Le Portefeuille

Partagez-moi !

Dans ce petit portefeuille, vous pourrez ranger vos cartes de crédit et/ou de fidélité, de gros biftons et un peu de menue monnaie ! Pratique, polyvalent, facile et rapide à coudre !

Il n’y a pas de patron à télécharger, et pas de difficulté particulière pour la couture de ce petit portefeuille. Si vous savez coudre une fermeture à glissière et poser un bouton pression, ça va être finger in the nose.

Le matériel nécessaire à la couture
Voici les fournitures qu’il va vous falloir pour la couture

Le matériel de couture nécessaire :

Pour coudre ce portefeuille, vous aurez besoin de :

  • 2 rectangles de 13 x 10 cm pour l’extérieur du porte-monnaie.
  • 2 rectangles aux mêmes dimensions pour la doublure du porte-monnaie.
  • Éventuellement, 2 rectangles de thermocollant H250 de 11 x 8 cm pour venir renforcer le tissu extérieur du porte-monnaie.
  • 1 rectangle de 58 x 8 cm pour le porte-cartes.
  • 1 rectangle de 13 x 8 cm pour le dos du porte-cartes.
  • 1 rectangle de 10 x 4 cm pour la languette du porte-cartes.
  • 1 fermeture éclair de 10 cm.
  • 1 bouton pression, et la pince qui va bien pour le poser.
  • Et évidemment, le matériel de couture habituel : des petites pinces de couture ou des épingles à tête de verre, une paire de ciseaux à tissu, une paire de ciseaux de broderie, des stylos effaçables à la chaleur, un fer à repasser ou une centrale vapeur.

Pour ce tuto, j’utilise la machine à coudre Brother FS40s dont je vous parle dans cet article.

Comment coudre le portefeuille ?

La préparation

On commence par entoiler le tissu extérieur du porte-monnaie. Sur l’envers, vous positionnez bien au centre l’un des rectangles de thermocollant, et venez presser avec le fer à repasser pendant 8 secondes, sans vapeur.

On pose du thermocollant pour rigidifier le tissu
Le thermocollant permet de rigidifier le tissu extérieur du porte-monnaie

Nous allons également placer des repères sur la grande bande de tissu, qui sera transformée en porte-cartes.

Il faut des tracer des marques à 10 cm, puis 7.5 cm, puis 10.5 cm, puis 8.5 cm, puis 8.5 cm, puis 6.5 cm, puis 6.5 cm.

Les lignes à tracer sur la bande de tissu
Voici les marques à reporter sur le rectangle de tissu

Nous allons maintenant faire des plis sur les marques, en commençant par la marque à 10 cm. On replie la bande de tissu endroit contre endroit, et on donne un coup de fer pour marquer le pli.

À nouveau, on replie le tissu sur lui-même, cette fois envers contre envers, au niveau de la 2nde marque à 8.5 cm. On donne un coup de fer pour marquer le pli.

Et rebelotte jusqu’au bout ! On peut maintenant passer à la couture !

La bande de tissu est repliée pour former le porte-cartes

La couture du porte-carte

On positionne l’endroit du porte carte que nous venons de plier, endroit face à nous. Et par dessus, on positionne le dos du porte-carte, endroit contre endroit. On épingle et on va piquer l’un des longs côtés au point droit, à 1 cm du bord.

Le porte carte et son dos, prêts à être cousu
On épingle le porte carte et son dos

Puis, on dégarni la couture, en retirant le maximum de matière mais sans couper la couture que nous venons de faire.

Puis, on replie envers contre envers les 2 parties du porte-cartes. On donne un coup de fer à repasser pour bien aplatir la couture. Et on positionne le porte-cartes sur l’un des rectangles du tissu extérieur du porte-monnaie. On épingle tout autour, et on pique à la machine à coudre à 0,5 cm du bord.

