fbpx

N’achetez plus de vêtements : cousez-les !

Partagez-moi !
  • 1
    Partage

Lorsque j’ai débuté la couture, mon objectif (un poil ambitieux) était de ne plus jamais acheter de vêtements dans le commerce, ni pour ma fille, ni pour moi !

Après 5 ans de couture, une marque de vêtements enfant créée ainsi que le tournage de 90 vidéos, je n’ai toujours pas atteint mon but initial !

Alors, est-ce que coudre sa propre garde-robe, ou celle de ces enfants est une utopie ?

Le problème de la fast fashion

Nous vivons dans un monde assez injuste : d’un côté, il y a des boutiques qui vous proposent des vêtements du bout du monde à moindre prix : 3 € pour un tee-shirt, 10 € pour un jean’s…

Et de l’autre, il y a nous : les couturières et couturiers amateurs, qui achetons notre tissu à 5 ou 10 euros le mètre minimum, et qui devons encore trouver un patron  pas trop cher, puis coudre le vêtement voulu. En espérant ne pas se tromper !

En toute logique, la couture n’est pas une activité rentable si on prévoit de confectionner les habits qu’on prévoit de porter chaque jour.

Cela prend un temps fou et ça demande un investissement incroyable avant de réussir à coudre un vêtement qu’on osera porter.

Toute personne censée ira faire du shopping directement dans une boutique de fast fashion. Et c’est cela que je trouve le plus malheureux.

Aujourd’hui, la valeur des habits qui sont vendus est tellement basse, tout est tellement bon marché qu’il est impossible de reproduire les vêtements que nous achetons en faisant en sorte que ça nous coûte le même prix qu’en magasin.

De quoi désespérer !

Ma Jojo en train de contempler un tee shirt soldes dans un magasin de fast fashion

Le plaisir de faire soi-même !

Mais il y a (heureusement) un sentiment que le shopping ne procure pas : le plaisir de faire soi-même !

Au départ, ça ne sera peut-être pas terrible… voir franchement raté ! Les coutures ne seront pas droites, il y a aura des plis et des bourrelets de tissus.

Mais avec l’entrainement et l’expérience, vous allez coudre de mieux en mieux et de plus en plus rapidement.

Et même s’il sera impossible de rivaliser en termes de coût avec une grande enseigne de fringues, la fierté d’avoir cousu vous-même vos habits ou ceux de vos gamins compensera l’investissement.

Au final, pourquoi cousons-nous ? Pour faire des économies ? C’est raté ! Nous faisons de la couture pour faire à notre sauce, improviser, nous amuser !

Pas pour faire concurrence à des usines asiatiques sans scrupule.

Coudre un bouton de chemise, et personnaliser ses vêtements n'a jamais été aussi simple

Choisir les matières et les finitions

Je compare souvent la couture à la cuisine : il est aujourd’hui pratiquement moins couteux d’acheter et de réchauffer des plats congelés que de faire soi-même la cuisine. Et c’est bien dommage, car on se rend compte que ces produits industriels n’ont qu’un seul but : faire gagner de l’argent au fabricant, au détriment de la qualité pour le consommateur.

Pour la couture, c’est la même chanson. Il ne faut pas attendre d’une chemise à 30€ qu’elle ait la même qualité qu’une autre à 130€. Le tissu utilisé sera d’une qualité médiocre, les finitions seront bâclées. Quant au voyage à travers le monde de votre nouveau vêtement, mieux vaut ne pas faire le calcul du nombre de kilomètres parcourus !

L’avantage de faire soi-même, c’est qu’on sait ce qu’on utilise comme matières premières ! Que ce soit en cuisine ou en couture, vous pouvez traquer tous les ingrédients de votre popote !

Vous êtes libre de choisir la provenance de vos tissus, leur composition exacte. Vous pouvez décider d’investir dans du tissu bio, ou dans une étoffe made in France. C’est plus cher, mais vous savez exactement pour quoi vous payez. Si comme moi, vous cousez pour votre enfant, vous voulez pour lui/elle le meilleur. Ou en tous les cas, le moins pire !

Vous êtes seul.e chef ! C’est vous qui choisissez de faire tel parement en rouge, ou de coudre un ourlet avec un fil contrasté ou non. Bref ! Vous fabriquez votre garde-robe ou celle de vos proches exactement comme vous l’entendez ! À votre image, ou selon les exigences des futurs porteurs des habits.

