fbpx

11 astuces couture qu’aurait dû vous apprendre votre grand-mère !

Partagez-moi !
  • 137
    Partages

Je vais vous livrer dans cet article, 11 secrets bien gardés ! Des trucs de grands-mères qui vous permettront de coudre plus facilement ou d’économiser de l’argent !

Je n’ai pas eu la chance d’avoir une grand-mère couturière, du coup je tiens ces indiscrétions des nombreuses rencontres que je fais ! Profitez-en, d’habitude ces trucs sont gardés précieusement comme un bon coin à champignons ! On pourrait me tuer pour vous les avoir révélés !

1 – Retournez les tubes avec une aiguille à tricoter, côté boule

Quelle galère de devoir retourner des tubes de tissu, comme des bretelles de salopette, ou bien des ceintures. Plus le tube en question est fin et long, plus la tâche est ardue !

En ce qui me concerne, j’ai opté pour une baguette chinoise. Inconvénient de ma méthode, si vous ne faites pas attention, vous risquez de trouer votre couture… Pas génial !

Mais depuis toujours, les couturières et couturiers utilisent un accessoire bien moins exotique : l’aiguille à tricoter ! Pas coté piquant, évidemment, mais côté boule.

2 – Utilisez un stylo FriXion pour marquer le tissu

Quand j’ai commencé la couture, je me suis offert la panoplie du parfait petit couturier : différentes règles, perroquets, différentes aiguilles et fils, mais également des craies de tailleurs. Dans les bouquins, ces craies sont censées être pratiques pour marquer le tissu. Dans la réalité, je n’ai jamais réussi à m’en servir…

Alors, au détour de courses au supermarché, je suis tombé sur les stylos FriXion. Le principe : des stylos dont l’encre s’efface quand on gomme. Techniquement, l’encre réagit à la chaleur, et pas au frottement. Donc c’est parfait pour la couture, car votre marquage s’effacera lors du repassage !

Plus besoin de laver votre couture après l’avoir cousue. Un simple repassage, et tout disparaitra sans laisser une seule trace !

Les stylos sont disponibles ici !

3 – Trop radin pour acheter les stylos ? Utilisez une vieille savonnette !

Une savonette en guide de craie de tailleur ! Idéal pour valorisé les déchets, et tracer sur les tissus foncésÀ la maison, on essaye de dégager toutes les saloperies en plastique. Du coup, pour nous laver les mains, nous sommes revenus à la bonne vieille savonnette de mamie !

Quel rapport avec la couture ?! Utilisez les vieilles savonnettes comme « craie de tailleur » ! Vous la taillez avec un couteau, et vous tracez comme avec un crayon. Inconvénient, vous devrez laver votre ouvrage pour enlever les traces de savon. Avantage, vous valorisez vos déchets, et économisez de l’argent !

4 – Éviter les décolorations grâce au vinaigre blanc

Petits soucis de déteinte ici, on dirait !C’est une astuce que je vous avais déjà donnée dans cet article ! Il y a quelque chose que vous devez absolument faire lorsque vous achetez du tissu : c’est le laver !

On ne sait jamais où ont trainé les rouleaux, on ne sait jamais qui les ont tripotés avant que vous en achetiez une partie… Donc, de base, lavez les tissus que vous venez d’acheter.

Mais c’est quoi cette histoire de vinaigre blanc ? En fait, il y a un risque de décoloration avec les tissus naturels. Les cotons, laines, soies, lins risquent de déteindre une fois dans la machine. Ce n’est pas systématique, heureusement, mais le risque est réel.

En faisant baigner vos tissus dans une bassine d’eau froide, avec du vinaigre blanc. Un verre de vinaigre pour 5 litres d’eau. Vous laissez tremper 1 heure, puis vous laver normalement en machine, et les couleurs de vos tissus ne bougeront pas.

5 – Une jeannette à la manière de McGiver

Plutôt que d'investir dans une jeannette, voici une astuce de couture qui ne vous coutera rien ! Une simple serviette pliée fonctionne aussi bien !Petit point vocabulaire : une jeannette, c’est une mini table à repasser, idéale pour défroisser des manches ou des jambes de pantalon, par exemple.

Mais une jeannette, c’est une dépense supplémentaire. Si vous êtes regardant sur vos investissements, voici mon astuce de mamie : utilisez une serviette roulée !

N’importe quelle serviette de toilette fonctionnera. Vous la roulez en tube, puis l’insérez dans la manche à repasser. Bingo ! Un coup de fer, et tout le monde est content !

