8 choses que j’aurais aimé savoir avant de débuter la couture !

Partagez-moi !
  • 156
    Partages

Il y a beaucoup de « croyances » autour de la couture ! Que c’est économique, que c’est rapide ou que c’est facile si on a des patrons. Mais la réalité est tout autre !

La couture va me faire économiser de l’argent.

C’est faux ! C’est totalement faux, malheureusement ! Si vous débutez la couture dans l’unique but de faire des économies, passez votre chemin et retournez dans les boutiques proposant des vêtements fabriqués au Bangladesh ou en Inde. La couture est un loisir finalement assez couteux : entre l’achat de la machine à coudre (entre 100€ et … 1000€ !), les accessoires (les différentes paires de ciseaux, les règles, les craies de tailleur, les stylos, les épingles, les petites pinces…) la mercerie, et surtout le tissu ! Pour la fabrication d’habits de bébé, nous avons de la chance car il n’y a pas besoin d’énormément de tissus. Mais si vous vous attaquez à des vêtements adultes, c’est un autre calcul ! Et au vu du prix de la matière première au mètre, il va être compliqué de concurrencer les grandes enseignes de prêt-à-porter !

Soyons clairs : coudre dans l’unique but d’économiser de l’argent est une aberration ! Jamais vous ne parviendrez à fabriquer un t-shirt pour moins cher que les professionnels de l’habillement. Mais ce que vous allez fabriquer sera unique et beau, parce que c’est vous qui l’aurez fait ! C’est déjà ça !

La couture est un hobby de mamie !

Combien de fois je l’ai entendue, cette là ?! Des dizaines de fois ! C’est une affirmation qui a la vie dure ! Mais elle n’a pas toujours été fausse… Il y a quelques années, la couture n’était pas « tendance » comme elle peut l’être aujourd’hui ! Des modèles vieillots, des tissus tristes à mourir. Ça va beaucoup mieux aujourd’hui, avec des imprimés qui ont du peps et des patrons de couture toujours plus tendance ! De plus, le côté « fait main » a une énorme côte en ce moment !

En 2018, le DIY est LE sport à la mode ! Tout le monde veut faire et avoir des vêtements ou objets uniques, fabriqués pour soi et par soi !

La couture c’est facile, c’est la machine qui fait tout !

Lorsqu’on pense couture, on s’imagine derrière sa machine à coudre, concentré.e, en train d’assembler des tissus ensemble. Mais la réalité est tout autre ! Entre la recopie du patron, ou l’assemblage des feuilles dans le cas d’un patron PDF, le découpage des différentes pièces, le repassage, sortir et préparer le matériel de couture… Vous allez passer beaucoup plus de temps à faire des choses annexes qu’à coudre la moindre pièce ! Cela fait partie du jeu. Et pour que ces moments de « non-couture » soient le plus agréables possible, il faut s’équiper convenablement ! Il n’y a rien de pire qu’une paire de ciseaux qui coupe mal, ou d’un fer à repasser faiblard !

La couture est un loisir, donc si vous galérez à faire la moindre action, vous allez vite vous lasser… En ce qui me concerne, j’ai arrêté d’acheter du tissu sans trop savoir ce que j’allais en faire, pour utiliser l’argent économisé pour investir dans du matériel de qualité ! Depuis que j’ai échangé mon vieux fer à repasser pour une centrale vapeur, je fais le repassage à la maison ! Idem pour ma paire de ciseaux. Le modèle que j’ai acheté a changé ma vie ! La découpe n’a plus rien à voir ! Je ne force plus, et je découpe n’importe quelle toile comme si c’était du papier.

Bref, équipez-vous !

La couture, ça déstresse !

Quand vous essayerez pour la 20e fois de coudre correctement votre biais, ou lorsque votre machine à coudre refusera de faire de jolis points sans bouclette, vous verrez si la couture, ça détend vraiment ! C’est plutôt l’inverse qui se passe, lorsque ça se complique pour nous !

Un tissu élastique (un jersey par exemple), ou qui glisse (du satin, au hasard !), une technique un peu pointue dont on n’avait jamais entendu parler avant (on va faire un « bouillonné » !) et c’est le drame ! Pire encore, un coup de découd-vite mal géré au moment d’ouvrir une boutonnière et il y a tout à recommencer.

La couture, ça peut vite devenir une source d’angoisse  et de stress, au point de tout envoyer valser par la fenêtre ! Heureusement, avec l’expérience, on arrive à détricoter les soucis qu’on rencontre. L’adage populaire dit que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. C’est exactement pareil en couture !

Vous allez avoir du temps pour coudre !

