7 astuces pour entretenir et faire durer vos tissus

Partagez-moi !
  • 2
    Partages

Vous l’avez probablement remarqué : la couture est un loisir qui coûte relativement cher ! Une fois votre machine à coudre/surjeteuse/paires de ciseaux/aiguilles/fer à repasser, etc. achetés, il faut quand même régulièrement s’offrir quelques coupons de tissus pour pratiquer et se faire plaisir !

Alors que vous avez passé des heures à tracer, couper, coudre et repasser votre ouvrage, quoi de plus désagréable de se rendre compte, après quelque temps, que ses tissus ont perdu de leur vitalité et de leur résistance ?

Quelles sont les astuces pour faire en sorte que vos tissus durent le plus longtemps possible ?

Laver ses tissus trop souvent et à haute température

Je commence avec un chiffre qui fait froid dans le dos : à chaque lavage, des centaines de milliers de microfibres plastiques sont relâchées dans l’eau, et terminent dans l’océan. Cette donnée ne vaut que pour les textiles issus du pétrole (polyester, acrylique, polaire, etc.), mais nous éclaire sur l’action du lavage sur les tissus en général.

Chaque lavage esquinte un peu plus vos tissus, quelle que soit la matière qui les compose. Des dégradations infimes, mais qui finissent par se remarquer au bout de quelque temps.

Couleurs qui flétrissent, élasticité qui diminue, tenue du vêtement qui se relâche. Bref, il n’y a rien qui va !

Dès lors, faites attention à laver de façon raisonnable vos tissus, et de préférence à une température basse.

Inutile de faire bouillir vos coupons une fois de retour de la mercerie. Un simple lavage à 30° suffit à les décatir et à les nettoyer. Si vous découvrez qu’il faut laver son tissu avant de le coudre, je vous renvoie vers cet article que j’avais écrit. Vous allez y voir plus clair sur les raisons.

Faites sécher votre linge et vos tissus, mais pas au soleil !

Ne pas blinder votre machine à laver

Il faut imaginer votre machine à laver comme un bocal à cornichons. Lorsque le bocal est plein, vous avez beau le secouer dans tous les sens les cornichons ne bougent pas. Par contre, lorsqu’il est moins rempli, vous pouvez remuer son contenant sans trop de problèmes.

Pour votre machine à laver, c’est la même chose. L’odeur de vinaigre en moins !

Plus votre machine sera remplie à ras bord, moins le lavage sera efficace. Les tissus qui dansent collés-serrés dans le tambour en mode soirée mousse, c’est rigolo à imaginer, mais ça ne lave pas bien, et ça abîme le tissu qui frotte beaucoup plus.

Donc, même si vous imaginez faire des économies en remplissant votre machine à laver au maximum, cela aura plutôt l’effet inverse.

Utilisez la bonne lessive… Et oubliez l’assouplissant !

Si vous regardez les publicités à la télévision, vous allez constater qu’il y a autant de lessives différentes que de types de tissus. L’imagination débordante des marchands de produits d’entretien est bluffante !

2 grandes catégories de lessive se partagent le marché : les lessives liquides et les lessives en poudre.

La lessive liquide semble plus indiquée à l’heure actuelle. Elle ne contient pas d’agent blanchissant, et ne ternit pas les tissus à la longue. De plus, son action est plus efficace à basse température.

Donc, pour un usage quotidien, préférez une lessive sous cette forme.

Pour les quantités, lisez attentivement les instructions au dos du bidon pour savoir quelle quantité utiliser. Ce n’est pas parce que vous mettrez plus de lessive que votre tissu ressortira plus propre de la machine !

Concernant l’assouplissant, sur le papier on a l’impression que c’est la solution à tous nos problèmes dans la vie ! Les assouplissants rendent la vie plus douce, la font sentir bon et mettent des fleurs volantes partout !

Cependant, les assouplissants ne sont pas tip top pour les fibres de vos tissus. Et je ne parle pas des conséquences écologiques et le fait d’ajouter de nouveaux composés chimiques sur vos tissus.

Bref, si vous souhaitez assouplir un peu votre linge ou tissu, remplissez le réservoir dédié à l’assouplissant avec du vinaigre blanc, et cela cassera l’effet du calcaire sur le tissu sans ajouter d’odeur.

Quelle lessive utiliser pour laver ses coutures ?

Éviter les tissus de mauvaise qualité

C’est assez logique quand on y pense. Utiliser une matière première de qualité vous permettra de faire durer vos créations bien plus longtemps que si vous achetez du tissu premier prix.

Évidemment, il y a toujours des surprises. Vous croiserez probablement parfois des étoffes très moyennes à des prix faramineux, ou un coton de qualité à moins de 3 € le mètre.

Mais globalement, la qualité se paye. Et il faut parfois savoir prioriser ses projets pour se permettre d’acheter un tissu, du fil ou de la mercerie de meilleure facture.

Vous aurez nettement plus de joie et beaucoup moins de frustrations à coudre avec des matériaux qui tiennent la route.

Donc, pensez à votre bonheur et payez le prix de la sérénité en acceptant de mettre la main au portefeuille pour quelques euros de plus. Oubliez les bouloches après le premier lavage, oubliez le fil qui se casse et oubliez le vêtement à peine cousu, déjà immettable !

Laver vos créations sur l’envers

Une fois cousues, vos créations doivent résister et être mettables le plus longtemps possible. En général, on ne fait pas de la couture pour ne porter qu’une seule fois quelque chose sur laquelle on a bossé des heures et des heures.

Le fait de retourner vos vêtements et créations pour les laver les protège des frottements et permettra de garder les couleurs plus longtemps.