Le porte carte est positionné sur le tissu extérieur du portefeuille
On place le porte-carte sur l’un des rectangles de tissu extérieur du portefeuille

Couture du zip

On positionne l’un des rectangles de tissu extérieur endroit face à nous, et par dessus, endroit contre endroit, on place la fermeture à glissière. On la centre parfaitement.

Puis, par dessus, on place l’un des rectangles de doublure, endroit contre endroit. On épingle tout le long du zip, et on va coudre au plus près des dents, au point droit.

la couture de la fermeture éclair

On procède de la même manière pour coudre l’autre côté du porte monnaie à la fermeture à glissière.

La couture du zip au porte-monnaie
Le 1er côté du portefeuille est cousu au zip

Puis on fait passer le rectangle de tissu extérieur et celui de doublure du même côté, et on surpique de chaque côté de la fermeture à glissière.

La surpiqure du zip
On fait attention que le tissu extérieur et la doublure soient bien positionner avant de coudre

La languette

On commence par replier l’une des extrémités de la languette, envers contre envers. On donne un petit coup de fer à repasser. Puis on replie la languette par son milieu. On marque le pli d’un coup de fer. On ré-ouvre et on replie maintenant chaque grand côté en alignant le bord avec le centre que nous venons de marquer. Et enfin, on replie la bande sur elle-même, dans le sens de la longueur, en son milieu.

Et à la machine à coudre, nous allons passer 2 coutures, dans le sens de la longueur, au plus près du bord.

On place la languette sur l'extérieur du portefeuille
On épingle la languette au dessus du porte-cartes

Confection du porte-monnaie

On commence par placer la languette que nous venons de former, au niveau du porte-cartes. Le rôle de cette languette sera d’empêcher les cartes de sortir de leur emplacement.

On positionne la languette au centre du porte-cartes. Pour faire les choses bien, il faut prendre en compte la marge de couture. Ce qui fait que la languette, pour le moment, n’est pas réellement centrée sur le porte-cartes, mais un peu décalée.

Avant d’aller plus loin, il faut absolument ouvrir votre fermeture à glissière. Si vous zappez cette étape et que la fermeture reste en position fermée, vous allez vraiment vous arracher les cheveux à la fin du tuto pour retourner le portefeuille sur l’endroit.

Puis, on positionne les 2 rectangles de tissu extérieur endroit contre endroit d’un côté du zip, et les 2 rectangles de doublure endroit contre endroit également, de l’autre côté de la fermeture à glissière.

On épingle tout autour, et nous allons coudre à 1 centimètre du bord en laissant une ouverture dans le fond de la doublure.

Après avoir cousu, on dégarni les angles
Après avoir cousu tout autour, on dégarni les angles avant de retourner le portefeuille

Puis, on dégarni les angles, et on retourne le portefeuille en le faisant passer par l’ouverture que nous avons laisser au fond de la doublure.

On donne une jolie forme à l’ensemble, en repoussant les angles et les coutures.

Puis on referme l’ouverture dans la doublure en faisant un point invisible à la main, ou une surpiqûre discrète à la machine à coudre.

On referme l'ouverture en faisant une surpiqûre
Pour refermer l’ouverture dans la doublure, une surpiqûre au point droit suffit !

La pose du bouton pression

Nous allons commencer par poser la partie mâle du bouton, directement à l’extrémité de la languette.

On transperce la languette avec la tige du bouton pression, puis on vient mettre par dessus l’autre partie du bouton, et avec sa pince, on écrase la tige.

Maintenant que cette partie est posée, nous allons nous en servir pour marquer l’emplacement de l’autre partie de la pression. On positionne la languette comme elle devra être une fois le portefeuille terminé, et on appuie fortement pour marque le tissu sous la pression.

Comment coudre ce portefeuille bien pratique ?

À l’emplacement de la marque, on vient poser la partie femelle du bouton pression.

Et votre portefeuille est dorénavant terminé, bravo à vous !

Le pas-à-pas en vidéo


Partagez-moi !

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.