6 – Affuter ses paires de ciseaux avec de l’aluminium

Cette technique est connue par tout le monde ! Personnellement, j’ai préféré m’offrir ce petit instrument pour affuter ma paire de ciseaux. Mais si vous voulez vous épargner une dépense supplémentaire, allez chercher du papier d’aluminium dans la cuisine, et pliez-le en quatre sur lui-même.

Puis découpez la feuille d’alu avec votre paire de ciseaux à affuter. Ne découpez pas en plein milieu, mais sur les bords pour pouvoir découper plusieurs fois votre feuille d’aluminium.

Cette façon de procéder pour affuter ces ciseaux est cependant assez gadget : l’effet ne durera pas longtemps. Si vous souhaitez vraiment affuter pour de bon votre paire de ciseaux à tissu, je vous conseille soit cet accessoire, soit de faire appel à un pro (certaines merceries proposent ce service, ou chez votre boucher s’il est sympa !)

7 – Utiliser de la laque pour réussir à enfiler votre aiguille !

Ras-le-bol des fils impossible à passer dans le chas de l'aiguille de la machine ! Heureusement, j'ai une astuce de coiffeuse !S’il y a bien un truc qui me fait péter les plombs, c’est d’être incapable d’enfiler mon fil dans le chas de l’aiguille ! C’est le genre de super-pouvoir que j’aimerai avoir ! Rien à faire de savoir voler comme Superman ou d’avoir des dons de télékinésie ! Je veux pouvoir enfiler mon fil du premier coup !

En attendant que la génétique fasse des progrès, j’ai ma petite astuce pour rigidifier le bout du fil à enfiler. J’utilise de la laque ! Un petit coup de bombe, et le fil ne s’effiloche plus ! Il est au garde-à-vous ! Il ne reste plus qu’à bien viser, et l’affaire est dans le sac !

8 – Marges de couture sur la machine avec un élastique

Un élastique à bonne distance, et vous n'aurez plus de soucis pour le guidage des tissus et le respect des marges de couture !Lorsqu’on débute, on a souvent un peu de mal à visualiser les marges de couture sur le tissu à coudre. L’autre problème est qu’on n’arrive pas forcément à coudre droit. La solution toute simple : mettre un élastique sur le bras de sa machine, à la bonne distance de l’aiguille. Ainsi vous pourrez sans problème visualiser les marges, et votre tissu sera guidé par l’élastique !

Si j’avais su ça lorsque j’ai débuté, j’aurai gagné beaucoup de temps !

9 – Gardez vos bobines et vos canettes ensemble avec ce petit truc

J’avoue, j’ai un peu triché ! Cette astuce ne provient pas de la préhistoire de la couture… C’est au contraire une invention moderne ! Mais tellement pratique !

Il s’agit de ce petit truc en silicone, que l’on plante dans la bobine et qui permet de bloquer la canette associée au-dessus. Ainsi, impossible de se tromper et de mélanger 2 fils qui n’ont rien à voir, et surtout un gain de temps considérable lorsque vous changer l’enfilage de votre machine à coudre !
Évidemment, si vous n’avez que 3 bobines de fil à la maison, cela ne vous servira à rien ! Mais si vous commencez à avoir + de bobines que de bougies d’anniversaire, alors il est temps d’adopter cette astuce !

Vous pouvez retrouver les bidules ici pour 3€99 les 12 !

10 – Recopiez vos patrons de couture avec la marge grâce à deux crayons assemblés ensemble

Deux crayons attachés ensemble, et boom ! Vous recopiez un patron avec les marges de couture en un tournemain !Lorsque vous recopiez un patron de couture, et que les marges ne sont pas incluses, c’est la galère ! Il faut tracer chaque courbe, chaque droite en ajoutant 1 centimètre autour…

Comment faire pour tracer en une seule fois ? Tout simplement, en attachant deux crayons ensemble ! Avec un élastique ou du scotch, l’espace entre les deux pointes sera parfait !

11 – Utiliser des pinceaux à maquillage pour l’entretien de sa machine à coudre

Il y a un truc qu’on ne fait sans doute pas assez régulièrement, c’est l’entretien de notre machine à coudre… En fait, il faudrait au moins la dépoussiérer après chaque utilisation. Mais vous êtes sans doute comme moi : ce qui vous plait dans la couture, c’est le fait de coudre, pas de nettoyer l’espace de travail !

Vous avez remarqué comme c’est compliqué d’accéder aux entrailles de votre machine ? Les espaces sont minuscules, difficilement accessibles.