Nous sommes beaucoup sur ce blog à avoir débuté la couture à la naissance d’un enfant (ou petit-enfant). Et nous sommes nombreux à nous être rendu compte que s’occuper (correctement) d’un enfant, cela prend du temps ! Beaucoup de temps ! Du coup, la couture a souvent tendance à ne pas être une priorité absolue. D’autant que se lancer dans un projet est relativement chronophage ! Entre la recherche des fournitures, le recopiage du patron, le lavage puis repassage des tissus (je vous ai dit que c’était important, non ?!), le découpage des différentes pièces, la couture, le rangement, le nettoyage du plan de travail parce qu’il y a des morceaux de fils et de tissus partout ! Si on a moins d’une heure devant nous, c’est mort ! Et si vous pensez coudre pendant la sieste du petit dernier… rappelez-vous qu’une machine à coudre fait du bruit (et une surjeteuse encore plus !), alors si votre espace de couture est trop près de la chambre du bébé, ça va être délicat…

Tous vos amis vont vous demander des travaux de couture…

C’est le revers de la médaille ! À peine allez-vous annoncer à vos proches que vous vous êtes mis à la couture, qu’il va vous arriver tout un tas de demandes :

  • Est-ce que tu pourrais me fabriquer ceci ? Tu sais coudre, ça devrait être fastoche !
  • Tu peux me réparer mon jeans ? Je l’ai déchiré à l’entrejambe !
  • Hé, regarde cette robe magnifique que porte *insérer le nom d’une star portant des fringues hors de prix*. Tu pourrais me faire la même, je paye le tissu bien sûr !

Moi je m’en suis toujours sorti en répondant que je ne faisais que des fringues enfants. Mais si vous commencez à accepter des demandes de vos proches, c’est mort ! Vous serez sollicité tout le temps, surtout si vous vous débrouillez bien !

D’ailleurs, ça peut être une technique pour se dépatouiller : foirez complètement vos coutures, et vos amis vous laisseront tranquille ! (et serons persuadés que vous être complètement nul.le, mais c’est un autre problème !)

Ho tiens, ça à l’air facile à faire ce truc !

Le fameux Bernard de la Villardière est le seul à pouvoir nous aider là dessus !

Qui ne s’est pas déjà dit ça, avant de déchanter complètement devant les explications incompréhensibles ? Qui n’a jamais renoncé à recopier un patron parce qu’il était humainement impossible de comprendre toutes ces lignes de toutes les couleurs qui partent dans tous les sens ?! Pourquoi est-ce si incompréhensible ? Qui sont ces gens qui font les patrons dans les magazines ? Ont-ils déjà essayé de coudre ce qu’ils proposent ?? Est-ce que Bernard de la Villardière peut enquêter ?!

Je vais refaire toute ma garde-robe et ne plus rien acheter en boutique !

Lorsque j’ai commencé la couture, c’était pour habiller ma fille avec des vêtements que j’avais faits de mes mains. J’avais comme arrière-pensée également de faire des économies en lui cousant tout son trousseau de naissance, et par la suite, ses habits de tous les jours.

Avec le recul et l’expérience, je me trouve bien ridicule ! Parce que TOUT coudre à la maison est très compliqué, même si vous ne faites que ça de la journée (et si vous avez des gosses, vous savez que c’est impossible !). La mise au point de chaque modèle est tellement longue qu’imaginer une seule seconde pouvoir se passer de faire les boutiques est une aberration !

Maintenant, ce n’est pas parce que c’est impossible à mettre en place qu’il faut baisser les bras. Mais il faut y aller doucement, et ne pas se lancer dans 40 projets différents, au risque de finir la semaine tout.e nu.e !

Et vous ? Quelles ont été vos désillusions en couture ?! Dites-le moi en commentaire !


Partagez-moi !
  • 156
    Partages

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

38 pensées sur “8 choses que j’aurais aimé savoir avant de débuter la couture !

  • 28 mai 2018 à 8 h 24 min
    Permalink

    La désillusion sera de ne pas pouvoir reprendre mes pantalons à la taille ou de les avoir ajustés à la taille…gros désespoir (pour moi) mais grande chance pour ma maman qui vient de récupérer mon premier pantalon