Le choix des matières est fou

Mettre en place un plan d’action !

Comment se motiver à coudre une bonne partie des vêtements pour soi, ou son enfant ? C’est une histoire d’organisation !

Pas question de bazarder toute l’armoire du petit dernier et de tout remplacer ! Il faut agir de façon progressive : tout d’abord, identifier un poste de dépenses importantes. Peut-être que vous achetez régulièrement de nouveaux pantalons pour votre petit dernier un peu turbulent !

Un pantalon, à coudre, ça n’est pas la mer à boire. Il y a quelques passages un peu techniques en fonction du modèle que vous comptez fabriquer, mais globalement, c’est assez basique. Et rapide.

Une fois le patron déniché, il faut compter entre 1 heure et 1 heure et demie pour le coudre complètement.

La première fois, ça ne vous paraitra peut-être pas si simple. Mais ça le sera beaucoup plus ensuite. On apprend de ses erreurs. Et en couture d’autant plus !

Mon conseil : n’essayez pas de coudre des ensembles de vêtements. Commencez par quelque chose que vous maitrisez, adaptez-le pour qu’il soit exactement comme vous souhaitez et une fois que vous aurez cousu parfaitement, vous pourrez passer à autre chose.

Vous pouvez commencer par simplement remplacer les vêtements inutilisables. Le sweat de votre fille devient trop petit ? Pas de soucis, vous allez le remplacer en le cousant vous-même la taille au-dessus.

Si vous voyez trop grand dès le départ, vous allez vous lasser avant même d’avoir assemblé le premier t-shirt ! Pensez à vos économies, et progressez à votre rythme.

Si vous vous dispersez trop, vous ne ferez rien. Mieux vaut quelque chose de terminé, mais raté (et que vous referez mieux juste après), qu’un autre qui ne sera jamais fini !

Il n’a jamais été aussi facile de coudre ses vêtements !

Coudre ses propres habits n’a jamais été aussi facile qu’en ce moment ! Pour l’apprentissage, vous trouverez toujours de l’aide sur internet (tuto couture, groupes Facebook, blogs), ou dans la « vraie vie » !

Le nombre de cours particuliers de couture ne cesse de croitre depuis 5 ans, et les ressources pour faire absolument ce que vous voulez sont facilement trouvables, quel que soit votre niveau de couture !

Encore une fois, pour progresser en couture, rien ne vaut la pratique. Mais c’est assez rassurant de savoir que vous ne serez jamais bloqué.e si vous rencontrez un souci avec votre machine à coudre, ou avec un tissu rebelle qui refuse d’être assemblé !

Pour les modèles, des milliers de patrons sont disponibles (dont les miens), parfois gratuitement ! Tous ne se valent pas, les explications sont parfois tordues, mais en bidouillant un peu on s’en sort toujours !

Quant aux tissus et petits accessoires de couture, vous avez l’embarras du choix ! Entre les gros acteurs du marché (Mondial Tissu, Rascol, Toto) ou les petites merceries locales, vous n’aurez pas d’excuse !

Il faut parfois chercher un peu, mais on finit toujours par trouver son bonheur !


Partagez-moi !
  • 1
    Partage

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

19 pensées sur “N’achetez plus de vêtements : cousez-les !

  • 2 juillet 2019 à 7 h 58 min
    Permalink

    Merci pour cet article, je vous rejoins complètement ! Je ne couds pas beaucoup mais je progresse peu à peu. Pour éviter de gâcher du tissu, j’en achète sur les puces couturières et je récupère (vieilles chemises…).

    Répondre
  • 2 juillet 2019 à 8 h 00 min
    Permalink

    Cette réflexion sur le fait que la couture coûte cher je l ai eu aussi, d autant que les grandes marques de tissus ont bien compris l engouement du faire soi meme et gonfle un peu les prix, après c est un loisir qui détend qui fait travailler les meninges très important en ces temps du pres a penser ,a manger, a avoir..Ca m a donner de grands bonheur de partage avec les frangines au pires moment de notre vie bref en fait ça n a pas de prix dans tout les sens du terme! De toute façons tout les loisirs ont un coup ! Alors amusons nous sans plus se poser de question et en plus c est un loisir utile au quotidiens alors cousons!Merci Julien les blogueurs, YouTubeurs
    tel que vous nous sont du aide très très précieuse pour la motivation et le savoir MERCI!!!

