fbpx

Les trucs insupportables en couture !

Partagez-moi !
  • 3
    Partages

Alors que la couture est censée être une activité de loisir, il y a un certain nombre de choses qui peuvent nous faire rapidement péter un plomb ! Des petits problèmes très énervants lorsqu’ils surviennent, mais dont nous sommes généralement à 100% responsable !

via GIPHY

La canette qui se termine en pleine couture

C’est quelque chose qui m’arrive très régulièrement… et c’est typiquement ce qui peut me faire vriller complètement ! Au point de me dégouter de la couture pour la journée !

Le contexte : vous êtes en pleine couture, puis vous vous rendez compte que le fil supérieur ne tient plus rien du tout. La raison est toute simple : la canette est vide ! Vous cousez dans le vide.

Dans mon cas, je n’ai aucune excuse : la canette est visible en permanence ! Un simple coup d’oeil suffit à me renseigner sur la quantité de fil restant dans la canette. Mais souvent, la flemme et/ou le manque d’anticipation ont raison de ma couture !

Pour les machines dont la canette n’est pas visible, l’erreur est nettement plus excusable. Je ne comprends d’ailleurs pas comment ce genre de machine à coudre peut-être encore vendue. Vous devez sans cesse ouvrir le compartiment pour savoir quelle quantité de fil reste, puis replacer la canette. Bref, une perte de temps considérable, et une source d’erreur rageante !

Passer plus de temps à nettoyer son coin couture… qu’à coudre !

Il y a une raison pour que l’endroit où l’on coud s’appelle « un atelier »… comme pour le bricolage ou pour un garage automobile !

La couture n’est pas spécialement une activité propre ! On est encore loin des fuites d’huiles dues à des vidanges ou des copeaux de bois qui volent partout. Mais par moment, et surtout lorsqu’on termine, on se rend compte du bazar mis !

Entre les petits bouts de fils, les coupons de tissus, les peluches si vous avez eu la bonne idée de couper du minky ou du velours, les épingles qui trainent partout… Faire de la couture, c’est avant tout investir dans un bon aspirateur !

Si bien qu’on peut se décourager si on ne dispose pas de beaucoup de temps pour coudre. Je compare la couture au fait d’aller à la piscine : entre le temps de trajet, se changer dans les cabines, prendre une douche, passer dans le pédiluve, puis après avoir fait trempette, se doucher à nouveau, se sécher, se changer et rentrer. Au final, vous avez passé 2 fois plus de temps à faire autre chose qu’à nager !

La couture, c’est pareil !

D’ailleurs, si vous voulez prendre soin de votre machine, j’avais écrit cet article !

Machine à coudre bien encrassée !

Se planter une épingle dans le doigt

J’ai résolu ces problèmes en passant aux petites pinces pour fixer mon tissu ! Mais parfois, les épingles sont encore nécessaires : pour fixer un patron ou pour accrocher ensemble deux morceaux de tissu ailleurs que sur un côté du tissu.

Et c’est au moment de passer à la machine que le risque est le plus grand ! Car ces foutues épingles se planquent dans les tissus, et attendent sagement que vous approchiez un doigt un peu trop près pour vous piquer !

C’est un peu douloureux, et on se sent un peu bête de s’être fait avoir !

Coudre une pièce à l’envers

Le calvaire ! En couture, les différentes pièces d’un projet ont un sens. C’est logique ! Même si vous faites des petites lingettes toutes bêtes, le tissu à un endroit et un envers !

Et il y a toujours un moment dans une couture où nous sommes moins attentifs : votre enfant qui réclame un truc lorsque vous êtes en train d’assembler les tissus, votre chat qui veut sortir de la pièce (ou rentrer)… Bref, il y a forcément un moment où vous allez être distrait ! Et boom ! Problèmes !

Et c’est à ce moment que le drame survient ! Mais ça, vous ne le saurez qu’à la fin !

Et lorsque vous découvrirez le pot aux roses, il faudra savoir garder votre sang-froid, et vous munir de votre meilleur ami : le découd-vite !

Se rendre compte qu'on a cousu une pièce à l'envers, c'est l'enfer !

Coudre plusieurs fois son tissu sans faire exprès

Pour moi, c’est vraiment le plus terrible qu’il puisse arriver ! Vous êtes tranquillement en train de coudre. Vous vous appliquez comme jamais, les points sont réguliers, bien faits, et rien ne pourra gâcher ce moment !

C’est lorsque vous libérez le tissu de la machine à coudre que vous réalisez que c’était trop beau pour être vrai : vous venez de coudre, sans le faire exprès, votre tissu sur lui-même…

Pour réparer cette erreur d’inattention, il n’y a pas 36 façons : on s’arme de son découd-vite et on retire tout ce qui vient d’être fait… pour mieux recommencer !

Problème : la machine refuse de coudre !

C’est à n’y rien comprendre ! La dernière fois que vous l’avez utilisée, tout se passait bien… Mais cette fois-ci, impossible de faire le moindre point ! Le fil fait des bouclettes, ou se casse en plein milieu d’une couture toute simple ! C’est à n’y rien comprendre ! Il n’y a que des problèmes !