    Répondre
    • 19 janvier 2020 à 15 h 51 min
      Permalink

      Personnellement j’ai commencé la couture grâce à mon conjoint, qui, n’aimant pas jeter ses vêtements me demandait si je pouvais réparer ci et ça. A l’époque pas de machine, et à la main, puis après j’ai pris une machine 1er prix où j’ai bien galéré, surtout que je n’avais aucunes notions de couture. J’ai commencé à regarder des blogs des vidéos, j’ai investi. Très vite j’ai compris que c’était pas facile et couteux en effet.
      Mais je trouve que ça reste une passion relaxante, même si parfois on se prend la tête sur sa machine sur un point etc, ça nous débranche du quotidien du travail, et moi ça m’a aidé à penser à autre chose pendant une période difficile.
      Bref, j’ai trouvé quelqu’un qui propose des cours pas trop cher, je me suis bien lancée et ça m’a donné plus confiance en moi. Et depuis j’ai habillé mes neveux, mon chéri, et je continu à réparer ses vêtements, et ceux des autres. Mais je reste consciente, au vu du prix et du temps que je ne me lancerai pas dans une gamme de prêt à porter ^^

      Répondre
  • 28 mai 2018 à 9 h 52 min
    Permalink

    Bonjour Julien,
    J’adore tes articles, c’est toujours un plaisir de les lire et je dois dire que celui-ci, encore plus que les autres. Je me suis mise à la couture que depuis 6 mois et sur le tard. On me réclame des sacs, trousses de toilette, petits hauts… j’en passe et des meilleurs et le pire est que je n’ai plus de temps pour mes projets perso. J’ai effectivement pu constater que ce « passe temps » coute assez cher, mais « quand on aime on ne compte pas » ( enfin… un peu quand même !!).
    Merci et continue à partager tes articles pleins d’humour.

    Répondre
  • 28 mai 2018 à 12 h 32 min
    Permalink

    bonjour,
    et oui la couture n’est pas toujours aisée car souvent on lit les explications de travers ou plutôt on survole, perso, j’ai 62 ans ,j’avais une maman couturière, et j’étais émerveillée quand elle me faisait mes robes comme je voulais mais je dois dire que finalement c’est le fait de créer quelque chose de mes propres mains qui me convient le plus et surtout quand je n’utilise presque pas la machine a coudre je fais même les boutonnières a la main a l’ancienne. je crée au tricot, au crochet, dans l’ameublement je suis une touche à tout.

    Répondre
  • 28 mai 2018 à 14 h 53 min
    Permalink

    Bonjour Julien ,
    Je viens de lire votre article sur le coût de la pratique de la couture et je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous . Certes si c’est uniquement pour la confection , ok . Mais J’ai presque 80 ans , et depuis l’âge de 22 ans je me sers toujours de ma première machine à coudre ( elle était déjà plutôt performante à l’époque , ourlet , broderie , boutonnière , etc…) . Bref , j’ai confectinné quelques vêtements pour mes petits , surtout les filles (!) , mais je sers ma machine principalement pour ajuster , réparer , transformer , fabrications simples , comme des sacs en tissu , des trousses d’école , ou même des tapis d’équitation …. Alors dans mon cas à part de temps en temps une bobine de fil et une recharge d’aiguilles , je ne dépense pas grand chose puisque , également j’ai une réserve de restes de tissus . Et je ne saurais pas me priver de ma machine à coudre qui m’est utile constamment . Car vous avez raison dans ce sens que tous mes enfants en profitent !  » maman , la fermeture de mon pantalon est cassée , peux-tu me la changer ? / ou ma tunique est trop longue / ou mes rideaux / ou ta petite -file a déchiré son pantalon neuf , peux-tu arranger quelque chose ?  »
    Je dois vous dire que malgré l’expérience du temps , j’appends des choses avec vous et je vous remercie , de votre enthousiasme , de votre compétence , de vos conseils . J’espère que vous continuerez encore longtemps . Amicalement .

    Répondre
  • 28 mai 2018 à 14 h 56 min
    Permalink

    Bonjour
    j’aime bien vos articles celui la est vraiment top
    cordialement

    Répondre
    • 19 janvier 2020 à 8 h 25 min
      Permalink

      Bonjour Julien,
      Merci pour votre article ! J’ai commencé la couture il y a quelques semaines donc je n’ai pas encore le recul suffisant pour avoir un regard critique. Mais ce que vous écrivez m’aide à m’y préparer !
      Belle journée à vous,
      Camille

      Répondre
  • 28 mai 2018 à 15 h 15 min
    Permalink

    Bonjour Julien.
    C’est un réel plaisir de te lire à nouveau.
    J’aime beaucoup tes articles.
    Et celui ci me fait penser à moi. J’ai commencer la couture alors que j’étais enceinte, je n’y connaissais absolument rien !
    Aujourd’hui je me débrouille un peu et c’est vrai qu’il es difficile de coudre avec un bébé.

    Merci encore et à bientôt ?

    Répondre
  • 28 mai 2018 à 16 h 35 min
    Permalink

    Excellent article qui résume à merveille toutes les embûches de la couture et l’idée qu’on peut s’en faire (surtout les autres….!).

