fbpx

Zéro Déchet grâce à la Couture

Partagez-moi !
  • 2
    Partages

Choisir de réutiliser plutôt que de consommer du jetable, c’est l’un des piliers du zéro déchet.

Avantage pour nous, la couture peut nous aider dans notre recherche de réduction d’emballages à usage unique ! Même si vous débutez ! Et la plupart du temps, ça n’est pas cher du tout !

Pourquoi réduire ses déchets ?

La Terre étouffe à cause de nos poubelles. Des sacs plastiques, des bouteilles, des emballages en tout genre, de vieux pneus…

À l’heure actuelle, il est moins cher de produire un emballage qui sera jeté dans la nature, que d’en faire un qui sera ensuite réutilisé de nombreuses fois.

Et ne pensez pas que le recyclage soit une solution pérenne : en France, il n’y a que 22 % du plastique qui est effectivement recyclé. Les 78 % restants sont tout simplement brûlés, enfouis, ou expédiés en Asie.

À l’échelle du monde, c’est seulement 9 % des plastiques qui sont recyclés.

On pourrait se lamenter longtemps, mais je préfère agir !

Une poubelle dégueule ses déchets dans la nature

Sac à vrac

Le premier réflexe à avoir quand on veut limiter ses déchets, c’est de faire ses courses en vrac. J’entends déjà vos objections : « c’est plus cher alors qu’il n’y a pas d’emballage ! C’est n’importe quoi ! »

C’est vrai que c’est un peu plus cher (pas sur tout, cependant), mais c’est généralement aussi de meilleure qualité.

Dans les boutiques en vrac, vous avez forcément à disposition des sacs en papier (jetables), ou des sacs en toile réutilisables (chers !).

La couture de ce genre de sacs est hyper simple : 2 rectangles de tissu, un lien en ruban ou ficelle, et c’est tout !

J’ai tourné un tuto cet été pour vous montrer comment faire.

Lingettes/cotons démaquillants

C’est en général le 1er pas lorsqu’on essaie de se débarrasser du plastique à usage unique dans sa salle de bain.

Idéal pour nettoyer les fesses d’un bébé ou pour se démaquiller (évitez de les confondre, cependant), la lingette est également hyper simple à fabriquer.

Les lingettes sont faisables à la machine à coudre, et si vous avez une surjeteuse, c’est encore plus rapide.

J’ai fait ce tuto vidéo, et je vous propose de télécharger le patron PDF ici.

Bee’s Wrap

Le terme anglais ne vous dit peut-être rien, et c’est normal !

Le bee’s wrap est une feuille de tissu (de préférence bio) enrobée de cire d’abeille (bee) qui remplace le film plastique ou aluminium en cuisine.

Avec ce « film alimentaire naturel », vous allez pouvoir emballer et recouvrir tous vos restes avant de les mettre au frigo, ou avant de partir en pique-nique.

La cire d’abeille permet de rigidifier un peu le carré de tissu, et de lui faire garder sa forme autour de ce que vous souhaitez emballer.

Le bee’s wrap est très simple à fabriquer et à utiliser, mais il y a un certain nombre de précautions à prendre pour que tout se passe bien !

Déjà, interdiction de l’utiliser avec de la viande ou du poisson. Trop sensible. Ensuite, éviter de l’utiliser avec des aliments encore chaud, pour ne pas voir la cire fondre !

Je vous avais expliqué comment je fabriquais les miens dans cet article de 2018.

Tuto pour fabriquer des emballages éco responsables bee's wrap

Sac à pain

Chaque année, ce sont 10 milliards de baguettes qui sont vendues en France… Et autant de petits sacs en papier ou en plastique qui les protège. Ces protections se retrouvent dans une poubelle au bout de quelques minutes seulement.

Mais il y a un moyen d’arrêter tout ce gaspillage inutile (pléonasme ?) : le sac à pain.

Vous vous pointez dans votre boulangerie habituelle avec, et demandez au vendeur de mettre votre baguette dans le sac à pain.

C’est aussi bête que ça 🙂

Charlotte à plat

Dans la même branche que les bee’s wrap, voici la charlotte à plat !

L’utilisation est la même, mais cette fois pas de cire d’abeille, mais c’est un système d’élastique tout autour de la charlotte pour la maintenir sur un bol, une casserole ou un saladier.

Plutôt simples à coudre, ces charlottes ont aussi l’avantage de s’adapter parfaitement au récipient pour lequel elle a été fabriquée.

J’avais fait ce tuto pour vous expliquer comment se passe la couture.

Sopalin réutilisable

C’est le tuto qui a le plus fait réagir sur ma chaine YouTube (abonnez-vous si ça n’est pas déjà fait !)

« De l’essuie-tout réutilisable, et pourquoi pas du papier toilette tant qu’on y est ! » Voilà en gros le principal reproche.

Je vous rassure, le PQ en satin, ce n’est pas pour demain (pas sur ce blog en tous les cas !).

