Tutoriel pas à pas pour fabriquer à la machine à coudre un sarouel pour bébé

Tuto Couture : le Sarouel pour Bébé

Partagez-moi !
  • 295
    Partages

S’il y a bien un vêtement incontournable de la garde-robe de bébé, c’est bien le sarouel ! Facile à enfiler, à porter et… à coudre ! Seulement 3 pièces de patron (et 7 de tissu), 8 coutures à réaliser et basta !

Je vous montre en vidéo la couture de ce sarouel pour bébé.

Télécharger le patron du sarouel en cliquant ici.

Le Matériel nécessaire à la couture

Le patron du sarouel

La première étape consiste à télécharger le patron, puis à l’imprimer correctement. Pour être certain de garder les bonnes proportions, il vous faut imprimer le PDF en « taille réelle », ou « échelle 100% ». Sans cette précaution, le patron sur lequel vous allez travailler va être soit trop petit, soit trop grand… Pas top !

Une fois que vous avez correctement imprimé les différentes feuilles, il faut les assembler avant de les découper.

Vous découpez avec une paire de ciseaux à papier (par pitié, laissez vos ciseaux à tissus de côté pour l’instant !

Et vous vous retrouvez avec 3 morceaux : la jambe, la ceinture et la cheville.

La découpe des tissus

Nous allons commencer par découper les jambes. J’ai imaginé ce sarouel de la même manière qu’un pantalon, avec 4 morceaux pour les jambes. C’est un peu plus compliqué à monter, mais ça nous permet de découvrir comment un pantalon est fabriqué.

Nous commençons par replier le tissu sur lui même, puis nous épinglons la pièce de patron dessus. Attention au droit fil, représenté sur le patron par une flèche. Cette flèche doit être parallèle à la chaine du tissu. Je vous mets la petite image qui aide bien quand on a un doute !

Vous découpez la pièce (et avez donc 2 morceaux de jambe), et recommencez l’opération pour obtenir les 2 autres morceaux de jambe.

On passe à la ceinture : dans le tissu extensible, nous allons découper une bande dans le pli. C’est-à-dire que la pièce de patron que vous avez en  main ne fait que la moitié de la taille de la ceinture.

Repliez le tissu sur lui-même et marquez le pli au fer à repasser. Épinglez la pièce de patron en faisant juxtaposer la pliure avec le bord du patron. Découpez les 3 autres côtés.

Pour les chevilles, c’est le même principe que pour les jambes. On va découper 2 fois la pièce dans le même tissu que la ceinture. Pliez votre tissu, épinglez le patron et découper. Boum, voilà vos deux morceaux !

La couture du sarouel

Commençons par coudre les jambes. On épingle endroit sur endroit chacune des jambes du sarouel. Puis on passe à la machine.

Pour coudre un tissu stretch, on utilise une aiguille stretch ainsi que le point stretch de sa machine ! C’est assez mnémotechnique !

Selon la machine, ce point peut être appelé « élastique » ou « extensible ».

Comment ? Votre machine ne propose pas ce point ?! Qu’à cela ne tienne : le point zigzag fera l’affaire !

Comment, votre machine ne propose pas non plus le point zigzag ? Euh… Que vous dire à part d’en changer ? J’ai écrit un petit article ici pour vous aider à choisir une bonne petite machine à coudre !

La couture se fait donc au point stretch (ou zigzag), à 1 centimètre du bord, avec le pied standard. On ne perd pas les bonnes habitudes : vous commencez la couture par un point d’arrêt, et vous la terminerez de la même manière !

Vous cousez les deux côtés de chaque jambe. Coupez les fils de couture.

On passe à la ceinture et aux chevilles. La méthode est simple : vous repliez endroit contre endroit la  bande de tissu et en cousez l’extrémité. Toujours au point stretch. Toujours à 1 centimètre du bord.

Les deux chevilles s’assemblent de la même façon.

Ouverture des coutures au fer à repasser

On ouvre les coutures parce que ça les rend plus belles. Pour cela, on déplie sa table à repasser et on va écarter les marges de couture avec la pointe du fer. C’est tout simple, mais ça change tout ! Vous répétez l’opération pour les 5 morceaux que vous venez de coudre.

On en profite pour donner leur forme définitive aux chevilles ainsi qu’à la ceinture. Vous allez replier envers contre envers sur elle-même les 3 pièces et donner un coup de fer pour les maintenir.

Assemblage des chevilles du sarouel

C’est le moment de passer à la partie la plus technique du tuto. Si vous regardez bien, les jambes de votre sarouel sont plus larges que les chevilles que vous allez devoir accrocher au bout. Ennuyeux, n’est-ce pas ! Mais c’est fait exprès !

Premièrement, on enfile la cheville sur la jambe, endroit contre endroit. Les bords coupés alignés, la couture de la cheville sur la couture de l’entrejambe.