    Répondre
  • 28 mai 2018 à 18 h 21 min
    Permalink

    Bonjour Julien. Moi aussi je ne rate aucun article et vidéo de vous. C’est toujours un plaisir. Et quel humour. Merci

    Répondre
  • 29 mai 2018 à 8 h 24 min
    Permalink

    Bonjour Julien,

    Oui, sans aucun doute, il faut être persévérant(e) quand on démarre en couture ! Perso, cela fait moins de 2 ans et j’en ai 58 ! C’est l’envie de bricoler des accessoires pour ma petite fille (et ses « bébés ») qui m’a motivée. Je bénis une certaine chaîne de magasin qui m’a permis d’acheter une machine à un prix abordable et donc de me lancer en couture ! Sans cela, je serais passée à côté d’un loisir qui me réjouit. Je n’avais aucune notion, juste l’envie. Mais il y a longtemps que j’ai compris que rien ne s’improvise dans un projet couture ; il faut anticiper. Et ensuite faire face aux imprévus : l’aiguille un peu usée, le fil mal tendu (en haut ? en bas ??), le tissu qui glisse…. Mais avec quelques essais préalables et un peu de patience, on a le bonheur de faire de ses mains ! J’ai fait ma première robe pour ma petite fille cette année ! Pour le jersey, j’attends un peu…. 😉
    Je « fais » tous les magasins de couture que je peux « croiser »… c’est un vrai plaisir !
    Félicitations pour vous être lancé dans un domaine étiqueté féminin. Ca fait du bien de voir qu’un homme peut aussi prendre du plaisir à coudre !
    Longue vie à votre blog et mille mercis pour les vidéos teintées d’humour !

    Répondre
  • 1 juin 2018 à 10 h 49 min
    Permalink

    Bonjour JULIEN , j’adore votre vision de la couture , j’ai 64 ans je couds depuis …. toujours , j’ai appris la couture , faire ses propres patrons etc etc …. et je dois dire que votre vision est très pertinente .merci

    Répondre
  • 13 juin 2018 à 23 h 08 min
    Permalink

    Bonjour Julien, je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous sur le fait que la couture est un loisir onéreux ! Je reconnais qu’au début l’équipement nécessite un certain investissement (machine, petit matériel, fils, aiguilles …) mais après même si on dépense un peu dans les tissus, il ne faut pas oublier qu’on peut aussi recycler des fringues que l’on ne mets plus, acheter des coupons pas cher chez Emmaus dans les puces de couturières ou sur les marchés, récupérer boutons et zips ……… Depuis que mon entourage sait que je « recycle » les vêtements j’ai régulièrement des « dons » et je dois dire que cette matière première n’est pas négligeable. Je réalise ma garde-robe à mon propre rythme et ça fait pratiquement 2 ans que je n’ai rien acheter en dehors des sous-vêtements.
    Pour ce qui est des sollicitations, je dois dire que je suis plutôt franche à ce sujet, je réponds simplement que je ne couds que pour moi, comme ça je suis tranquille. Par contre, même si je bute sur une difficulté, je trouve ça déstressant et plutôt créatif comme loisir surtout lorsque je recycle ou customise des vêtements. Je suis d’accord avec vous : quand on a fini un projet on est fièr(e) de sa réalisation et c’est bien normal ……….lol

    Répondre
  • 13 juin 2018 à 23 h 10 min
    Permalink

    Quel bel article et tellement réaliste. J’ai commencé la couture vers 10ans, il y a 33 ans ?. Je fais de nombreuses pause pour diverses raisons. Et puis la folie du DIY est arrivée avec une collection de tissus plus fun et je m’y suis remise à fond. Je fais mes propres patrons mais j’utilise aussi ceux du commerce. Ma plus grande fierté : mes ados qui me demandent de leur coudre un truc. Bon courage à vous

    Répondre
  • 16 juin 2018 à 19 h 50 min
    Permalink

    J’aime beaucoup cet article. Je m’y retrouve bien !
    Mais si je dépense trop en tissus c’est plus par boulimie passionnée que par besoin
    Et comme Elisabeth, parallèlement, je recycle beaucoup : mes rideaux ne me coûtent pratiquement rien ou simplement 1 euro, je recycle les jeans pour les sièges, coussins pour mes animaux etc …
    Lorsque l’on a acquis les bases, l’imagination n’a plus de limite.
    Bonne continuation Julien