Mais pour ce qui est du sopalin, ici on ne peut plus s’en passer ! L’avantage, c’est qu’on ne remplit pas notre poubelle avec de l’essuie-tout en boule qu’on a utilisé 3 secondes pour essuyer un verre qui est tombé ou pour nettoyer le plan de travail de la cuisine.

Et second avantage, c’est plutôt + joli qu’un rouleau blanc !

Tote bag

Le tote bag est devenu l’accessoire indispensable lorsqu’on sort faire quelques courses. Les magasins n’ayant plus le droit de filer de sacs plastiques, il a bien fallu s’organiser.

La plupart des boutiques en proposent, moyennant finances. Mais vous pouvez tout à fait en coudre un chez vous, dans le tissu de votre choix !

Évitez cependant d’utiliser un tissu extensible comme le jersey, parce que le sac se déforme beaucoup lorsqu’on le remplit.

Mais sinon, c’est simplement 2 rectangles de 40 cm x 37 (ajoutez les marges de couture), 2 lanières de 50 cm et basta !

Même mon pote Denis, Champion de Bodybuilding y est arrivé ! Alors pourquoi pas vous ?!

Couche réutilisable

C’est un tuto que je suis en train de mettre en place, mais c’est assez technique si on veut que ça soit bien fait ! J’espère pouvoir sortir ce tutoriel en début d’année 2020. Pour être tenu au courant, inscrivez-vous à la newsletter.

Un enfant, c’est en moyenne 4500 couches au cours de 3 premières années. Et une couche, c’est du plastique et du coton, qui terminent directement à la poubelle.

C’est un élément indispensable à tout parent, mais aussi une cause majeure de pollution.

Depuis quelque temps, des couches réutilisables ont fait leur (ré) apparition. L’idée, c’est d’avoir une culotte en tissu qu’on lave uniquement quand elle devient sale, et une serviette absorbante dans la culotte qui est changée régulièrement.

Rien ne termine dans la poubelle, tout est lavé en machine.

Bref, pour éviter de jeter des sacs entiers de couches sales, on opte pour la couche réutilisable !

Serviettes et mouchoirs

Ce sont des objets qu’on n’utilise plus trop aujourd’hui, et pourtant ils permettent une économie réelle. Tant financière, qu’écologique.

Le mouchoir est peut-être le plus compliqué à remettre en place. On a l’impression qu’il est moins hygiénique que son confrère jetable.

D’après un infectiologue d’un CHU belge, les deux sont cradingue de la même façon ! Ce qui compte, c’est de se laver les mains après l’avoir utilisé.

Si vous ne vous laviez pas les mains après vous être mouché dans un mouchoir en papier, autant passer au mouchoir en tissu !

Et si vous vous laviez déjà les mains, alors tout va bien !

Concernant les serviettes de table, le constat est toujours le même : on achète, on utilise et on jette.

Lorsqu’on à la chance de coudre, découper des carrés de tissus pour en faire des mouchoirs et des serviettes est une formalité !

Un petit ourlet tout autour, et vous allez pouvoir frimer en vous mouchant dans un beau tissu au motif tartan !

Mouchoirs en tartan : la classe !

Serviette hygiénique réutilisable

C’est un domaine sur lequel je n’ai pas tellement mon mot à dire, mais c’est une question que je vois régulièrement sur les groupes Facebook sur lesquels j’erre.

La serviette hygiénique réutilisable est en pleine explosion actuellement. Ce qui pousse les femmes à laisser tomber les protections périodiques jetables, ce sont les nombreux scandales autour des éléments qui les composent. Perturbateurs endocriniens, substances toxiques, coton OGM…

Et bien sûr, les serviettes classiques sont… jetables. Donc pas du tout zéro déchet !

À coudre, ça n’est pas très compliqué. Il faut un peu de PUL et de tissu éponge et c’est parti !

Je vous mets le tuto de Vanessa, qui vous explique pas à pas comment faire pour faire les vôtres.


Partagez-moi !
  • 2
    Partages

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

12 pensées sur “Zéro Déchet grâce à la Couture

  • 10 décembre 2019 à 7 h 40 min
    Permalink

    Zut, le tuto pour les couches va arrivé trop tard pour mon petit dernier !
    Pour les serviettes hygiéniques, si vous voulez économiser du tissu, je vous conseille de vous tourner vers de vieilles alèses imperméables. Et pour le dessus, de vieux t-shirts font merveilles. Le jersey est super confort. Honnêtement, pour ce qu’on va en faire, ça fait suer de mettre du joli tissu neuf tout mignon à 12€ le mètre, non?
    Je regarde aussi du côté des culottes hygiéniques qui me paraissent résoudre un inconvénient de la serviette (« Et m…, elle a glissé ! « )
    Et je suis ravie d’apprendre qu’un mouchoir en tissu n’est pas pire qu’un mouchoir en papier. J’ai plein de vieux draps qui attendent de se recycler.
    Merci pour cette petite compil de tutos.