    Répondre
    • 2 juillet 2019 à 20 h 26 min
      Permalink

      Merci pour ce très bel article. Pour moi la couture c’est avant tout un défouloir. Ça me vide la tête et je suis toujours très valorisée quand je réussi un truc… Et ça, ça n’a pas de prix!

      Répondre
  • 2 juillet 2019 à 8 h 40 min
    Permalink

    Merci pour ce beau partage.

    Répondre
  • 2 juillet 2019 à 9 h 37 min
    Permalink

    J’apprécie toujours de lire les messages qui sont encourageants pour les débutant(e)s et les tutos simples à comprendre. J’ai déjà fait quelques réalisations pour ma petite fille et …
    J’ai réussi, pour la grande joie de sa maman.
    J’attends avec impatience les articles.
    Bravo Julien.

    Répondre
  • 2 juillet 2019 à 11 h 23 min
    Permalink

    En une dizaine d’années les magasins de détail tissus ont disparus de ma ville. (Le Havre ).
    Seule solution se rabattre sur Mondial Tissus dans une grande zone commerciale en périphérie.
    Dommage !
    Excellent article réconfortant pour les débutants !

    Répondre
  • 2 juillet 2019 à 11 h 45 min
    Permalink

    Bonjour Julien,

    Quand j’ai commencé à prendre des cours de couture (je partais de zéro, j’avais même cassé ma première machine à coudre et fait sauter les plombs…), c’était dans le but clairement avoué de ne plus acheter de vêtements.

    Un an et demi plus tard… pari tenu! Je n’ai plus acheté de vêtement depuis décembre 2017. Je porte les vêtements que je me couds, et mes vêtements achetés avant la couture. Je précise que je ne couds pour l’instant que pour moi, donc je connais mes mensurations, mon corps, et suis de plus en plus à l’aise avec les diverses retouches de patron nécessaires pour adapter un modèle à ma silhouette.

    Une fois ma garde-robe complétée, mon prochain objectif est la culotte et le boxer, puis la confection homme.

    Répondre
  • 2 juillet 2019 à 13 h 26 min
    Permalink

    En ce qui me concerne, je me suis mis à la couture parce qu’après être devenu végétalien, acheter bio et local et en vrac, je me suis demandé comment réduire encore mon impact environnemental et mes déchets.
    J’ai constaté que je ne mettais plus certains vêtements car ils étaient abimés (souvent juste décousus). Alors je me suis dit qu’au lieu de jeter (même en recyclant), il n’y avait rien de mieux que de réparer.
    Je n’ai pas encore tenté de création, mais j’y pense 🙂

    Répondre
  • 2 juillet 2019 à 14 h 18 min
    Permalink

    Pour ma part je n’achète pas de vêtements dans les grandes chaine connue ou vous payer pour la marque ,et ou les finitions et la qualité est en desou de touts.je suis couturir de métier,et quand je réalise un vêtements je sais qu’il va aller lomptemp.je fait souvent du réparation pour les gens,et c’est la que l’on constate la mauvaise qualité.des vetement comme touts c’est enseigne de marque que je ne citerai pas,et ou l’on exploite les jeunes camine a travaillé pour une boucher de pain.

    Répondre
  • 2 juillet 2019 à 17 h 28 min
    Permalink

    Coucou Julien. Chouette article. Par contre il ne faut pas critiquer les entreprises asiatiques. Il y a en France des gens qui n’ont pas les moyens, ni de faire de la couture soit même,( tu es le premier à dire que ça revient cher) et encore moins d’acheter de made un France. Je comprends qu’il n’est pas facile de vendre de la qualité pour ça il y a une clientèle mais les gens qui achètent contraints et forcés de l’Asiatique pourraient être blessés et ce sont de potentiels clients s’ils cassent la tirelire.

    Répondre
    • 3 juillet 2019 à 11 h 41 min
      Permalink

      je suis tout à fait d’accord avec vous. à chacun son choix, et malheureusement quelquefois le choix n’est pas possible . Je suis pour mon plaisir, mais ne me suis pas encore lancée dans les vêtements. la robe 4 pans hyper facile a été une déception totale pour moi donc pour l’instant , je me suis arrêtée là ! lol

