Tutoriel de couture : la turbulette bébé !

TUTO : la Gigoteuse pour Bébé

Partagez-moi !
  • 975
    Partages

Il y a un accessoire qu’on découvre lorsqu’on devient parent, c’est la turbulette (ou gigoteuse) ! Personnellement, je n’en avais jamais entendu parler avant que ma femme n’en ramène une à la maison ! Au final, qu’est ce que c’est, une gigoteuse ? C’est une sorte de sac de couchage avec bretelle, qui permet aux bébés de bouger la nuit sans se découvrir !

Cependant, la turbulette est un accessoire assez cher dans le commerce : entre 30 et 90€ selon la marque. Alors, pourquoi ne pas la fabriquer nous-mêmes !

Voici un tutoriel couture pour apprendre pas à pas à fabriquer une turbulette/gigoteuse pour un bébé de la naissance à 12 mois !

Pour télécharger le patron, c’est ici !

Pour vous expliquer au mieux la fabrication de cette turbulette, je vous ai fait une petite vidéo … de 45 minutes ! Je vous jure, j’ai accéléré plein de parties ! J’espère que vous aimez un minimum ma voix, sinon ça va être insupportable pour vous !

Si vous le souhaitez, abonnez-vous à ma chaine sur YouTube (c’est gratuit) et laissez un pouce en l’air, ça m’encourage et aide la chaine à mieux se répertorier !

Ce dont on a besoin pour ce tutoriel :

Pour coudre cette turbulette, il va vous falloir :

• Une machine à coudre (si vous en cherchez une, je vous conseille de lire cet article)

• Trois coupons de tissus et de molleton :

      • Pour l’extérieur de la gigoteuse, j’utilise du velours de coton. Vous pouvez également utiliser du piqué de coton. Il vous faut deux couleurs qui s’accordent. Vous avez besoin de 70 centimètres dans la laize pour la couleur principale, et d’un coupon de 25 centimètres sur 35 pour l’autre tissu. Il y’en a ici.
      • Pour la doublure, j’ai utilisé un tissu de coton tout simple, imprimé de petites fleurs roses. Celui que j’utilise provient d’un fabricant qui ne vend pas au détail, mais j’ai trouvé ici quelque chose de ressemblant. Pour le métrage, vous avez besoin de 70 centimètres dans la laize. Par ici la doublure !
      • De la ouatine (ou du molleton) pour garnir la turbulette. Il vous faut un bout d’au moins 70 centimètres dans la laize. Il y en a ici.

Du fil à coudre de bonne qualité, assorti au tissu principal. Du fil de bonne facture, vous en trouverez ici. et si vous vous dites qu’acheter un bon fil est une perte d’argent, j’ai écrit un guide ici.

70 centimètres de fermeture éclair assortie aux tissus. Je n’en ai pas trouvé dans le commerce de cette longueur (sauf pour les zips de blousons). Il faut donc acheter de la fermeture éclair au mètre. Il y en a ici.

Des pressions en plastique Prym (ici). Et pour les poser, une pince Prym (là) et l’adaptateur (chez Amazon).

• Une baguette chinoise, qui va nous servir à repousser les angles de la gigoteuse !

• Et le matériel habituel : des petites pinces clover ou wonderclip, un stylo Frixion, une paire de ciseaux de couturière et de brodeuse ! (et d’ailleurs, si vous cherchez des ciseaux, j’ai écrit un petit article à ce sujet !)

Le matériel nécessaire pour réaliser le tuto de cette Gigoteuse

Première étape : le patron de couture

Pour commencer ce tuto, il va vous falloir le patron de cette turbulette : il se trouve ici, il suffit de cliquer !

L'assemblage du patron PDF se fait sur une grande grille de 4 x 4Le fichier PDF contient 16 feuilles A4, qui va falloir imprimer en respectant les dimensions. Pour ce faire, selon votre imprimante, il vous faut cliquer sur « échelle : 100% » ou « taille réelle ». Lorsque cette case est cochée, vous pouvez lancer l’impression du patron en étant sûr que vous et moi ferons la même gigoteuse ! La vôtre ne sera pas plus petite ou plus grande ! C’est un bon début !

Il faut maintenant assembler le patron, avant de pouvoir le découper. Les feuilles sont numérotées de 1 à 16, et sont à disposer par rang de 4 x 4. Ainsi, la première feuille (1-1) sera en haut à gauche, à côté d’elle, la feuille n°2 (1-2), puis la n°3 (1-3), puis la 4e (1-4).

La cinquième feuille (2-1) se scotch sous la 1re (1-1). À côté de la 5e et sous la seconde vient la 6e feuille (2-2), et ainsi de suite.

Je vous conseille de poser vos morceaux de scotch sur les lignes du patron. Ainsi, lorsque vous découperez les différentes pièces, le patron sera un peu renforcé à cet endroit.

Il y a trois pièces de patrons à découper : le devant de la turbulette qui est en deux partie, et le dos en un seul morceau. Pour faire les choses bien, utiliser une paire de ciseaux qui ne sert pas à découper votre tissu. C’est important de séparer les utilisations de ses paires de ciseaux, pour allonger leur durée de vie !

Maintenant que vous avez votre patron découpé, on enchaine avec la découpe du tissu !

Les pièces du patron PDF de la gigoteuse sont prêtes !

Le découpage des pièces de tissus

Pour fabriquer cette turbulette, nous avons besoin de 8 pièces dans les différents tissus et molleton.

Pour l’extérieur de la gigoteuse, il faut couper le tissu principal une fois dans la pièce « bas avant », et une fois dans la pièce « dos ». La pièce « haut avant » doit être découpée dans le second tissu que vous avez prévu.

Pour la doublure, vous découpez le tissu dans les trois pièces de patron.

