fbpx

Je teste la machine à coudre Brother A60SE

Partagez-moi !
  • 20
    Partages

Aujourd’hui, en partenariat avec CoudreetBroder, j’ai reçu la Brother Innov’Is A60SE (Special Edition).

Il y a longtemps que je n’avais pas testé de nouvelle machine à coudre ! Et je dois bien reconnaitre que ça m’avait manqué.

Une machine à coudre électronique milieu de gamme, à 449 € et garanti 5 ans.

Que vaut vraiment cette machine ?

La première chose que vous remarquez lorsque vous sortez la machine à coudre de son carton d’emballage, c’est la coque en plastique rigide qui sert de capot de protection. C’est un vrai plus pour mettre à l’abri la machine lorsque vous ne l’utilisez pas.

Si vous êtes dans le même cas que moi, c’est-à-dire obligé.e de ranger votre machine après chaque utilisation parce que vous n’avez pas d’atelier dédié, vous comprenez l’importance de bien couvrir votre appareil. Entre la poussière, les enfants qui pourraient avoir envie de tripoter les boutons, les éventuels animaux domestiques curieux, les choses qui pourraient chuter et endommager votre machine…

Il y a mille raisons de vouloir avoir un capot sur sa machine à coudre ! Et si j’insiste à ce point sur ce détail, c’est parce que les protections des machines à coudre sont l’un des points faibles des fabricants ! En général, ils se contentent d’une vulgaire bâche en plastique blanc, ou au mieux d’un petit sac de transport en tissu.

La machine à coudre Innov'Is A60SE

Bref, votre machine est protégée.

Quand on l’ouvre, on retrouve les différents boutons et sélecteurs des machines Brother.

Comme souvent avec Brother, vous avez un indice sur le nombre de points que fait la machine simplement en lisant son nom. La A60SE propose ainsi 60 points de couture. Certains sont indispensables, d’autres plus anecdotiques.

Les 60 points de la machine à coudre

Comme souvent, le nombre de points de couture est surtout un argument marketing mis en avant. Mais globalement, vous n’allez utiliser régulièrement que 3 ou 4 types de points différents !

Parmi les 60 points disponibles, il faut noter les 6 boutonnières automatiques.

Si vous n’êtes pas un.e habitué.e des boutonnières automatiques, sachez que c’est la garantie d’avoir des boutonnières réussies et à la bonne taille ! C’est magique ! La machine fait tout, toute seule !

Les points de boutonnière automatique - au nombre de 6 sur cette machine à coudre

Un modèle adapté aux débutant.e.s

La brother A60SE est très simple à prendre en main, même si vous débutez en couture. Le variateur de vitesse vous permet de régler la vitesse de couture de lent à rapide.

Le variateur de vitesse, permet de prendre en main très facilement la machine

Le chemin que doit parcourir le fil de la bobine à l’aiguille est indiqué de façon très claire sur la machine directement (pas besoin d’ouvrir le manuel d’instructions à chaque enfilage !).

Pour couronner le tout, un enfile-aiguille très efficace et facile d’utilisation est présent.

Bref, même si c’est votre première machine à coudre, vous n’aurez aucun souci pour l’enfiler et la faire fonctionner.

L’écran LCD permet en permanence de connaitre les réglages de la machine, le point programmé, sa longueur et largeur, le pied-de-biche à utiliser.

L'écran LCD de la machine permet d'avoir toutes les infos sur le point qu'on veut coudre en 1 clin d'oeil

Vous souvenez-vous de la tentative (ratée) de Squeezie de se mettre à la couture ? L’une des erreurs qu’il avait faites était de coudre sans abaisser le pied presseur. Un oubli préjudiciable puisque ça avait conduit à la casse de l’aiguille (et probablement un déréglage de la machine).

Avec cette machine, impossible d’oublier d’abaisser le pied-de-biche. S’il n’est pas en position basse, la machine se mettra en erreur (A1) et il sera impossible de coudre. Une fonctionnalité plutôt cool pour les têtes en l’air comme moi.

Autre gros atout pour cette machine : la position de la canette. Celle-ci est visible en permanence.