J’ai beaucoup lu qu’il fallait utiliser une bombe à air sec pour dépoussiérer une machine à coudre. Mais après discussion avec un réparateur, il semblerait que cela ne fasse que déplacer le problème vers l’intérieur de la machine… Pas top.

L’avantage avec le pinceau, c’est que ça « capture » la poussière. C’est mieux !


J’espère que ces 11 astuces de mamie vous ont plu ! Si vous en avez d’autres, partagez-les en commentaire !


Partagez-moi !
  • 137
    Partages

Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

26 pensées sur “11 astuces couture qu’aurait dû vous apprendre votre grand-mère !

  • 10 septembre 2018 à 10 h 23 min
    Permalink

    Merci pour toutes ces astuces toujours utiles

    Répondre
    • 11 juin 2019 à 9 h 09 min
      Permalink

      Bonjour Julien
      Les TRUCS de mamie je les connaît bien étant mamie moi même mais, elle n avait pas tout sous la main à l’époque de la mienne …..
      J adore les tutos que vous proposez c est avec grand plaisir que je commence ma journée en les découvrant le matin
      Continuez comme ça
      Bonne journée

      Répondre
  • 10 septembre 2018 à 11 h 27 min
    Permalink

    Bonjour papa jo.bon je doit être vielle ou avoir eu une mamie dans une vie pas qui cousez. Enfin toujours utile dans parler. Je vais tester la laque pour le fil.bonne journée. Toujours dans l attente de tuto.ma nièce à maintenant des belle barettes noeuds

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 11 h 40 min
    Permalink

    L’astuce De la jeannette c’est génial…. ? merci ?

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 12 h 31 min
    Permalink

    très intéressant, j’ai bien aimé l’aiguille à tricoter, bonne astuce et la laque sur le fil pour l’enfiler facilement. à tester…
    merci

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 13 h 33 min
    Permalink

    Sympas les astuces, même si du temps de ma grand mère, les stylos frixion n existaient pas, tout comme les petits articles colorés en plastiques pour les canettes ?

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 14 h 16 min
    Permalink

    Merci Julien
    L astuce de l aiguille à tricoter j e n y aurais pas penser et oui la baguette chinoise moi aussi elle est passé plus d une fois au travers de mon tissu
    À bientôt
    Passe une bonne journée et à tous tes abonnés aussi

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 15 h 13 min
    Permalink

    merci pour ces astuces, mais je vous fais part de mon expérience personnelle :
    j’utilise les stylos « frixion » depuis un longtemps, mais il faut faire attention avec les tissus foncés, sur certain après repassage (même léger), la marque s’est incrustée dans le tissu en clair comme si l’encre avait absorbé la teinture. faire toujours un essai au préalable.
    bonne journée !!!

    Répondre
    • 11 juin 2019 à 16 h 23 min
      Permalink

      Super tous ces trucs…. J’ai enfin pu commander les petits « bidules » pour ranger les cannettes et les bobines. Merci

      Répondre
  • 10 septembre 2018 à 16 h 22 min
    Permalink

    Bonjour Julien toujours aussi partageux merci pour ces astuces. Perso celle de l’alu pour les ciseaux c’est vraiment très bof bof, pour le reste j’en connaissais quelques unes et celle de la jeannette est top! Mercisss et belle fin de journée à tout le monde??

    Répondre
  • 11 septembre 2018 à 13 h 19 min
    Permalink

    Jolies astuces ! Perso, je ne savais pas pour le papier alu ! Pour retourner les tubes il y a une autre astuce qui fonctionne très bien, c’est de coudre une cordelette au bout du tube (sur l’envers donc…) Ensuite, il n’y a plus qu’à tirer doucement la cordelette pour mettre le tube sur l’endroit ! En pour le stylo à friction, il me semble qu’il faut faire attention, car l’encre à tendance à réapparaître quand il fait froid ai-je entendu dire…

    Répondre
  • 11 septembre 2018 à 18 h 17 min
    Permalink

    Bel article, plein d’humour ( surtout dans sa présentation …) et de bons conseils. Merci ?. Je retiendrai le truc de l’aiguille à tricoter pour retourner des bretelles fines. Je ne connaissais pas non plus l’astuce de rouler une serviette éponge en guise de Jeannette.