    Répondre
    • 22 juillet 2020 à 7 h 43 min
      Permalink

      Bonjour julien
      Qd je suis derrière ma machine a coudre plus rien n’existe autour j’ai appris a coudre a l’ecole ménagère comme on disait a » » l’epoque » »avant de faire une carrière d’infirmière
      J’ai 72 ans ne suis pas tres mobile donc ce loisir me va parfaitement j’ai du c’est vrai limiter l’intrusion des voisines
      qd j’ai l’idée d’un projet il va rester dans ma tête qq jours avant que je me decide DECALQUER, DECOUPER et autre preliminaire me semblent insurmontables apres ces etapes tout roule impeccable je n’arrêterai pas jusqu’a la fin
      Légèrement acheteuse compulsive je suis un peu envahie de tissus et «  » «  » j’essaie » » de faire avec mes reserves
      Merci pour tes articles ludiques et sympa , ce qui n’en gache pas la lecture
      A la prochaine
      Une bise
      Jijie

      Répondre
  • 29 août 2018 à 12 h 00 min
    Permalink

    Bonjour,

    Débutante (bientôt un an), je me consacre à la confection pour femme – donc, pour moi. Effectivement, mon objectif à terme est de ne plus acheter de vêtement. Alors oui, ça prend énormément de temps. Mais je trouve ça bien: ça me force à penser à ce dont j’ai réellement besoin (un haut pour l’été ou une douzième petite jupe? Un tailleur?) et donc à limiter ma consommation.

    Répondre
    • 29 août 2018 à 23 h 47 min
      Permalink

      Je trouve ça hyper courageux de coudre toute sa garde robe ! Bravo ! C’est en effet dans ce genre de situation qu’on va à l’essentiel. Fini les achats coup de coeur en magasin ! Maintenant, il faut faire attention à ne pas reporter ses dépenses en fringues dans les tissus !

      Répondre
    • 19 janvier 2020 à 8 h 56 min
      Permalink

      Bonjour Julien
      A la vue des dates de ton article je vois qu’il n’est pas tout récent mais au combien toujours d’actualité et c’est un état qui ne changera pas
      J’ai appris à coudre a ce que l’on appellé a «  » l’epoque » »l’ecole ménagère apres le c. a. p que je n’ai pas eu j’ai réussi le concours d’entrée a l’ecole d’infirmières
      j’ai toujours cousu peut ou prou mais maintenant que je suis a la retraite 15 ans quand même et l’arrivée d’une arrière petite fille j’adore ce que je fais pour elle
      J’ai du mal a me deplacer et je tire un bien fou des moments que je pesse devant ma machine a coudre
      Tes idees, tes conseils sont
      toujours bien appropriés clairs et instructifs. Le plus compliqué pour moi c’est de couper mon ouvrage a partirde là quand c’est fait le vetement est terminé
      Merci pour tout continue dans cette lancée je souhaite que tu puisses en vivre aisément un jour
      Bises

      Répondre
      • 20 janvier 2020 à 9 h 27 min
        Permalink

        Bonjour, super article comme d’habitude ???? ma plus grande désillusion a été de penser que je trouverais le temps de coudre 1h voir 1h30 tous les jours et de faire plusieurs projets par semaine, bon bah si j’arrive à coudre 3h en semaine c’est parce que je me suis inscrite à des cours et que je m’y tiens et j’arrive à coudre 4h 1 week-end sur 3 mais c’est déjà ça ????

        Répondre
  • 19 janvier 2020 à 8 h 12 min
    Permalink

    Tu as très bien cerné la couture. Le coût, le stress sont bien réels. Il faut une grande motivation mais cela peut devenir addictif. Créer, offrir des cadeaux maison, surmonter les difficultés (il y en a toujours même avec l’expérience ), maîtriser le stress et surtout être patiente. La couture c’est long. Les non-initiés pensent que tout se fait en un rien de temps. Beaucoup me disent : mais pourquoi tu ne vends pas tes créations ? Si j’avais dû coudre à but lucratif cela ne serait vraiment pas rentable. Je préfère faire plaisir à ma famille, mes amis, remercier d’un service etc… par du fait maison. Je suis très bien équipée et je personnalise mes accessoires avec des broderies machine. Mais j’ai un énorme défaut dont je n’arrive pas à me débarrasser, j’achète trop de tissus. Je n’ai pas la disponibilité pour tout coudre… je stocke. Il me faudrait deux vies.

    Répondre
    • 19 janvier 2020 à 11 h 13 min
      Permalink

      Bonjour Julien, merci pour vos articles et tutos toujours très intéressants!
      Cependant, pour le coût des tissus, je ne suis pas tout à fait d’accord car en cherchant bien nous pouvons faire de belles affaires, notamment sur les marchés, destockages ou soldes… en IDF je pense que c’est plus simple qu’en province, nous avons au moins ce privilège ????
      Et pour ma part, même lorsque je galère sur une technique ou une matière, la couture reste un réel plaisir et anti stress, même avec un bébé en bas âge !! Le goût du challenge et du travail bien fini peut être …
      Bonne continuation !!

