Apprendre la couture à son enfant en toute sécurité !

Partagez-moi !
  • 1
    Partage

Votre enfant est curieux de faire comme vous et de se lancer dans la couture ? C’est tout à fait possible ! Voilà quelques conseils pour débuter et faire de cette activité un bon moment de partage familial.

Choisir la bonne machine

Beaucoup de passionnés de couture ont commencé les travaux manuels en assistant un adulte pendant les étapes de la coupe du patron ou du choix des boutons.

N’hésitez pas à proposer ces activités à votre enfant dans un premier temps : cela permet d’évaluer s’il est véritablement intéressé par la couture ou s’il souhaite juste passer du temps avec vous !

Pas la peine au démarrage d’engager de gros frais, essayez juste de lui expliquer les bases et d’éveiller sa curiosité.

Si son intérêt se confirme et que vous voulez lui acheter une première machine à coudre, évitez — comme nous l’expliquions dans notre article consacré au sujet — les machines vendues dans les magasins de jouets.

Ces machines n’étant pas équipées de canettes, le travail reste uniquement décoratif, avec un point de chainette qui ne tient pas longtemps.

En revanche, plusieurs machines à coudre pour enfant existent et la marque Brother en propose notamment une de très bonne qualité.

Certaines intègrent par exemple des protège-doigts pour être plus tranquille pendant que votre enfant coud !

L’initier aux bons gestes

Avant d’investir dans une machine et si vous avez envie d’initier vos enfants à la couture, vous pouvez acheter des cartes à lacer Montessori.

Il s’agit de cartons aux motifs colorés sur lequel les jeunes bambins s’entraînent à faire passer des lacets de trou en trou. En plus d’être excellents pour la motricité, ces petites cartes peuvent servir d’initiation aux gestes et au principe de la couture.

Beaucoup de maisons d’édition ont imaginé leurs propres cartes à lacer et elles sont disponibles à la vente sur de nombreux sites Internet et en librairie ! (Fnac, Amazon…)  

Ou pourquoi pas débuter le maniement de l’aiguille en faisant du point de croix ? Plus précisément du canevas !

Sur un tissu spécial, avec de petits trous, sur lequel est imprimé un dessin. Et différents fils à faire passer pour former le motif.

C’est hyper simple, c’est reposant, et c’est accessible à partir de 4 ou 5 ans, selon la dextérité de l’enfant !

La grille de la broderie au point de croix

Acheter le matériel adéquat

Si vous sentez un véritable intérêt de la part de votre enfant, vous pouvez commencer à investir dans du matériel adéquat ! Les accessoires de couture étant tous des dangers potentiels (ciseaux, épingles, aiguilles…), de nombreuses alternatives kids friendly existent !

Pour les ciseaux, optez pour une paire à bout rond pour éviter tout risque de se piquer. Elles seront aussi plus adaptées à la taille de leurs mains.

La marque Fiskars en propose toute une gamme. Bien sûr, ces ciseaux sont limités et ils ne seront peut-être pas très efficaces pour couper un tissu épais.

Voilà pourquoi vous serez toujours à côté pour donner un coup de main ! Ou un coup de ciseaux, plutôt !

Le mètre ruban est un indispensable pour sa boîte à couture !

L’occasion aussi de se faire plaisir puisqu’il en existe en forme de tous les animaux de la création, des colorés, à pois, à étoiles, à paillettes…

N’hésitez pas à aller en mercerie et à choisir ensemble !

Nous vous conseillons de choisir un mètre ruban rétractable qui ne s’emmêlera pas aux fils et autres accessoires de couture. 

Pour faire de la couture avec un enfant, les épingles ne sont pas idéales, pour des raisons évidentes ! Parce qu’elles piquent, mais aussi parce qu’elles se perdent facilement et peuvent causer des bobos et autres petits accidents.

Préférez donc les pinces de couture, beaucoup plus sécurisées !

Si vous préférez tout acheter en même temps, le site On range tout propose une boîte à couture déjà composée avec en prime quelques idées de projet dans lesquels se lancer !

Le petit matériel de couture

Trouver un projet qui lui plaît

L’important lorsque l’on commence la couture jeune est d’apprendre la patience. Il faut donc veiller à se lancer avec de petits projets : un sac tout simple assemblé avec deux carrés de tissu et des anses, un vêtement facile pour une de ses peluches ou poupées (une cape, un t-shirt fait en cousant ensemble deux rectangles de tissu et en laissant deux trous pour les bras…), un coussin…

Vous pouvez aussi lui proposer de faire des projets à deux. Il ou elle assemble une partie du projet et vous vous occupez des parties plus compliquées comme la fermeture éclair ou les finitions plus minutieuses.

Mieux vaut aussi se charger des étapes nécessitant l’usage du fer à repasser, surtout si l’enfant a moins de 10 ans !

En réussissant un premier projet, l’enfant goûtera à cette satisfaction du projet mené à bien et aura envie de se lancer dans des cousettes toujours plus élaborées.

Vous pouvez aussi envisager de lui garder vos chutes de tissu pour qu’il ou elle apprenne la valeur du tissu.

Plus tard, vous pourrez aller chercher des tissus ensemble et imaginer des projets plus ambitieux ! 

Alors, prêt·e·s à vous lancer avec votre progéniture ?


Partagez-moi !
  • 1
    Partage

Pauline Le Gall

Pauline est journaliste, spécialisée dans la culture. Elle est pigiste pour plusieurs médias web et papier. Sur son temps libre, elle est aussi passionnée de couture et de tricot, deux activités qu'elle pratique depuis plus de dix ans.

8 pensées sur “Apprendre la couture à son enfant en toute sécurité !