Techniquement, votre machine à coudre ne veut pas votre mort ! C’est une machine, donc elle fait ce qu’on lui demande ! Mais parfois, un fil qui ne passe pas au bon endroit, ou une aiguille un peu usée peut avoir raison de votre patience !

J’ai tourné cette vidéo dernièrement, qui recense les choses à vérifier avant de balancer votre machine par la fenêtre !

Quand je ne peux pas terminer un projet parce qu’il me manque un truc.

Cela fait plusieurs heures que vous vous affairez dessus : recopie du patron, choix et découpe des tissus, la mercerie, la couture… Il ne vous reste qu’une ultime étape pour définitivement terminer votre projet. Mais c’est sans compter votre malchance (ou distraction) : il vous manque un truc ! Soit quelques centimètres de biais, de ruban ou de galon pour terminer une décoration. Soit vous avez carrément zappé d’acheter un accessoire pour finaliser votre petit sac.

Bref, il est impossible de finir votre travail. C’est rageant !

Passer deux heures à recopier des patrons

La recopie des patrons, je pense que c’est ce que je déteste le plus. C’est long, c’est contraignant, et il faut bien faire attention à ne pas se tromper de taille ! Et je ne parle pas de la place que cela prend dans la maison !

Une fois le patron utilisé, il faut le replier soigneusement (et bizarrement, c’est comme avec les cartes routières d’antan : c’est impossible de réussir à la replier proprement !).

Pour éviter la crise de nerfs et les problèmes à chaque nouveau projet couture, j’essaye au maximum d’acheter des patrons PDF. On perd du temps à assembler les différentes feuilles, mais la corvée du décalquage est oubliée !


Partagez-moi !
  • 3
    Partages

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

18 pensées sur “Les trucs insupportables en couture !

  • 18 juin 2019 à 10 h 44 min
    Permalink

    Hello,
    La canette vide…. sniff sniff sniff… celle là elle m’en a fait perdre des cheveux !
    Quelle plaie…. 😭
    Mais au final j’en rigole après coup !
    Après pour les petits fils, je me met un bout de scotch double face a portée de main pour les coller au fur et à mesure ça marche plutôt bien.
    Merci pour cet article ! Je me sens moins seule 👍

    Répondre
  • 18 juin 2019 à 11 h 02 min
    Permalink

    J’adore tous ces petits articles, Julien !! Du vécu , du vécu !!!!

    Répondre
  • 18 juin 2019 à 11 h 04 min
    Permalink

    Contente de retrouver des partenaires de « trucs insupportables en couture »…qu’est-ce que je peste quand ça arrive..mais de savoir que je ne suis pas seule fait beaucoup de bien hi!!
    Bonne journée et merci pour toutes vos publications
    Bonne journée
    Fanfan

    Répondre
    • 18 juin 2019 à 12 h 43 min
      Permalink

      Merci Fanfan ! Et oui, nous sommes tous égaux pour faire des conneries en couture 🙂
      À bientôt 🙂

      Répondre
  • 18 juin 2019 à 12 h 56 min
    Permalink

    Bonjour Julien
    Non seulement tes articles et tes video sont interressants et très utiles mais en plus il y a de l humour !
    Merci pour cette bonne humeur constante !

    Répondre
  • 18 juin 2019 à 14 h 53 min
    Permalink

    Bonjour Julien,
    je me retrouve dans tout ça c’est vraiment un très bon article, pour les canettes grrrrr et oui nettoyer le coin couture dans l’atelier ça fait perdre du temps mais si je ramasse pas ça me déconcentre hihihihi…
    continuer vos articles, vos vidéos… j’en apprend tellement en tant que nouvelle couturière… Merci beaucoup !
    Je vais partager votre article sur ma page Facebook… Créations Marmy

    Répondre
  • 18 juin 2019 à 15 h 09 min
    Permalink

    C’est bien vrai tout ça ! J’ai trouvé un meuble/ étagère avec des emplacements de 20/15/20cm et j’y ai mis des récipients plastic avec chacun du petit matériel (1 x boutons, 1 x elastic, 1 x ciseaux, etc…)….

    Répondre
  • 18 juin 2019 à 15 h 30 min
    Permalink

    Merci pour ce bon moment d’humour! J’ai ri du début à la fin de ton article 😂🤣 et je me suis reconnue dans toutes les mésaventures avec la machine 😁 ( même le chat, je l’ai reconnu 😽!).

    Répondre
  • 19 juin 2019 à 7 h 47 min
    Permalink

    Je crois que toutes ces mésaventures me sont arrivées au moins une fois en couture ! Il faut beaucoup de patience et de concentration en couture. Mais le résultat en vaut la peine!

