Comment coudre une bouillotte pour se tenir chaud tout l’hiver

Partagez-moi !

Le froid s’est bien installé. Que vous soyez frileux ou que vous ayez simplement envie d’un peu de chaleur et de cocooning au cœur de l’hiver, la bouillotte est faite pour vous !

Elle est aussi idéale toute l’année pour soulager de nombreuses douleurs (douleurs menstruelles, maux de dos…).

Voilà quelques conseils pour avoir une bouillotte personnalisée et unique en son genre.

Avec une bouillotte en caoutchouc

Le modèle le plus classique de bouillotte est la bouillotte en caoutchouc que l’on vient remplir d’eau chaude. Il faut cependant la couvrir d’un tissu pour éviter de se brûler.

Si vous souhaitez opter pour ce modèle, vous pouvez en acheter une en ligne ou récupérer une ancienne bouillotte en enlevant simplement sa housse ou le tissu qui l’entoure. Elles ont tendance à s’abimer avec la chaleur, il est donc préférable de les rhabiller de temps en temps !

Pour coudre une housse pour votre bouillotte, plusieurs options s’ouvrent à vous. La plus simple est de suivre ce tuto et de simplement imaginer un cache-bouillotte qui épouse la forme de l’objet.

Préférez un tissu doux et assez épais : une polaire, un tissu Minkee, un lainage à bouclette, un jersey épais… Posez ensuite votre bouillotte sur le tissu et dessinez ses contours en laissant quelques centimètres supplémentaires pour pouvoir la glisser facilement dans cette housse. Cousez les deux morceaux ensemble, endroit contre endroit, puis retournez le tout. Vous aurez une housse dans laquelle glisser votre bouillotte en caoutchouc sans difficulté ! Pour mieux la fermer, glissez un lien ou cousez un élastique le long du goulot.

Avec ce système en "portefeuille", la bouillotte est complètement cachée

Si vous souhaitez mieux cacher le haut de votre bouillotte, vous pouvez opter pour une housse avec un rabat qui permettra de mieux cacher le caoutchouc et de mieux garder la chaleur.
Pour cela, il suffit de couper le tissu de l’arrière de la bouillotte (comme expliqué précédemment) et de réaliser l’avant en deux parties. Une moitié inférieure et une moitié supérieure, assez longue pour qu’elle déborde sur la partie inférieure. Faites un rentré de tissu en bas de la partie supérieure et en haut de la partie inférieure pour des finitions plus propres. Assemblez ensuite l’arrière de la bouillotte avec la partie inférieure de l’avant. Puis cousez la partie supérieure uniquement sur les côtés. Cela laissera une ouverture pour glisser votre bouillotte dans sa housse.

Pour une bouillotte sèche

La bouillotte sèche est de plus en plus utilisée ces dernières années, non seulement pour son côté écologique et économique, mais aussi pour son côté pratique. Il suffit de glisser l’objet au micro-ondes ou au four à basse température pour qu’il soit efficace !

Cela ne coûte pas cher de fabriquer sa propre bouillotte sèche. Si elle est très souvent composée de noyaux de cerises ou d’abricots (qu’il est possible d’acheter en ligne si vous ne voulez pas attendre d’avoir consommé des kilos de cerises cet été !), il est aussi possible d’y glisser des céréales comme du riz ou du blé, voire des graines.

Différentes graines et céréales peuvent être utilisées dans une bouillotte sèche

Pour fabriquer une bouillotte sèche, il faut commencer par coudre une housse qui contiendra les noyaux ou les graines et sera fermée hermétiquement. Choisissez une fibre solide et naturelle qui résistera aux usages et aux nombreuses manipulations. Par exemple : un lin non teint, un coton non teint, une fibre de chanvre

L’avantage de la bouillotte sèche est que vous pouvez la coudre aux dimensions souhaitées et la faire plus grande qu’une bouillotte traditionnelle. Si vous avez par exemple besoin de chaleur pour vos douleurs lombaires, vous pouvez couper deux grands rectangles qui vous recouvriront le bas du dos. Il vous suffira ensuite de les coudre ensemble endroit contre endroit en laissant un espace pour y glisser le rembourrage. Retournez ensuite la housse sur l’endroit, repassez-la soigneusement, remplissez-la avec les noyaux et fermez l’ouverture pour que le riz ou les noyaux ne puissent pas s’en échapper.

Si vous avez envie que votre bouillotte soit plus personnelle, vous pouvez, comme pour la bouillotte en caoutchouc, coudre une housse. Cela vous permettra aussi d’utiliser un tissu plus doux au toucher que le lin ou le chanvre. Par exemple : une polaire.

Votre bouillotte sera aussi plus simple à laver, il suffira de retirer cette seconde housse. Comme expliqué précédemment, vous pouvez opter pour une housse qui enveloppe simplement l’objet avec une ouverture sur l’un des côtés, ou une housse fermée.


Et vous, avez-vous déjà cousu une bouillotte ? Avez-vous déjà testé les bouillottes sèches ?


Partagez-moi !

Pauline Le Gall

Pauline est journaliste, spécialisée dans la culture. Elle est pigiste pour plusieurs médias web et papier. Sur son temps libre, elle est aussi passionnée de couture et de tricot, deux activités qu'elle pratique depuis plus de dix ans.

3 réflexions sur “Comment coudre une bouillotte pour se tenir chaud tout l’hiver

  • 30 janvier 2022 à 9 h 18 min
    Permalien

    Merci Julien pour ce message avec ces bonnes idées…..En ce moment pas de couture pour moi, mon atelier est à l’étage mais je me suis cassée la cheville..dur dur…je prends donc mon mal en patience….Bonne journée..Bisous à Jojo….Fanfan

    Répondre
    • 30 janvier 2022 à 19 h 52 min
      Permalien

      Merci Julien, c’est une excellent idée, la bouillote sèche, j’en possède 2 mais en caoutchouc, la 1ière commence à rendre l’âme, aussi je n’hésite pas pour la sèche qui est plus pratique, pas d’utilisation d’eau chaude, mais pour le polaire, n’y a t il aucun danger pour le micro-onde, ou simplement chauffer avant et ensuite mettre dans l’enveloppe polaire.
      Merci pour tous vos bons plans.
      Evelyne.

      Répondre
      • 31 janvier 2022 à 11 h 00 min
        Permalien

        Bonjour Evelyne ! Oui, je pense qu’il est préférable de chauffer le sac de graines, puis de l’insérer dans l’enveloppe en polaire 🙂

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.