Un véritable kaléidoscope de couleurs pour les fils à coudre

Ce guide va vous donner du fil à retordre :)

Partagez-moi !
  • 2
    Partages

Les fils en couture, c’est pas à prendre avec des pincettes ! La plupart du temps, quand on choisi un fil à coudre, les deux principaux critères de choix sont la couleur et le prix ! Mais il y a d’autres facteurs à prendre en compte, pour ne pas être déçu(e) par la suite, et choisir le fil idéal pour la couture qu’on a à faire !

Petit article pour démêler le complexe sujet des fils de couture !

Ça y est, vous avez un projet en couture ! Vous avez tout ce qu’il faut pour commencer : la machine à coudre (sinon, lisez cet article avant !), le tissu, les éventuels boutons ou la fermeture éclair ! Tout est prêt sauf … le fil à coudre !

Vous décidez donc d’aller en chercher dans votre mercerie préférée, et là : stupeur ! Vous contemplez pendant de longues minutes un mur entier de bobines de fil ! De toutes les couleurs, de toutes les tailles, à différents prix !

Comment faire pour choisir le « bon » fil, qui ira bien avec votre tissu d’un point de vue esthétique, mais également technique ?!

Les fils à deux balles

Démêlons ces fils dans cet article de blog couture !On peut être tenté quand on fait ses courses au supermarché du coin, d’acheter du fil pas cher. On pense faire de belles économies, car payer 1€ les 5 bobines de fil, c’est une affaire. Mais il n’en est rien ! Malheureusement, ces bobines sont d’une qualité tellement nulle que vous allez vous arracher les cheveux avec vos coutures. Elles casseront sans raison, pelucheront dans la machine, des points sauteront… Bref, une vraie perte de temps, et d’argent par la même occasion !

Idem sur internet, vous trouverez sans doute des lots de 20 bobines à des prix défiant toute concurrence. Mais l’affaire n’en est pas une, malheureusement…

Mon conseil est le suivant, offrez-vous un bon fil, que vous allez payer 3€ les 100 mètres mais qui ne sera pas un problème par la suite. J’ai fait cette erreur d’être un peu radin au départ, pour gagner quelques euros pour du fil bas de gamme. J’ai perdu énormément de temps à refaire des coutures qui ne tenaient pas le lavage, ou qui cassaient lors de la couture. Un enfer !

Ne prenez pas le risque de vous dégouter de la couture pour si peu, et mettez le prix dans vos fils à coudre !

Les différents types de fils pour coudre

Toutes les nuances de couleurs du monde dans ces bobines !Si cet article de blog existe, c’est qu’il existe différents types de fils disponibles sur le marché… Et il convient de choisir au mieux le fil adapté aux tissus que l’on a à coudre, mais aussi à l’utilisation de la création que l’on est en train de faire.

D’une manière générale, la logique exige qu’on utilise un fil de la même matière que le tissu qui va être cousu. Tissu en coton, fil en coton ; Matières synthétiques, fil polyester ; étoffe de soie, fil de soie… Bref, un jeu d’enfant ! Mais comment ça se passe quand on mélange les tissus, ou quand on ne sait pas trop la composition du coupons qu’on a entre les doigts ?

Les fils à coudre se divisent en plusieurs groupes :

Le fil de coton :

100% coton, doux et ferme. Idéal pour les créations tout en coton, car il a les mêmes propriétés que le tissu qu’il coud ! À privilégiez dans ce cas. Par contre, jamais de fil de coton pour coudre du synthétique ! Le fil rétrécirait un peu au lavage alors que le tissu resterait stable, et bonjour les vaguelettes ! Il y en a à vendre ici.

Le fil polyester tous usages :

C’est le plus pratique à utiliser, car le plus polyvalent. Il permet de coudre la plupart des tissus, sans casser ni pelucher. C’est le fil que vous trouverez dans la majorité des cas. Il est en vente partout, dans toutes les couleurs, toutes les tailles et toutes les longueurs ! Par exemple ici !

Le fil super résistant (ou extra-fort) :

Comme son nom l’indique, le fil super résistant est … super costaud ! Et bien pratique pour coudre les boutonnières, les surpiqures ou les parties de vêtements qui auront à subir des contraintes fortes, comme l’entrejambe d’un pantalon. Ce fil se trouve en bobine assez courte, de 30 mètres en général.

Le fil jean’s :

Idéal pour la couture du denim, notamment décorative. Pour des surpiqures qui paraissent pro, et un surfilage sur de la toile jean’s. Le fil jean’s n’est trouvable que dans quelques couleurs dans les tons oranges ou bleus. Vous pouvez en trouver ici.

Et pour coudre du jean’s, n’oubliez pas d’équiper votre machine d’une aiguille faite pour ça !

Le fil de soie :

Un fil à la fois léger, résistant, et très fin. Il est un peu plus élastique que le fil polyester, ce qui le rend idéal pour les tissus délicats. En acheter ici !