    Répondre
  • 20 juin 2019 à 10 h 52 min
    Permalink

    Bonjour Julien…tu m as bien fait rire…;;et oui la joie de la couture….ma fille m a offert une brother CS10 pour mon anniversaire l année derniere (je ne voulais pas d electronique) mais elle m a dit c est la plus simple et ca va te changer la vie…bon …oui …c est génial .. la machine qui s arrete avec l aiguille plantée dans le tissu (pas besoin de tourner la manivelle)… l enfile aiguille..;et..;incroyable!! ou elle est treeeees gentille avec moi ou j ai un pot fou mais elle atend toujours que je sois a la fin de ma couture pour que la bobine soit vide!! j en rigole a chaque fois…et je la remercie gentiment…..Les patrons et le rangements? je suis passée au pdf moi aussi, c est vrai que pas besoin de recopier mais…ca prend beaucoup de place aussi…je l ai suspends sur des cintres a pinces mais….il faut tout un portant et il est plein…si quelqu un a une idee de génie?? j avais essayé de les rouler et mettre un élastique, mais aucun n a la meme taille et les formes parfois biscornues n aident pas….. pour les bouts de fils, j utilise parfois sut..je ne sais pas le nom, un rouleau de papier collant pour nettoyer les vetements…c est pas mal mais ca ne résoud pas tout et je me suis fait un petit tapis que je mets ous la machine avec des poches devant dont une grande qui me sert de poubelle mais bon….c est le bazar quand meme…et pour les erreurs…mon grand coup de colere c est le jour ou j ai fait une tunique avec des appications sur le dessus dont une grosse fleur, je l ai bien cousue et une fois , contente, que j ai voulu regardé..;et oui j avais cousu les deux epaisseurs ensemble….mais c est le metier qui rentre et generalement on ne refait pas 2 fois la meme erreur.;;et ca fait de bons souvenirs a raconter….allez bonne couture a tous…

    Répondre
    • 28 juillet 2019 à 1 h 10 min
      Permalink

      Vous c’est la cannette moi c’est la bobine de fil pour mon premier ouvrage. Je n’avais pas vu quelle arrivait à la fin et bien sûr je n’en n’avais pas de rechange.
      Mais j’ai eu une idée de génie, comme c’était un ouvrage bi face c’est de prendre une bobine de fil de la même couleur que de l’autre côté et ça a été très reussit,

      Répondre
  • 20 juin 2019 à 15 h 11 min
    Permalink

    Haaaaaa ça soulage, je ne suis pas si distraite au fond 🤔 merci pour cet article, se savoir moins seule ça fait un bien fou 😂

    Répondre
  • 21 juin 2019 à 10 h 13 min
    Permalink

    Comme toi, j’ai tâtonné avant de tout maîtriser. J’en ai fait aussi mon métier. J’ai pu constater que nous avons la même brother, simple mais efficace. Malgré tout, il m’arrive aussi de m’arracher les cheveux sur les tensions du fil, comme quoi….

    Répondre
  • 21 juin 2019 à 11 h 31 min
    Permalink

    Bonjour et merci pour toutes vos vidéo et conseils. Il faut que je vous raconte l’absurdité qui m’est arrivée en décembre. Couturière pour mes enfants depuis une trentaine d’années et à présent pour les petits chéris, je me suis cassée une aiguille machine dans l’ongle. Oui ouille ouille ouille !!! une horreur. Et oui, j’ai voulu rattraper une épingle mais j’ai continué d’appuyer sur la pédale. Urgence vers minuit car au début on se dit que cela va passer. Là je ne vous donnerai pas le nom de l’hôpital mais je suis tombée sur une interne incapable qui a gratté l’ongle et me dit de faire des bains d’eau chaude….
    24/25 décembre, on souffre le martyre et le 26 le médecin traitant étonné que l’on ne m’ai, pas fait de radio, m’en prescrit une. Rdv 3 jours plus tard et là horreur on aperçoit le morceau d’aiguille avec le chat piqué sous l’ongle !!!!! direction chu de Rouen, équipe SOS Mains pour enlever ce morceau d’aiguille avec difficultés car après avoir fait un trou dans l’ongle chaque fois qu’ils touchaient l’aiguille, elle filait. Sous anesthésie locale car j’ai oublié de préciser que l’interne, elle avait travaillé çà vif !!!!
    Pour vous rassurer tout va bien, l’ongle repousse normalement et j’ai vite repris la couture pour ne pas risquer d’appréhender. Juste pour vous dire qu’un moment d’inattention peut vous couter cher !!!!
    Bonne couture et à bientôt
    Cathie

    Répondre
  • 25 juin 2019 à 10 h 33 min
    Permalink

    et oui nous sommes tous passé par là. le pire c’est la fin de canette.
    pour les patrons je les recopie sur de la bâche plastique de travaux.
    c’est moins fragile, on peut écrire dessus, et à plier c’est assez facile.

    Répondre
    • 20 juillet 2019 à 1 h 16 min
      Permalink

      C’est ce que je fais aussi. De plus le fait que ce soit transparent permet de situer les motifs du tissu avant de le couper. Bonne continuation et merci pour tous ces partages.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.