      Répondre
  • 19 janvier 2020 à 8 h 13 min
    Permalink

    Haha cet article dominical est une invitation au défouloir! 😀
    Avant les enfants la couture était un temps de détente magique (malgré les décibels effroyables de ma première machine), je me suis même réconciliée avec le repassage grâce à elle… Maintenant j’arrive même à décrocher ou à perdre le file en faisant un lot de lingettes! Tout est prétexte à la sollicitation. La machine reste allumée pendant que je taille les crayons de la plus grande qui s’est fait une priorité absolue d’avoir des mines, ou la plus jeune réclame son tété à la demande…Du coup j’ai investi la partie la plus éloignée du salon et dans une machine silencieuse qui me permet de coudre pendant qu’elles dorment.

    Pour le côté économique et écologique j’ai décidé de ne jamais acheté de tissus (bien trop polluant!) Petite exception pour certain molleton/wouatine et thermocollants. (là pour le coup ca fait un peu mémé avec son stock de bocaux de boutons…) C’est donc moi qui passe plus de temps à tanner mes proches pour qu’ils me gardent ceci ou cela (housse de couette, jeans…et qu’ils ne jettent pas de vêtements avant que j’ai récupéré les tirettes, les boutons…) en remerciement j’offre des sacs pliable pour les courses, des lots de lingettes, des pochettes à portables, des sacs à pain, des pochettes…

    En tous cas et même si je regarde parfois tes tutos en mille fois! C’est toujours un moment de fraicheur et de plaisir de découvrir ce que tu nous offres (quand les patrons ne sont pas payants) et je t’en remercie.
    Belle continuation à toi

    Répondre
  • 19 janvier 2020 à 8 h 22 min
    Permalink

    Merci Julien pour tous ces tutos et ces passionnants reportages dans le monde de la couture. j’ai 66 ans et je couds depuis l’enfance (pour mes poupées) peut-être par mimétisme car ma mère nous faisait pas mal d’habits. je brode et tricote aussi. Actuellement j’ai une cliente très exigeante et critique ! je fais la garde-robe de Barbie pour ma petite-fille de 6 ans. Dernière commande : une robe flamenco et un tutu ! Quand on voit le prix de ces articles en magasin on est bien content de savoir coudre un peu. En fait j’avais un peu (beaucoup) laissé tombé la couture mais c’est vous qui m’avez redonné l’envie. Pour un cadeau de naissance Je me suis beaucoup inspiré de votre protège carnet de santé, j’y ai juste ajouté une fermeture.
    Merci beaucoup et bisou à la demoiselle qui a la chance d’avoir un tel papa.

    Répondre
  • 19 janvier 2020 à 8 h 24 min
    Permalink

    J’ai juste oublié de dire que pour moi la grande difficulté et de ne pas avoir la place pour un lieu destiné à la couture donc l’installation dans la salle à manger pose un problème car difficile de laisser un travail « en plan ».

    Répondre
  • 19 janvier 2020 à 8 h 34 min
    Permalink

    Bonjour Julien, merci pour ce bel article je vous lis toujours avec grand plaisir, je crois bien ne rater aucune de vos publications. Je suis d accord le tissu coûte cher, et à 56 ans, et toujours en activité je dois dire que ce qui me manque le plus c est le temps car j ai horreur de démarrer un projet et devoir tout ranger le dimanche soir car ce n’est fini, et ne pouvoir le retrouver que le week-end suivant. Ma progression est donc lente, pochettes, petits pantalons à élastique, et petits hauts simples, j ai une énorme quantité de livres et revues de coutures dont les titres sont toujours très rassurants : couture très facile/couture rapide/ couture pour débutant , je vis hélas de grands moments de solitude parfois…. mais aussi De grandes joies lorsque l ouvrage est porté par ma petite fille..merci encore Cher Julien et surtout ne lâchez pas votre blog! Bon dimanche

    Répondre
  • 19 janvier 2020 à 9 h 30 min
    Permalink

    Bonjour Julien

    Combien j’étais heureuse de lire cet article …. surtout « La couture va me faire économiser de l’argent’! Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites : ce n’est pas le cas. MAIS à la retraite depuis peu qui m’oblige de revoir ma copie dépenses avec beaucoup d’attention, le fait que je crée des articles uniques et le bonheur que cela me procure n’a pas de prix. Je ne vois pas le temps passé et je suis dans mon petit monde en train d’apprendre et de m’améliorer. J’aimerais bien arrondir mes fins du mois par la vente de qques articles mais ne suis pas du tout décourager quand ce n’est pas le cas … la satisfaction d’avoir fait quelquechose – de mon mieux, quitte à défaire et à défaire si besoin est – m’apporte tellement de plaisir. Le bonheur de la retraite est le fait que l’on a le temps de prendre le temps! Coudre est une passion pour moi et je’ai de la chance d’avoir une telle enthousiasme.