    Répondre
    • 10 décembre 2019 à 13 h 49 min
      Permalink

      À rajouter pour les mamans allaitantes : les coussinets d’allaitement lavables ! Très facilement réalisables, sur le même principe que le coton lavable mais rond et éventuellement avec une couche de PUL à l’extérieur (ou pas, personnellement j’ai opté pour 2 couche de coton simple coupés dans un vieux t-shirt pour l’extérieur et 2 couche d’éponge coupés dans une vieille serviette de toilette pour l’intérieur et honnêtement ça marche très bien). Petit plus : ça ne pue pas, ça ne sent même pas le lait et d’ailleurs ça ne sent rien du tout même après 8h d’utilisation la nuit contrairement aux jetables et c’est en plus super mignon.
      Chez nous la couche lavable a été adopté dès la naissance de notre petite bouille d’amour et on en est très contents. Cela dit j’aurai aimé les faire moi-même mais à l’époque de ma grossesse malheureusement je n’ai trouvé aucun tuto convainquant alors je les ai achetées… Le seul tuto convenable que j’ai pu trouver est sorti après la naissance et donc l’achat des couches de mon bébé (gavée…). J’espère en tous cas que votre tuto pourra aider d’autres parents quand vous le sortirez !
      Et pour le reste, c’est en cours !

      Merci pour vos tutos et vos articles que je suis avec une grande assiduité !!!

      Répondre
  • 10 décembre 2019 à 8 h 41 min
    Permalink

    Génial, un bon article récapitulatif,j’ai déjà réalisé le sac à pain et j’essaie d’introduire peu à peu le reste 😉…..

    Répondre
  • 10 décembre 2019 à 8 h 52 min
    Permalink

    Bonjour,

    Article très sympa pour réduire les déchets et faire des économies même quand on débute en couture.
    Ce sont toutes des choses que j’ai faites à la maison et que nous utilisons au quotidien (à part le beewrap).
    Il y a également le furoshiki très simple à faire pour emballer les cadeaux. Et nous avons également fait de grands sacs pour les cadeaux des enfants, cela fait une sorte de hotte pour chacun et rien n’est emballé.
    En tout cas super site, chaîne et blog. Bonne continuation à toi.

    Répondre
  • 10 décembre 2019 à 9 h 24 min
    Permalink

    Bonjour,

    C’est une bonne idée que de faire ce récapitulatif ! Merci ! Bonnes fêtes de fin d’année !

    Répondre
  • 10 décembre 2019 à 10 h 19 min
    Permalink

    Cet article est vraiment super. Un récapitulatif sympa. Bravo.

    Répondre
  • 10 décembre 2019 à 11 h 19 min
    Permalink

    Je suis Liserona du Canada je vous suit régulièrement sur YouTube et je viens de partager sur Facebook, je souhaite que plus de personnes le lise et soit plus tenté de l’essayer bonne chance à vous et continuer à faire ce que vous faite, vous le faite bien et merci pour Les trucs. J’aime beaucoup. Bonne continuation.

    Répondre
  • 10 décembre 2019 à 11 h 22 min
    Permalink

    Merci pour ce récapitulatif. J’ai déjà fait mes lingettes démaquillantes et j’ai acheté le tissu pour le sopalin. Et une collègue vient de me commander des lingettes pour bébé. Encore merci et bonnes fêtes de fin d’année et 2020 peut-être encore d’autres idées !!!
    PS : Je me suis abonnée très récemment donc le récap est formidable.

    Répondre
  • 10 décembre 2019 à 11 h 31 min
    Permalink

    Merci pour vos conseils bonnes fêtes de fin d’année

    Répondre
  • 10 décembre 2019 à 20 h 08 min
    Permalink

    Merci Julien pour tous vos tutos !
    Bonne soirée

    Répondre
  • 8 janvier 2020 à 19 h 06 min
    Permalink

    Bravo et bonne année, le papa de Jojo!
    Je t’ai connu en réalisant des lingettes à démaquiller. Je t’ai retenu parce que le tuto était TRES détaillé et bien filmé ou photographié.
    Je suis plutôt douée en couture bien qu’ayant appris en autodidacte, mais c’était il y a longtemps !!!
    Moi, ce que je fais de plus en plus, ce sont des sacs à chaussures pour la valise. Sur mesure bien entendu, plus grands pour les sneakers que pour les chaussures de ville, etc…
    Et aussi des bagages pour instruments de musique.
    Bonne continuation!

    Répondre
    • 17 janvier 2020 à 16 h 27 min
      Permalink

      SUPER les lingettes et la corbeille 😉
      Merci pour le conseil de mettre un tissu épais à l’arrière du pied de biche pour faire avancé notre ouvrage … je couds depuis très longtemps mais ne connaissait pas votre technique.
      Si vous aviez une idée pour une panière pains surtout les dimensions !
      Bonne continuation

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.