articles et vidéos. Puis-je faire une demande? Quand on a du jeans élasthane, faut il mettre une aiguille spécial jeans ou une grosse aiguille pour jersey? Bonne soirée

    Répondre
  • 24 juin 2020 à 21 h 31 min
    Permalien

    Merci pour cet article très interessant, je ne savais pas que de Denim venait de Nîmes
    Annick

    Répondre
    • 5 juillet 2020 à 20 h 39 min
      Permalien

      Bonjour, un grand Merci pour votre travail que je viens de découvrir mais que je vais suivre avec attention.
      Je souhaiterais vous demander Conseil pour un projet Couture. acceptez vous de répondre aux questions? ??
      Si Oui contacter moi rapidement merci

      Répondre
      • 6 juillet 2020 à 10 h 41 min
        Permalien

        Bonjour Amélie ! Pour toutes les questions autour de la création d’entreprise textile, j’ai le blog Business Textile qui pourra vous renseigner 🙂

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.