    Répondre
  • 19 janvier 2020 à 10 h 21 min
    Permalink

    Merci Julien 🙂
    Même les commentaires de ton article sont intéressants, sereins, apaisants…
    Je viens juste d’ouvrir la machine que je me suis offerte il y a 3 ou 4 ans. L’an dernier à Noël, j’ai offert à ma fille du tissu en bambou (ou fibres de bambou 😉 ) et autre parce qu’elle a la mode du tout naturel et ne veut plus consommer des lingettes démaquillantes jetables. Nous sommes le 19 janvier 2020 mais nous n’avons pas encore fait Noël 2019 :-)…. donc j’essaie grâce à tes conseils de rassembler les tissus achetés l’an dernier… J’espère que tu réalises à quel point tu es LA personne qu’il fallait pour des ignardes et novices comme moi !! Qui aurait cru qu’un jour je prenne plaisir à lire des « histoires de chiffons » ?!?! Pas moi 🙂
    J’ai hâte de « faire Noël » avec ma fille pour pouvoir ENFIN partager tes conseils avec elle, mais là, comme elle n’est pas au courant que je me suis lancée dans l’apprivoisement de la « bête » à coudre, je ne peux que tout effacer des mes travaux avant qu’elle ne rentre… Rire
    Merci Julien merci merci MERCI et merci aussi à vous toutes mesdames qui commentez si agréablement les conseils de ce jeune homme passionné et passionnant !

    Répondre
  • 19 janvier 2020 à 10 h 56 min
    Permalink

    bonjour et merci pour cet article tellement vrai moi je m’en sort en disant que je ne fais que des petits patch pour une association (ce qui est vrai) et que si je fais des vêtements c’est uniquement pour moi car il faut être égoïste de temps en temps et penser à soi
    continue j’aime bien tes articles
    amicalement

    Répondre
  • 19 janvier 2020 à 11 h 23 min
    Permalink

    Foncez quand même !!!! Julien sera là pour les moments difficiles !!!! Il est toujours de bon conseil ????????????????????????

    Répondre
  • 20 janvier 2020 à 10 h 21 min
    Permalink

    Bonjour Julien
    Comme c’est vrai tout ça!
    La couture n’est pas du tout économique mais je suis bien équipée et j’ai passé les premiers mois de stress de ne pas arriver à faire bien ceci ou cela, ça arrive encore mais moins souvent.
    C’est complètement chronophage, mais j’adore, étant retraitée, je peux.
    Eh oui, on me demande des tas de couture, une robe babydoll pour ma petite fille, des t-shirts, une jupe pour ma fille, pourquoi pas, j’aime keur faire plaisir et même un étui en cuir pour hachette! Là, je décline, parce qu’en plus, il doit être comme ci et comme ça…
    Bonne journée

    Répondre
  • 20 janvier 2020 à 16 h 00 min
    Permalink

    Oh la la, comme il est bien votre article !!!
    Je m’empresse de mettre et garder précieusement le lien en favoris…..et hop, dès qu’on me demande de raccommoder, de coudre, de créer une pièce en couture, je renvoie vers votre chronique…..Ne serait ce que, pour que, les demandeurs et demandeuses soient au « parfum » de tout ce qu’il se passe ou peut se passer, avant, pendant et après !!!!!

    Répondre
  • 1 février 2020 à 19 h 29 min
    Permalink

    bonjour , moi c
    quand je mis suis mise c est à cause d un avc ……!!c est pour cela ,que j’y suis mise, j ai 4 petits enfants, maintenant je peux m en occuper !! j ai dejà fait les lingettes, et j’y prends gout merci bien

    Répondre
  • 12 juillet 2020 à 15 h 42 min
    Permalink

    Bonjour Julien,
    Je me suis mise à la couture pendant le confinement car j’avais dû demander à 1 ami de me faire des masques en catastrophe pour mon mari qui reprenait le boulot sans protections. Ah oui au début ça coûte cher! Entre la machine, les aiguilles,le fil, les ciseaux, la plaque de découpe, les épingles etc etc…
    Pour le tissu, pareil, je suis obligée de me raisonner pour pas trop dépenser. Il y en a qui sont tellement beaux! Là je me suis calmée, je m’oblige à finir tout le tissu qui reste dans ma boite de rangement.
    Je couds beaucoup d’accessoires donc ça ne me dérange pas de faire pour les copines : plaid bébé, pochettes à masques, porte gel hydro alcoolique…
    La customisation viendra quand j’aurai vraiment bien pris confiance en moi en attendant, je regarde vos tutos 😁