Le fil mousse :

C’est plutôt un fil à utiliser avec une surjeteuse. Il a l’avantage d’être doux et gonflant (dans le sens « qui se gonfle », pas le genre à faire de mauvaises blagues !). Il est idéal pour les vêtements enfants car les coutures obtenues ne grattent pas. Idem pour la lingerie ou les vêtements de sport. En ce qui me concerne, je place deux bobines de fil mousse dans les boucleurs de ma surjeteuse lorsque je couds pour ma fille, et deux bobines de fil polyester pour les aiguilles. Vous en trouverez ici.

Le fil élastique :

Des smocks sur une petite robe enfantAttention, on va apprendre un nouveau mot : smocks ! Ça n’a rien à voir avec le fait de fumer, ni avec le smocking… Ce sont les fronces brodées décoratives qu’on trouve souvent sur des robes de petites filles. Pour faire ce genre de fronce, il faut du fil élastique, qui est enroulé dans la canette. La technique n’est pas évidente, mais avec un peu d’entrainement, on y arrive ! On en trouve par là.

Le fil à bâtir :

Il est 100% coton, assez fragile, et fait uniquement pour bâtir ses ouvrages ! Si vous ne savez pas ce que ça veut dire, un petit tour sur l’article « 46 mots indispensables pour débuter la couture » ! En général, ce fil est blanc ou noir, pour coudre à la main à gros point. Vous en trouverez ici au meilleur prix.

Le fil métallique :

Le fil à coudre métallique, pour des coutures brillantesPour faire des surpiqures ou des broderies. Cela ajoute une touche de brillant et d’éclat à la couture. Ce n’est pas un pur fil de métal, mais un fil polyester auquel on a ajouté des fibres métalliques. Si vous souhaitez en acheter, sachez qu’il en existe pour la couture à la main ou à la machine. Donc attention à l’utilisation que vous en faîtes. Vous pouvez en trouver ici.

Par ailleurs, pour utiliser ce type de fil dans une machine à coudre, il convient de remplacer l’aiguille de la machine par une aiguille spéciale fil métallique.

Le fil à broder machine :

C’est un fil fait pour les machines à broder. Il est très lumineux et brillant. Mais seulement pour les machine à broder.

Quelle taille de fil choisir ?

Quoi qu’on vous dira, la taille ça compte ! Pour les fils de couture, il y a différentes épaisseurs de fils numérotées de 30 à 120. Plus le chiffre est grand… plus le fil est FIN ! C’est le piège !! Je pense que les fabricants s’ennuient dans leurs usines, et du coup inventent des pièces comme ça pour s’occuper l’esprit ! Bref !

Donc un fil de soie aura une taille de 100, un fil polyester une taille 80 alors qu’un fil de coton une taille de 50.

Pour des surpiqures décoratives, il serait préférable d’utiliser un fil d’un taille entre 50 et 30. Pareil pour un tissu costaud comme du sergé de coton ou du denim.

En ce qui me concerne, je trouve cette information sur la taille assez difficile a identifier lorsque vous achetez vos bobines. Ce numéro n’est pas systématiquement inscrit sur les bobines en elles-même, mais sur les emballages ou les présentoirs. Au pire, demandez à un vendeur dans le magasin. L’info est un peu plus visible sur internet, mais pas encore sur tous les sites…

Bobine de fil ? Cône ?? Miniking ???

Des cônes de surjeteuse ou recouvreuseVous avez sans doute remarqué l’impressionnant choix de couleurs concernant les bobines de fils. Mais avez vous vu la variété de longueurs disponibles à la vente ? 20 mètres, 30 mètres, 50, 100, 125, 200, 500, 1000, 2000, 2500, 5000 ou 10000 mètres !

Si la plupart des fils se vendent par 100 mètres, il arrive sur des matières spéciale que les bobines soient plus courte (pour le fil élastique ou extra-fort par exemple). Et parfois beaucoup plus long ! La bobine se transforme ainsi en MiniKing (1000 mètres) ou cône (les longueurs au delà).

Partez du principe qu’à moins de vous lancer dans une production industrielle, vous n’allez pas avoir besoin de 2500 mètres de fil pour coudre un bavoir à la machine à coudre ! Au mieux 5 mètres suffiront !

Les marques de fil de couture

Il existe une quantité de marques qui fabriquent du fil de couture. Certaines tirent leur épingle du jeu, en proposant des produits d’excellente qualité :

  • Gütermann : (ma préférée. Jamais déçu par leurs fils jusqu’à présent)
  • Mettler : (la marque sur laquelle je me rabats lorsque je ne trouve pas mon bonheur chez Gütermann)
  • Madeira : fabricant spécialiste du fil à broder, mais aussi de fils spéciaux comme le fil mousse, invisible, ou encore métallique.

Voilà pour les fils à coudre ! Pour conclure, je vous conseillerais simplement de faire des essais avant de commencer la couture à proprement parlé : une chute de tissu et quelques points dessus suffisent à se rendre compte si le fil choisi correspond au tissu. Ne négligez pas cet aspect de la couture, c’est aussi important qu’un bon tissu ou une bonne machine !

Au fait, vous êtes-vous inscrit à la newsletter de Couture Enfant ?? Pour ne rater aucun nouveau guide, cliquez ici !!


Partagez-moi !
  • 2
    Partages
  • 2
    Partages

Auteur de l’article : Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.