    Répondre
  • 18 septembre 2018 à 14 h 59 min
    Permalink

    Merci pour tous les conseils certains arrivant trop tard (genre petit haut presque fini et devenu tout violet) oui aussi pour 36 projets à la fois et des tissus en avance toute une valise et certains me sortent par les yeux.mais rien ne vaut l’expérience . Mais vive la couture et le tricot pour tous et bravo pour ce oapa qui nest pas le seul qui sadonbe àla couture et trucot. Pour éviter que la pédale de la machine ne glisse entourer la avec un très gros élastique

    Répondre
  • 11 juin 2019 à 9 h 38 min
    Permalink

    Stylos FRIXION : à utiliser avec précaution… il arrive que le traçage ne s’efface pas… plusieurs copines de patchwork en ont fait les frais ! ! … par précaution, je les ai bannis de ma trousse à couture…

    Répondre
    • 11 juin 2019 à 9 h 39 min
      Permalink

      Ha mince ! Perso, je n’ai jamais eu une telle mésaventure. J’imagine que cela dépend du type de tissu utilisé…

      Répondre
  • 11 juin 2019 à 9 h 58 min
    Permalink

    Toutes vos astuces sont précieuses. Merci Julien

    Répondre
  • 11 juin 2019 à 10 h 25 min
    Permalink

    merci pour tous ces conseils. J’apprécie beaucoup tous vos tutos. Bonne journée

    Répondre
  • 11 juin 2019 à 10 h 31 min
    Permalink

    Bonjour Julien,

    Vos articles sont excellents. Vous avez la pédagogie adéquate : vous savez vous mettre à la place de celles et ceux qui sont débutants ; vos explications sont très précises et nous évitent de poser des questions supplémentaires car vous connaissez parfaitement les problèmes auxquels nous devons faire face dès que nous faisons de la couture. Avec vous, c’est un régal. Merci beaucoup.

    Répondre
  • 11 juin 2019 à 11 h 57 min
    Permalink

    Bonjour Julien,
    Merci pour tous vos conseils, c’est toujours un plaisir de les découvrir . Je n’ai pas trop le temps de coudre en ce moment, mais je garde tout précieusement pour quand le temps viendra …..

    Répondre
  • 11 juin 2019 à 19 h 12 min
    Permalink

    Super, merci :)!
    Et pour affuter les lames des cutters rotatifs il existe qqchose ? J’essaie aussi de réduire mes déchets, mais le cutter est tellement pratique que repasser aux ciseaux ça me dit moyen..
    Et à quand la fin des liens vers Amazon ? 🙂 🙂 C’est vraiment l’enfer cette boite, et tout le monde s’en fou 😉 😉 !

    Répondre
    • 11 juin 2019 à 20 h 16 min
      Permalink

      Bonjour Jane ! Pour affuter la lame du cutter rotatif, je n’ai pas encore trouvé. Jusqu’alors, je procède au changement pur et simple, et je balance la lame usée dans les déchets à recycler. C’est le point faible de cet outil : contrairement à une paire de ciseaux, j’ai l’impression qu’il faut se résoudre à polluer à chaque changement :/
      Concernant Amazon, on est d’accord c’est loin d’être top. Mais c’est pratique parce que tout le monde peut commander chez eux, c’est généralement moins cher… et ils proposent de l’affiliation. C’est-à-dire que pour chaque achat par mon biais, je touche une petite commission sans que cela coûte + cher à l’acheteur. Donc ça aide directement le blog et la chaine Youtube à se développer.
      Mais soyons clair, à titre perso, je vais me fournir directement dans la mercerie de ma ville. C’est + rapide et ça fait bosser des « vrais » gens 🙂

      Répondre
  • 12 juin 2019 à 9 h 57 min
    Permalink

    Bonjour Julien,
    Super ces astuces ! (j’adore en particulier le coup du double crayon pour reporter la marge du patron).
    J’en partage une à mon tour, de ma grand-mère qui avait quelques rhumatismes et avait du mal à se pencher pour ramasser épingle ou aiguille tombée à terre : un aimant attaché à une ficelle ! Simple et pourtant tellement pratique !!!
    Bonne journée

    Répondre
  • 24 juin 2019 à 15 h 47 min
    Permalink

    Merci pour toutes ces astuces
    Mai il y en a 2 qui me titillent:
    Les stylos frixion, je ne les utilise plus que sur l’envers car ça réapparaît quand il fait froid (dans une pièce pas chauffée par exemple ) et sur certains tissus foncés l’encre disparaît en laissant une trace blanche. Il faut vraiment coudre sur le trait et éviter de se tromper.
    Pourquoi ne pas utiliser la marge du pied de biche, plutôt que le coup de l’élastique ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.