La canette est toujours visible, et c'est pratique pour ne pas coudre avec une canette vide !

Disposée à l’horizontale, et protégée par un capot transparent, vous voyez en un seul coup d’œil la quantité de fil restant dans la canette, pour éviter les mauvaises surprises pendant la couture.

Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi tous les fabricants n’ont pas adopté cette disposition, tellement plus pratique pour l’utilisateur.

Vous n’aurez plus d’excuse si vous cousez pendant 5 minutes avec une canette vide ! Vous n’aviez qu’à regarder avant de vous lancer !

Les Points Forts de la A60SE :

Les petites fonctionnalités de confort, que vous programmez comme vous voulez, comme l’arrêt aiguille baissée, très pratique !

Lorsque vous arrêtez de coudre, l’aiguille est forcément plantée dans le tissu. Idéal pour la couture des angles, ou simplement pour ajuster le tissu sans que ce dernier ne bouge.

Et si vous préférez que la machine s’arrête avec l’aiguille en position haute, c’est évidemment possible aussi !

Les points de renfort. Simplement en pressant un bouton, la machine coud automatiquement entre 3 et 5 points de renfort. Cette option remplace le point d’arrêt qu’on fait habituellement en cousant quelques points en marche arrière. Avantage : c’est plus propre, car moins voyant, et ça tient aussi bien qu’un point d’arrêt classique.

Évidemment, vous pouvez rabaisser les griffes d’entrainement pour coudre un bouton (pied de biche fourni) ou vous adonner au quilting !

Les 6 boutonnières en une étape. Un bonheur ! La boutonnière est cousue à la taille du bouton que vous souhaitez poser, sans avoir rien d’autre à faire qu’appuyer sur la pédale (ou sur le bouton « Marche ».

Le bouton « marche/arrêt ». C’est une fonctionnalité qui permet de coudre sans utiliser la pédale de rhéostat. Je ne comprenais pas trop l’utilité de ce bouton [également présent sur la Brother FS-40] jusqu’à ce que je reçois un mail d’une personne handicapée. Si vous n’avez pas l’usage de vos jambes, pouvoir coudre en pressant simplement un bouton situé devant vous est évidemment hyper pratique.

Le bouton "marche/arrêt" ainsi que le point de renforcement

C’est également une fonction plébiscitée par les débutants ayant peur de mal gérer la pédale au début.

En pressant ce bouton, la machine démarre doucement puis coud à la vitesse que vous décidez grâce au sélecteur.

Un mode aiguille jumelée. En appuyant sur un bouton, le mode aiguille double est activé automatiquement. Pratique pour ne pas casser son aiguille dès le premier point !

Un simple appui sur ce bouton, et la Brother A60SE sait que vous souhaitez coudre à l'aiguille double

Pour résumer

J’adore cette nouvelle machine ! Promis, je ne reçois pas d’argent pour affirmer ça. La machine m’est confiée juste le temps que je la teste.

J’ai déjà pu tourner quelques tutoriels avec la Brother A60SE, et c’est un bonheur à utiliser. Jusqu’alors, j’utilisais la FS40 pour mes vidéos, et j’en étais très satisfait.

La différence est cependant bien réelle : je trouve cette machine plus « souple » à l’utilisation. C’est-à-dire que la couture semble plus simple, surtout lorsqu’on s’attaque aux épaisseurs [point faible de la FS40]. On sent la puissance sous le capot, on sait qu’il n’y aura pas de souci.

Un gros effort a été fait sur l’éclairage du plan de travail. L’ampoule LED est puissante, on voit bien ce qu’on est en train de coudre !

La lumière LED de la machine est performante

Les démarrages et arrêts sont aussi plus agréables. Sur la FS40, c’était brusque. Avec la A60SE, il y a une sorte d’amortie lorsqu’on débute et termine une couture. Une élégance qu’il est assez difficile à décrire, mais qui est pourtant bien présente.

