Upcycling : comment donner une deuxième vie à vos vêtements ?

Partagez-moi !
  • 3
    Partages

Plutôt que de jeter vos vieux t-shirts et vos chemises trouées, pensez à l’upcycling !

Cette pratique consiste à faire du neuf avec du vieux en inventant un nouvel usage pour des étoffes passées. 

L’upcycling, qu’est-ce que c’est ?

En marge des tissus bio ou du slow made, une autre pratique s’est imposée en réaction aux ravages de la fast fashion : l’upcycling.

Différent du recyclage, l’upcycling consiste à trouver un nouvel usage à un objet ou à un vêtement. Cela se fait beaucoup dans le domaine du bricolage ou même de l’art contemporain.

Et depuis les années 90, la pratique intéresse aussi non seulement certaines marques de prêt-à-porter mais aussi les couturiers et couturières qui y voient l’occasion de coudre pour un moindre coût tout en faisant un geste pour la planète.

Le mot « upcycling », que l’on traduit parfois par « surcyclage » en français, est apparu autour de 1994, théorisé par Reiner Pilz, ancien ingénieur devenu architecte d’intérieur, dans une interview. Il cherchait alors à imaginer une alternative positive au recyclage qui, au lieu de détruire les objets, leur donnerait plus de valeur.  

En effet, les avantages de l’upcycling sont nombreux : réduire sa consommation de vêtements, baisser son budget couture en achetant moins de tissus neufs, vider ses placards…

Mais aussi se créer un vêtement ou un accessoire totalement unique en laissant libre cours à son imagination.

De nombreuses combinaisons sont possibles : transformer une chemise en jupe, coudre ensemble plusieurs vêtements et plusieurs imprimés…

De la même manière que de nombreuses personnes ne jurent aujourd’hui que par les vêtements achetés en friperies, plus originaux, moins chers et plus écolo que leurs homologues neufs, l’upcycling se présente comme une manière de consommer plus raisonnée. 

Pour faire quoi ?

Plusieurs options s’offrent à vous si vous souhaitez essayer l’upcycling.

Upcycling fait à partir de t-shirts usagés

La plus compliquée étant de fabriquer un vêtement de A à Z. Pour cela il faut être sûr de trouver des vêtements qui vont bien ensemble et d’inventer un patron qui correspond au projet.

Parmi les gros projets dans lesquels vous pouvez vous lancer, vous pouvez envisager une blouse ou une robe cintrée coupée dans une chemise large ou un vêtement pour enfant taillé dans robe ou un top.

Vous pouvez cependant commencer par de plus petits projets qui vous donneront le goût de cette pratique et seront moins complexes à mettre en place.

Les accessoires zéro déchet se prêtent par exemple particulièrement bien à l’exercice. Vous pouvez ainsi couper des carrés dans un chemisier en coton pour en faire des mouchoirs, en surjetant simplement les bords.

De nombreuses personnes cherchent aussi de jolis foulards dans les friperies pour s’en servir comme de Furoshiki, ces emballages en tissus qui remplacent le papier cadeau au Japon. Une touche originale et écolo pour Noël !

En coupant deux rectangles de taille égale, les t-shirts peuvent aussi devenir des tote bag pour faire les courses et les chemises légères se transforment facilement en sacs à vrac. Il suffit de coudre deux rectangles de tissus et de passer un lien en haut pour pouvoir le fermer.

Si vous avez de vieilles serviettes éponges, vous pouvez aussi les couper en carrés plus ou moins grands pour en faire des lingettes doublées d’un morceau de coton.

L’upcycling peut aussi servir à décorer un vêtement existant. Avec des morceaux d’un ancien vêtement, vous pouvez réaliser des biais, des poches colorées ou des ceintures larges à la manière d’un obi japonais.

Comment trouver des tissus adaptés ?

Attention toutefois aux tissus que vous utilisez. Si le vêtement d’origine est fabriqué avec un matériau synthétique comme le polyester, il sera plus difficile à manipuler. Préférez utiliser ces derniers par touches, par exemple pour décorer un habit.

Le matériel pour faire de l'upcycling

Tout comme lorsque vous achetez du tissu, les matières naturelles sont souvent préférables et seront plus faciles à travailler et plus résistantes.

Ainsi, préférez le coton, le chambray, le jean ou encore le lin s’il est encore en bon état.

Ces tissus résistent mieux dans le temps et stockent aussi moins d’odeurs désagréables.

Pour trouver de jolis foulards pour des furoshiki, des draps pour faire des sacs à vrac ou des chemises vintage pour récupérer un joli coton, n’hésitez pas à fouiller sur Internet mais aussi près de chez vous dans les Ressourceries, les friperies ou les magasins Emmaüs qui proposent souvent de très jolies choses à bas prix.  

Si vous voulez vraiment pousser la démarche jusqu’au bout, vous pouvez aussi teindre les tissus récupérés avec des matériaux végétaux et naturels.

Épices, légumes ou fleurs peuvent être utilisés pour donner des couleurs à vos anciens vêtements !

Et vous, vous sentez-vous prêt·e·s à redonner vie aux oubliés de votre placard ? 


Partagez-moi !
  • 3
    Partages

Pauline Le Gall

Pauline est journaliste, spécialisée dans la culture. Elle est pigiste pour plusieurs médias web et papier. Sur son temps libre, elle est aussi passionnée de couture et de tricot, deux activités qu'elle pratique depuis plus de dix ans.

5 réflexions sur “Upcycling : comment donner une deuxième vie à vos vêtements ?

  • 17 mars 2020 à 7 h 45 min
    Permalien

    Merci beaucoup pour ce message, de bonnes idées de recyclage….Toujours un plaisir de vous lire…
    Bonne journée Fanfan…

    Répondre
  • 17 mars 2020 à 9 h 25 min
    Permalien

    bonjour Julien
    merci beaucoup pour cet article aussi bien fait que les vidéos
    j’ai toujours fait ainsi et mes enfants, garçons compris, ont appris à coudre en se faisant des « petites coutures  » utiles à partir de vêtements qu’ils ne voulaient pas abandonner : par exemple des coussins avec des t-shirt pour débuter … ma fille est maintenant couturière et créé des vêtements de cette façon y compris une robe de mariée … je lui avais fait une robe de princesse « mystère  » et j’ai réitéré l’idée pour ma petite fille … il me suffit de regarder un vêtement qui ne peut plus être porté pour voir comment le transformer et lui redonner vie ….
    j’ai sur ce principe maintenant une petite boutique en ligne pour bébés et poupées …
    merci pour votre enthousiasme

    Répondre
  • 18 mars 2020 à 14 h 38 min
    Permalien

    Oui très bonne idée. je vais essayer !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.