      Répondre
  • 2 juillet 2019 à 23 h 19 min
    Permalink

    Merci pour cet article
    Pour ma part je n ai pas acheté de vêtements neufs depuis deux ans . Je ne suis plu toute jeune alors je recyclé ma garde robe ou j acheté dans les brocantes ou friperie des vêtements de bonne qualité 1 ou 2 taille au dessus de la mienne et je recycle
    Pour moi c est économie loisir et création mais je couds depuis 64 ans et j en ai 78 . J apprends tous les jours et suis avec plaisir tes vidéos et articles juju le seul homme des cousettes solidaires… bassalane

    Répondre
  • 3 juillet 2019 à 8 h 04 min
    Permalink

    Bonjour,
    J’ ai suivi quelques cours de couture lorsque j’étais plus jeune… puis j’ai abandonné… j’ai repris depuis quelques temps, j’ai commencé par de petits accessoires : sacs, trousses puis un jour une petite veste ( non doublée ) pour moi, des pyjamas pour mes petits fils etc.. je me régale et je remercie ici, vous tous ,couturiers et couturières pour votre sens du partage. Sans vous je n’en serais pas là où j’en suis !!!

    Répondre
  • 5 juillet 2019 à 11 h 40 min
    Permalink

    Bonjour Julien,
    Je te rejoins sur toutes les raisons que tu donnes pour faire de la couture. J’ajouterais en plus que ça fait de super cadeaux personnalisés à offrir! Quand mes amis savent que je l’ai fait moi-même, ils sont d’autant plus reconnaissants.
    Souvent en effet, coudre soi-même est plus cher mais j’arrive à trouver des tissus très abordables des fois et d’en faire quelque chose de plus beau que ce que je peux trouver en fast fashion. De plus, les habits que j’ai acheté en fast fashion se détériorent vite, alors je peux les reproduire, avec des améliorations des fois!
    La coutureme permet aussi de me vider la tête et faire quelque chose au calme tout en étant productif!
    Merci infiniment pour vos tutos très clairs et instructifs!

    Répondre
  • 7 juillet 2019 à 15 h 47 min
    Permalink

    Merci pour votre site, je viens de m’abonner car vos tutos sont d’une grande aide. Je suis bientôt à la retraite et peux enfin passer du temps à coudre, en prenant des cours une fois par semaine notamment et en cousant chez moi, d’où l’aide de vos vidéos… Perso ce qui me fait craquer ce sont les tissus, en Bretagne il y a du choix en matière de magasins, donc la couture est un vrai plaisir ! Bonne continuation !

    Répondre
  • 8 juillet 2019 à 2 h 39 min
    Permalink

    Bonjour Julien,
    Tjs un plaisir de vous lire..
    Je fais de plus en plus de vêtements pour mini moi et moi même si le temps manque lorsqu’on travail à temps plein.. Mais quel bonheur de voir les yeux de ma fille pétiller en voyant sa nouvelle robe, d’autant plus qu’elle commence à s’y mettre aussi, à tout juste 6 ans.. 😉 L’avantage du DIY c’est d’avoir des vêtements uniques et pas forcement cher si on récupère et profite des bonnes occasions..
    Je commence à faire pas mal de récup et suis assez fière de mes dernières créations : une robe pour miss et un top pour moi dans…. une nappe achetée 2€ sur une brocante 😉 Bonne Continuation

    Répondre
  • 14 juillet 2019 à 9 h 39 min
    Permalink

    Bonjour Julien ( même prénom que mon fils , c’est un signe )
    J’ai découvert votre blog il y a peu de temps et c’est un vrai plaisir. Ma maman cousait très bien et me faisait mes vêtements lorsque j’étais enfant. Je n’ai pas son talent mais l’envie et avec l’aide de vos tutos je m’améliore . Bravo et merci

    Répondre
  • 30 septembre 2019 à 21 h 01 min
    Permalink

    Merci pour cet article, je me reconnais bien dedans! Le virus (car c’en est un chez moi) m’à pris il y a un an et depuis mon plaisir ne cesse de grandir. C’est venu par souci écologique car mes enfants sont petits et à l’idee de perdre plusieurs heures à leur chercher le vêtement qui manque ou le slip qui va bien et d’être obligée de prendre la voiture pour ça. …Je me suis dit cherchons sur le net comment font les autres! Je recycle les vieux vêtements (les nôtres,ceux des bébés ou ceux qu’on me donne) j’acheté des vieux tissus à Emmaus et quelques neufs. Les chutes servent pour les sous vêtements puis les chutes de chutes en bourrage de cousins et couverture patchwork! Dommage que je doive aller au travail 😊car quand je couds je lutte contre la déprime et l’angoisse née de la crise écologique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.