    Répondre
  • 12 juillet 2020 à 16 h 46 min
    Permalink

    Bonjour Julien, bonjour à tes lectrices (teurs)

    J’ai déballé la machine neuve de son carton au début du confinement. Plus de masques pour bosser, je travaille dans le secteur médical. J’ai parcouru toutes les vidéos Thaï pour comprendre et coudre 😩!
    Je suis du coup tombée sur ta chaîne YouTube, quel pêche!! Du coup je me suis abonnée, sur d’autres aussi…
    Et bien, finalement, c’est drôlement chouette la couture, j’ai réalisé pas mal de petites choses, les masques bien sûr, mais aussi trousses, étuis portables, sacs…bref, de quoi apprivoiser la classique Brother FS40. Pour les fringues, pas encore, manque de confiance sûrement. Manque de temps aussi.
    Et pour finir un souvenir, étant petite, il y avait chez moi une Singer noire à pédales. Avec écrit Singer en dorée sur le devant.
    Mon père s’était mis en tête que je devienne couturière, j’avais 9 ans. Alors, j’ai bidouillé cette machine, cousu un peu puis plus rien jusqu’au mois de mars avec les masques. J’ai à présent 60 ans.
    Je me dit que la mémoire m’est revenue…mon père doit être content là haut.

    Répondre
  • 12 juillet 2020 à 19 h 04 min
    Permalink

    Merci pour ce nouvel article très intéressant et O combien véridique…..Pour ma part, je n’ai jamais cessé de coudre…..Au début, à la main puis un peu à la machine, sur de vieilles machines difficiles à comprendre, si bien que j’ai laissé tomber plusieurs fois et je suis retournée à la couture manuelle…..Depuis, 5 ans, je suis à la retraite mais mes enfants sont encore à la maison et pour un anniversaire, mon fils m’a offert une machine à coudre LIDL Silvercrest……J’ai beaucoup galéré au départ et puis , je m’y suis mise avec un peu plus de patience, de persévérance…..Depuis, un an j’ai une nouvelle machine à coudre PFAF de chez LIDL, beaucoup plus performante avec l’enfile aiguille automatique……J’utilise beaucoup les tutos pour me perfectionner car j’étais de celle qui pensait qu’une machine ne fonctionnait qu’avec un seul pied presseur??????Quelle folie?????Depuis peu, j’essaie aussi de me perfectionner en broderie manuelle et je suis une personne brésilienne qui est tout comme vous l’êtes une excellente pédagogue……Je ne travaille exclusivement que pour les membres de ma famille et exclus toute autre demande et rien qu’avec cela, je suis très bien occupée (fermetures de veste à remplacer, accros dans les draps, pochettes pour les serviettes de table brodées, accros sur les pantalons, T shirts, fabrication de masques visage et yeux ETC……Sur cela, bonne soirée….Cordialement….MME LEDEZ C.

    Répondre
  • 12 juillet 2020 à 19 h 25 min
    Permalink

    Les désillusions sont loin derrière à vrai dire j’ai 74 ans et je couds depuis…. non décidément je n’ai pas envie de compter!Longue école de la patience et de la minutie – je trouve que les tutos actuels en manquent pour la plupart. Dans le débuts une robe à poissons certains dans le haut nageaient dans un sens et dans le bas dans l’autre aille! C’est en cherchant un modèle de panier à lingettes démaquillantes que j’ai  » connu » Julien donc. A mon âge et à l’âge de mes petits enfants je ne couds plus grand chose je raccommode pour l’un ou l’autre et surtout je transmets à mon petit fils de 13 ans et aussi à une adulte de l’âge de ma fille et ça ça me fait grand plaisir
    Bonne continuation à tous et à toutes et vive la créativité!

    Répondre
  • 13 juillet 2020 à 16 h 53 min
    Permalink

    Bonjour Julien,tes articles sont toujours aussi interessants et dans ce dernier je m’y retrouve totalement mais quand on est addict à la couture on oublie tout !!! je coud depuis 45 ans mais je regrette de ne pas avoir réussi à entrainer mes filles et petites filles dans dans cette « passion » il est peut être plus facile pour elles de me passer commande,ce que je fais avec plaisir maintenant que j’ai un peu plus le temps;
    au plaisir de lire les prochains articles et vidéos

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.