C’est comme changer de voiture : au final, on compare un véhicule avec 4 roues, un coffre, 5 ou 6 vitesses, etc. Mais vous savez comme moi qu’il y a des petits détails qui ne trompent pas : le bruit, la sensation ; les vibrations, l’éclairage…

D’ailleurs en parlant du bruit, la Brother A60SE est beaucoup plus discrète que toutes les machines que j’ai eu l’occasion de tester jusqu’alors. Si vous comptez coudre avec un enfant en bas âge dormant dans la pièce d’à côté, c’est évidemment faisable sans stress !

Cette machine à coudre coûte 449 € chez Coudre et Broder [et vous avez de la chance, c’est le moins cher du marché !], est garanti 5 ans pièce et main d’œuvre.


Partagez-moi !
  • 20
    Partages

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

9 pensées sur “Je teste la machine à coudre Brother A60SE

  • 19 novembre 2019 à 7 h 04 min
    Permalink

    Bonjour,
    Déjà merci pour cet avis sur la machine. Cela dit je fais de la couture de façon régulière et j ai une singer modèle « marie claire » depuis 20 ans et je souhaiterai investir dans une machine du niveau supérieur. Quelle marque de machines pouvez vous me conseiller s il vous plait.
    Je vous suis depuis quelque temps maintenant et je peux vous dire que vos explications sont beaucoup plus claires que n importe quel autre tuto et j en ai fait pas mal… Merci également pour vos articles comme ceux de la fabrication des aiguilles, très intéressants.

    Répondre
  • 19 novembre 2019 à 7 h 15 min
    Permalink

    J’ adore !!! Super Machine ………..

    Répondre
  • 19 novembre 2019 à 7 h 42 min
    Permalink

    Personnellement j’ai la A80 du même fabricant, achetée également chez coudre et broder.
    Elle est juste géniale! Et l’acheter en magasin peut d’avoir les conseils et le SAV sur place!

    Répondre
  • 19 novembre 2019 à 7 h 58 min
    Permalink

    Bonjour je suis la personne « handicapé » ( je n’aime pas se terme même si il est approprié étant paraplégique) qui vous a contacter pour vous demander conseil sur la Brother Fs40
    Depuis j’ai pu l’acquérir et en effet le bouton marche arrêt est indispensable dans ma situation
    Je tiens à ce sujet à vous remercie sincèrement d’avoir prit le temps de me répondre et de me conseiller car grâce à vous je peux m’adonner à ma passion pour la couture et c’est un véritable bonheur !
    Merci pour cet article très complet et intéressant.
    Vous souhaitant une très belle journée.
    Au plaisir de vous retrouvez pour de nouveaux tutos YouTube (très apprécier par la débutante que je suis) ainsi que vos articles très bien construits et agréables à lire 😉

    Répondre
  • 19 novembre 2019 à 9 h 37 min
    Permalink

    J’ai une brother aussi la innovis 10 qui a déjà pas mal des options de celle là et j’en suis super contente ! papa noel la innovis 60 stp lol. merci pour cet article !

    Répondre
  • 19 novembre 2019 à 9 h 52 min
    Permalink

    Merci pour les infos. De chez Brother, j’ai la machine à broder V3 et je n’ai à reprocher.
    A bientôt.

    Lysiane

    Répondre
  • 19 novembre 2019 à 11 h 45 min
    Permalink

    Elle sont très bien ces machines! Bon travail ! Continuez à nous faire rêver.

    Répondre
  • 19 novembre 2019 à 21 h 35 min
    Permalink

    Pourquoi ai-je payé plus cher pour ma machine….

    Répondre
  • 20 novembre 2019 à 21 h 15 min
    Permalink

    J’ai une Pfaff qui doit être très proche de cette Brother avec les mêmes fonctions que ce que tu décris et ce n’est que du bonheur 😊
    Je pense que c’est une machine à crochet rotatif (et pas pendulaire) d’où la sensation de souplesse.
    Et le bouton marche arrêt est génial pour remplir les canettes, surfiler au km ou coudre de grandes longueurs sur des plaids ou des rideaux.
    Attention juste à ne pas positionner des épingles sur la trajectoire de l’aiguille parce que ça, ça ne pardonne pas 😕
    Merci pour l’article et à bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.