  • 2 juin 2020 à 7 h 01 min
    Permalink

    Bonjour,
    Mon fils de 4 ans et demi aime passer du temps avec moi et participe à toutes les tâches ménagères (cuisine qu’il adore, et l’aspirateur qu’il aime passer). J’ai détecté que des que je fais de la couture, il a envie de participer. J’ignorais comment l’initier, votre article a répondu à toutes mes interrogations. MERCI !

    Répondre
  • 2 juin 2020 à 10 h 28 min
    Permalink

    Elle a de la chance Jojo!
    Moi, j’ai initié ma petite-fille de 8 ans sur une machine Janone que le père-noël lui a offert. Belles expériences.
    D’abord, elle a ajouté des bouts de tissu , rien que des coutures droites…( façon patchwork) pour un tapis de jeu pour ses poupées, puis des petites choses du même genre. A 11 ans, elle a fait seule une petite trousse fermée par une fermeture à éclair. Ses parents n’en revenaient pas! et puis partager une activité avec ses petits, c’est tellement enrichissant!
    Bref, je confirme, il n’y a pas d’âge pour se mettre à la couture.

    Répondre
  • 2 juin 2020 à 10 h 53 min
    Permalink

    bonjour ,
    super vidéo avec votre fille je suis mamy d un petit gars et une petite fille, j ai hâte de faire la couture avec ma petite fille mais il faut que j attends elle a que 10 mois merci !

    Répondre
  • 2 juin 2020 à 14 h 10 min
    Permalink

    Bonjour,
    j’ai regardé votre vidéo avec plaisir.
    quand je garde mon petit fils, il adore coudre avec moi, je le prends sur mes genoux pour coudre, il doit être du même âge que votre petite Jojo.
    Merci pour toutes vos explications .
    Je vous souhaite une bonne journée

    Répondre
  • 2 juin 2020 à 20 h 39 min
    Permalink

    👍 J’avais 5 ans lorsque j’ai mis les mains sur une aiguille pour broder, l’institutrice nous avait apporté des tissus et nous avions dessiner dessus puis « broder » sur notre dessin au point droit, c’était un set de table pour la fête des mères. J’ai adoré mais ce n’est que bien plus plus tard (à presque 20 ans) que j’ai repris un fil et une aiguille en main pour faire du point de croix, à l’époque la broderie dans les mentalités c’était réservé aux mamies.. la plus grande de mes filles devait avoir 6-7 ans lorsqu’elle a découvert le point de croix.
    En ce qui concerne la machine à coudre c’est vers 10 ans que je m’y suis intéressée, ma grand-mère reprenait souvent les ourlets de pantalon de mon grand père et elle avait horreur d’utiliser sa machine à coudre (mais ça aussi à son époque c’était dans les mentalités- un femme devait savoir coudre..) et donc la voyant râler une fois de plus je lui ai demander si elle pouvait m’apprendre, il n’en fallut pas plus: j’ai adoré… jusqu’à 19 ans quand je lui rendais visite elle avait toujours des ourlets à reprendre, je lui évitait ainsi une corvée pour elle qui pour moi était un plaisir! Puis j’ai eu mon 1er appart (à 19 ans) et là j’ai voulu faire mes rideaux j’ai donc acheter une machine à coudre (ma première et actuelle, j’ai 37 ans) ma fille de 17 ans l’utilise aussi depuis (elle a commencer vers 13-14 ans et à ce jour elle veut en faire son métier)
    Ma deuxième fille quant a elle ça ne l’intéresse pas du tout 😂

    Répondre
  • 2 juin 2020 à 21 h 02 min
    Permalink

    Merci pour cet article. Mes petites filles me demande justement de leur apprendre à coudre des robes pour leur poupées. On m’a donné une petite machine pour enfants. Donc l’été prochain je me lance. J’espère que j’aurais assez de patience. 😂

    Répondre
  • 5 juin 2020 à 8 h 37 min
    Permalink

    Bravo à vous je suis débutante et grâce à vous et vos vidéos j’avance bien en couture et j’espère que vous continuerez longtemps merci pour tout

    Répondre
  • 5 juin 2020 à 22 h 09 min
    Permalink

    Merci au confinement !
    C’est ainsi que j’ai pu suivre avec attention (et m’abonner) toutes les vidéos.
    Yes! Un vrai couturier qui m’apprend tout ce que j’ai toujours voulu savoir et que personne ne m’a jamais appris.
    Autodidacte en couture, j’ai un réel plaisir à coudre et c’est ainsi que j’ai investi au fil des années dans du matériel, des tissus (une chance inouïe pour trouver les tissus pour faire des masques pour des soignants et des proches durant la période de pénurie).
    J’adore les revues de Presse Couture, ça m’aide aussi dans mes choix car j’ai encore besoin de tutos et pas-à-pas pour être efficace et ne pas me louper sur certaines opérations de couture délicates (laquelle d’entre nous n’a jamais ragé de devoir découdre…zut ! L’erreur de trop !).
    Idem, je partage avec mes amies les vidéos qui correspondent à l’actualité couture de l’une ou de l’autre. Et notamment les erreurs à éviter, coudre avec son enfant, faire des biais par soi-même, ….
    Un concours ? Yes !
    Nous allons toutes et tous (je croise beaucoup d’hommes chez Papi tissus de Roubaix et chez Mondial tissus de Vd’Ascq, surtout avec la proximité de l’école de stylisme de Roubaix) crever d’envie de gagner ce joli cadeau « pléthores de patrons pdf ».
    Si nous ne gagnons pas, il nous restera le plaisir de vous suivre sur Youtube et de mettre en application tous vos conseils.
    Bonne continuation…pour notre plus grand plaisir.
    Mille mercis de nous faire grandir dans l’art de la couture.
    Marie-Thérèse du Nord

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.