On passe à la machine. Le but du jeu est d’étirer au maximum la cheville pour qu’elle s’ajuste parfaitement à la jambe. Vous commencez et terminez la couture par un point d’arrêt, évidemment ! Et on est toujours au point élastique, cela va de soi !

Vous faites exactement la même chose pour l’autre cheville, puis rebelote pour la ceinture.

Et c’est terminé ! Votre saourel est prêt à être porté ! Un petit coup de fer à repasser pour faire propre, et ça sera parfait !


Partagez-moi !
  • 295
    Partages
  • 295
    Partages

Auteur de l’article : Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

15 commentaires sur “Tuto Couture : le Sarouel pour Bébé

    NanousabKarine

    (30 juillet 2018 - 11 h 51 min)

    Merci pour le tuto, sympa votre blog.

    isabelle balleur tharsis

    (30 juillet 2018 - 11 h 56 min)

    Merci Julien tes vidéos sont géniales

    nicole

    (30 juillet 2018 - 12 h 47 min)

    j’ai beaucoup aimé votre tuto, c’est clair, net… vraiment super.
    Je voudrais faire ce sarouel en 2 ans… comment faire pour agrandir le patron ?
    Merci !!!!!!

    Yvette

    (30 juillet 2018 - 17 h 46 min)

    Je vous découvre, vos explications sont claires et parfaites 👍 pas trop de bla bla….. je m’abonne ….

      Julien

      (30 juillet 2018 - 17 h 47 min)

      Merci beaucoup Yvette ! Bienvenue 🙂

    Nicole

    (1 août 2018 - 17 h 29 min)

    Bonjour Julien,

    Merci pour ce tuto, seulement, moi j’ai coupé les jambes avec le côté à la pliure du tissu. De cette manière il n’y a que 3 coutures au pantalon (le devant, le dos, et l’intérieur de la jambe d’un côté à l’autre. Il n’y a pas de coutures côtés).
    Je trouve pour les bébés il vaut mieux avoir le moins de coutures possibles.
    Bonne journée
    nicole

      Julien

      (1 août 2018 - 17 h 30 min)

      En effet, c’est plus simple de cette façon 🙂

        Nicole

        (1 août 2018 - 20 h 37 min)

        Ce n’était pas une critique de ma part, juste une petite lumière.
        On dit qu’il y a plus dans 2 têtes que dans 🙂
        Merci pour le patron, je viens d’en faire 2 pour ma petite fille.
        Bonne soirée
        nicole,

          Julien

          (1 août 2018 - 20 h 54 min)

          Je sais bien, et je ne l’ai pas pris pour une critique ! C’est en faisant le montage de la vidéo que je me suis rendu compte que ça aurait été + simple de procéder comme vous décrivez ! Mais il était trop tard pour faire les changements :/

    Rosnet Chantal

    (10 août 2018 - 10 h 43 min)

    Merci pour vos vidéos très claires et bien expliquées. Le travail est vraiment pro. C’est agréable! Et si vous faisiez aussi des salopettes pour petit gars? Avec votre noeud pour barrette, comment faire un noeud papillon?
    Bonne journée
    Vous ne surfilez pas vos ouvrages ?

      Julien

      (10 août 2018 - 10 h 47 min)

      Bonjour Chantal ! Merci pour votre message !
      Je vais essayer de décliner le noeud-barrette pour en faire un petit noeud papillon pour les garçons. Pour les salopettes du Papa de Jojo, elles sont censées être mixtes 😉
      Et pour le surfilage, c’est vrai que je n’aime pas trop laisser les bords du tissu visibles, c’est pour ça que je fais généralement en sorte de cacher les coutures avec une doublure.

    Carole

    (12 août 2018 - 8 h 24 min)

    Bonjour,
    Merci pour ce tuto et même pour tous les tutos en général.
    J’adore votre blog et votre chaîne YouTube. C’est toujours clair, explicite, rassurant et encourageant. Je débute et toutes les astuces sont bonnes à prendre.
    J’ai 2 petits mecs à la maison et je me réjouis d’avoir un tuto sur les noeuds papillon.
    Encore merci et bonne continuation.

    céline

    (23 septembre 2018 - 11 h 27 min)

    bonjour, Merci pour ce tuto, j’en ai lu plein et je ne comprenais rien ! enfin c’est clair ! par contre, je souhaiterais le faire en 1 mois, comment faire pour le patron ? je suis débutante et je ne voudrais pas faire n’importe quoi… Merci 😉

    Morois

    (27 septembre 2018 - 17 h 16 min)

    Super, votre tuto.
    Je suis débutante mais avec de telles explications, ça sera simple à réaliser.
    J’ai hâte de gâter mon adorable petite fille de 3 mois.

      Julien

      (27 septembre 2018 - 17 h 19 min)

      Avec plaisir 🙂 Bonne couture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.