C’est particulièrement vrai pour la toile de denim des jeans, mais c’est un réflexe que vous devriez adopter pour tous vos vêtements.

Les tee-shirts pour enfant (ou adulte, d’ailleurs) comportant un transfert doivent aussi obligatoirement être lavés sur l’envers pour préserver le motif.

Bref, prenez l’habitude de retourner vos vêtements avant de les mettre à laver ! Personnellement, je trouve cela + simple de se déshabiller en retournant ses habits, que de les garder dans le bon sens !

Si vous ne voyez pas comment faire, regardez comment font les enfants !

Laver séparément

C’est la base : on sépare toujours le blanc et les couleurs avant de laver ses tissus ! Hors de question de prendre le risque d’une déteinte, même minime, de l’une des étoffes !

Le résultat serait catastrophique !

De la même façon, tâchez de laver vos tissus par « famille ». Le coton avec le coton, le synthétique avec le synthétique… En général, les machines à laver proposent des programmes adaptés à chaque type.

Petit truc en plus : prenez garde aux fermetures à glissière qui peuvent s’accrocher aux autres vêtements, ainsi qu’aux crochets des pantalons. Pensez à les refermer pour éviter les accrocs lors du lavage !

Faire sécher ses tissus au soleil

Sur le papier, cela pourrait ressembler à une bonne idée : un grand soleil, un fil pour faire sécher le tissu entre 2 arbres ou 2 piquets, éventuellement une petite brise d’air pour accélérer le processus de séchage.

Ou simplement un étendoir sur une terrasse ou un balcon, histoire de ne pas humidifier son appartement…

Malheureusement, la dure réalité de la vie vient doucher cette belle perspective ! Les rayons ultra-violets du soleil détériorent les couleurs, ternissent les motifs, et fragilisent les fibres du tissu.

De la même façon, faire sécher ses tissus la nuit aura sensiblement le même effet ! La luminosité de la lune étant due à la réflexion des rayons solaires, l’impact sur les couleurs sera quasi le même !

Réutiliser, repriser, pour faire durer plus longtemps

Un vêtement avec un accroc, ou une tâche impossible à faire disparaitre malgré tous vos efforts ? Plutôt que de jeter, pourquoi ne pas customiser ou recycler les parties du vêtement encore utilisables.

Cette pratique s’appelle « l’upcycling » est j’avais écrit un article à ce sujet il y a quelque temps déjà !


J’espère que ces conseils d’entretien vous permettront de faire durer plus longtemps les tissus que vous achetez, ainsi que les vêtements que vous cousez !

Bonne couture


Partagez-moi !
  • 2
    Partages

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

7 réflexions sur “7 astuces pour entretenir et faire durer vos tissus

  • 10 novembre 2020 à 7 h 02 min
    Permalien

    Bonjour

    Merci pour ces conseils, il est vrai qu’il ne faut pas remplir la machine et mettre beaucoup de lessive ,
    Continuez chaque semaine à nous donner l’envie de coudre, avec cette pandémie c’est un bon moyen de s’évader et d’oublier durant quelques heures ce fléau ;

    Répondre
  • 10 novembre 2020 à 7 h 16 min
    Permalien

    C’est toujours un réel plaisir de lire vos articles et voir vos vidéos.
    Merci beaucoup pour tout votre travail.
    Noelle

    Répondre
  • 10 novembre 2020 à 7 h 40 min
    Permalien

    Toutes ces petites choses auxquelles on ne pense pas! Merci Julien!!! super article comme toujours!!! Prenez soin de vous et des votres!!
    Cordialement

    Isabelle

    Répondre
  • 10 novembre 2020 à 11 h 38 min
    Permalien

    Merci Julien pour ce rappel encore une fois plein de bon sens !

    J’ajouterai seulement que je lave aussi beaucoup mes vêtements dans un filet, les lainages (qui ne sont pas en laine aussi) ainsi que les doudous de ma petite fille (qu’on ne peut pas mettre à l’envers !) et tout ce qui est un peu fragile, ainsi il y a moins de frottement avec le tambour.
    Et si je lave à l’envers, boutons et fermetures fermés, je fais aussi sécher à l’envers, à l’ombre, et je tourne toujours les encolures à l’opposé de la lumière de façon à éviter les décolorations que vous pouvez voir parfois dans le dos.
    Ce sont de petites habitudes qui prolongent tous nos vêtements, faits main ou pas.
    Merci pour tous vos articles et vidéos ! Bonne suite de confinement… en couture !

    Répondre
  • 10 novembre 2020 à 11 h 39 min
    Permalien

    Merci pour tus ces judicieux conseils….Bonne journée Fanfan
    .

    Répondre
  • 10 novembre 2020 à 13 h 55 min
    Permalien

    Coucou Julien,super article récapitulatif 👌!!!! Je me permets cependant d’ajouter un petit rectificatif: d’après de nombreux tests publiés par 60 Millions de Consommateurs,les lessives en poudre sont plus efficaces que les liquides, et d’ailleurs c’est une étonnante spécificité française de préférer les lessives liquides,nous sommes une exception en Europe 😉…..!!!!

    Répondre
  • 10 novembre 2020 à 21 h 48 min
    Permalien

    Bonsoir Julien, Merci pour ces rappels du bon entretien des vêtements et du linge en général.
    Je suis dans une région où on n’a pas de calcaire donc je ne mets jamais d’assouplissant mais je n’aurais pas pensé à utiliser du vinaigre blanc dans la machine.
    Pour le reste je pratique comme tu le préconises.
    Bonne soirée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.