Comment adapter un patron de couture à sa taille

Partagez-moi !

Vous avez trouvé le patron qui vous plaît, pour coudre le vêtement dont vous rêviez. Mais voilà qu’une fois l’assemblage terminé le résultat est trop long, un peu trop large, les manches sont trop courtes ou longues…

Pas de panique : il suffit d’ajuster votre patron pour que votre cousette soit parfaitement à votre taille.

Bien vérifier votre taille

Savoir prendre ses mesures en couture

La première étape avant d’adapter le patron sur lequel vous travaillez est de bien choisir la taille que vous allez coudre.

Chaque modèle contient un tableau qui figure aussi sur le site internet de la marque avec les différentes mesures pour la poitrine, les hanches, la taille… Commencez par mesurer soigneusement vos mensurations et à bien les noter sur un carnet.

Attention, les tailles varient selon le modèle et la marque, et peuvent être différentes de celles que vous avez l’habitude d’acheter dans le commerce.

Il arrive que vos mesures ne correspondent pas à une taille mais à plusieurs tailles. Par exemple, votre poitrine correspondra un 42 et la taille à un 40.

Il est possible de combiner plusieurs tailles. Au moment de décalquer votre patron, suivez la ligne et décalquez par exemple le 42 au niveau de la poitrine et le 40 au niveau de la taille. À l’aide d’une règle ou d’un centimètre, rejoignez les deux points pour que la différence ne soit pas marquée. Cela vous permettra d’avoir une taille hybride qui correspond mieux à votre morphologie.

Sachez par ailleurs que, pour les modèles pour femmes, la poitrine est coupée pour une taille de bonnet « standard ». Il se peut qu’elle soit trop petite ou trop grande. Vous pouvez ajuster les pinces poitrines en vous aidant de ce guide de Petit Citron.

Comment allonger ou raccourcir un patron de couture ?

Allonger ou raccourcir un modèle

Il s’agit de la modification la plus simple puisqu’elle est régulièrement prévue par le patron. En effet, la plupart des pièces (manche, jupe, buste…) prévoient un espace « allonger/rétrécir » qui est symbolisé par deux lignes parallèles.

Pour être sûr de la longueur de vêtement que vous souhaitez vous pouvez placer le patron sur la partie du corps concernée, ce qui s’avère parfois compliqué lorsque l’on est seul.e.

Une autre solution consiste à comparer avec un vêtement que vous possédez déjà et qui est, à vos yeux, d’une longueur satisfaisante et de vous en servir comme modèle.

Pour allonger une pièce, coupez votre calque au niveau des deux lignes parallèles. Coupez un morceau de calque qui correspond à la hauteur que vous voulez rajouter. Il faut que ce dernier déborde un peu en largeur. Assemblez ensuite à votre patron décalqué en haut et en bas et dessinez une ligne avec une règle qui rejoint la partie haute et basse de votre calque sur les bords. Coupez le surplus de chaque côté du patron.

Pour le rétrécir, il vous suffit de couper le nombre de centimètres souhaité à votre morceau décalqué et d’harmoniser les côtés.

On teste son patron en faisant une toile

Faire une toile pour bien ajuster votre patron

La toile est une sorte de brouillon qui vous permet de tester votre modèle avant de le coudre dans le tissu que vous avez choisi et acheté.

Elle se réalise avec une toile à beurre, un calicot ou un tissu de toile, des tissus peu coûteux. Vous pouvez laisser de côté les finitions (boutons, fermetures éclair…) : il s’agit simplement de vérifier la forme et la longueur du vêtement.

Une fois votre toile cousue, portez-la et regardez ce qui vous (dé)plaît. Si vous trouvez, par exemple, le tissu trop large au niveau des hanches, épinglez-le pour marquer le surplus de tissus. Dessinez les changements sur votre toile et reproduisez-les sur votre patron décalqué. Quand vous réaliserez votre pièce au « propre », elle sera parfaitement à votre taille !

Investissez dans un mannequin de couture

Investir dans un mannequin de couture

Le mannequin de couture est un outil très pratique, non seulement pour vérifier que les vêtements sont bien ajustés, mais aussi pour voir comment un vêtement tombe une fois porté, et même pour inventer vos propres modèles si vous en avez l’envie !

Il suffit de le régler selon vos mensurations. Vous pouvez ensuite y glisser les vêtements que vous êtes en train de coudre et rectifier tous les points cités précédemment sans avoir à épingler vos toiles sur votre peau, ce qui peut s’avérer périlleux et surtout peu précis. Comme dit précédemment, il est difficile de se mesurer soi-même !

Un mannequin de couture coûte une centaine d’euros, prix qui peut monter selon la qualité et la précision du modèle. Attendez donc d’être sûr.e d’avoir envie de vous investir dans la couture.


Et vous, quelles sont vos techniques pour adapter les patrons de couture à votre morphologie ?

Décrypter un patron peut parfois être un chouïa prise de tête !

Partagez-moi !

Pauline Le Gall

Pauline est journaliste, spécialisée dans la culture. Elle est pigiste pour plusieurs médias web et papier. Sur son temps libre, elle est aussi passionnée de couture et de tricot, deux activités qu'elle pratique depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.