Et pour le molleton (ouatine), vous allez le découper deux fois dans la pièce « dos de la gigoteuse ». Attention avec le molleton, on ne le repasse pas ! Sinon il rétrécit et il perd son moelleux.

À chaque fois, faites attention au sens du tissu ! Le droit fil est indiqué sur le patron par les flèches noires sur chaque pièce. Il faut que ces flèches soient dans le sens du droit fil de vos tissus.

Lisière, droit-fil, trame et chaîne

Passons à la couture de la gigoteuse

Nous allons commencer par assembler l’avant de la gigoteuse. Comme vous l’avez vu, cette partie se compose de deux morceaux que nous allons coudre maintenant ! Pour le tissu extérieur, et pour la doublure, vous posez l’endroit contre l’endroit. Vous assemblez avec des épingles ou des petites pinces, et vous cousez à 1 centimètre du bord, au point droit. Une fois que c’est fait, on ouvre les coutures au fer à repasser (c’est-à-dire qu’on écarte les marges de couture).

L'ouverture des coutures au fer, pour un résultat net et pro

Maintenant, nous allons coudre le molleton sur les pièces avant et le dos de la gigoteuse, sur le tissu extérieur. Vous posez le molleton sur l’envers du tissu, et vous épinglez. Attention à ne pas tirer sur la ouatine, qui s’allonge et se déforme. Ensuite, il va falloir coudre à 0,5 centimètre du bord du tissu. Contrairement à d’habitude, on coud plus près du bord du tissu pour ne pas – par la suite – qu’on voit les coutures.

Lorsque la ouatine est cousue sur les deux parties, on coupe aux ciseaux les parties de molleton qui dépassent et on enchaine avec la couture de la fermeture éclair.

La ouatine est posée sur l'extérieur de la turbulette

Avant de coudre une fermeture éclair, j’en avais une peur bleue. J’avais lu ou entendu dire que ce n’était pas évident. Finalement, il n’y a rien de sorcier, je vous rassure !

Pour commencer, il va vous falloir accrocher la fermeture sur le tissu extérieur de la turbulette. Perso, j’utilise des petites pinces clover (ou wonderclip, selon le fabricant) qui sont parfaites pour ce travail. Je n’abime pas mes épingles en essayant de percer dans la fermeture éclair.

La fermeture éclair part de sous l’emmanchure et s’arrête au milieu bas de la turbulette., du côté droit. Vous posez le devant de la gigoteuse face à vous. La fermeture éclair se pose les dents vers l’intérieur.

Les dents du zip sont vers l'intérieur de la gigoteuse, et on vient poser une pince pour bloquer avant la couture

Pour la couture, il faut que vous installiez le pied-de-biche spécial fermeture éclair. Et on vient piquer au point droit, au plus proche des dents du zip. Le pied presseur vous guide le long de la fermeture. Avec ce pied, vous cousez au plus près du zip, sans risquer de passer dessus.

Vous cousez la fermeture éclair jusqu’au milieu bas de la turbulette. Et maintenant on assemble l’autre côté.

Coudre avec le pied à fermeture éclair au plus près des dents du zip

Posez l’autre morceau de la gigoteuse par-dessus le premier, endroit contre endroit. Vous faites bien coïncider l’ensemble. Puis vous fixez avec des petites pinces l’autre morceau de la fermeture éclair le long de la fermeture. Rebelote, on coud au point droit, avec le pied à fermeture éclair, au plus près des dents du zip. Il est probable que vous deviez changer l’accroche du pied presseur. Ce dernier peut en effet se fixer à droite ou à gauche de l’aiguille.

Maintenant que la fermeture est fixée, on vient refermer le « sac » de la gigoteuse. Pour cela, remontez le zip jusqu’en haut de la turbulette, MAIS SANS FAIRE SORTIR LE CURSEUR ! Puis mettez la turbulette endroit contre endroit et épinglez le côté en face de la fermeture éclair.

En en profite pour couper l’excédent de fermeture éclair qui doit dépasser en bas. Coupez en laissant 2 centimètres de marge.

On coupe le surplus de fermeture éclair qui dépasse en bas de la gigoteuse, avec sa paire de ciseau à papier

Il faut remettre le pied standard de votre machine à coudre. Puis coudre le long du bord épinglé jusqu’en bas de la turbulette, et passer au-dessus la fermeture éclair que vous sentez à travers le tissu et le molleton. Cela a pour effet de bloquer le curseur lorsque vous ouvrez la fermeture éclair, en bas de la gigoteuse. D’ailleurs, pour que cette zone soit bien résistante, je vous conseille de faire plusieurs points d’arrêts.

La partie extérieure de la gigoteuse est maintenant terminée, passons à la doublure !

On va commencer par assembler la doublure. Vous posez le devant et le dos de la doublure endroit contre endroit. Puis vous épinglez la partie droite de la turbulette, de l’emmanchure au milieu bas. Ensuite, vous cousez au point droit (et avec le pied standard), et finissez par un point d’arrêt.

On pose l'avant et le dos de la doublure endroit contre endroit, puis on coud la partie droite au point droit

Vous ouvrez les coutures au fer.

Puis on vient poser la doublure endroit contre endroit sur la partie extérieure de la turbulette, ouverte. On pose des épingles ou des petites pinces pour maintenir les tissus ensemble.

La partie extérieur et la doublure sont posées endroit contre endroit, puis assemblées au niveau des épaules et cols.

Puis on coud au point droit et avec le pied standard, à un centimètre du bord. On va coudre toute la partie haute de la turbulette. Donc la couture débute à l’emmanchure (on coud par dessus la fermeture éclair), on suit le bord, les bretelles, les cols. Et cela se termine de l’autre côté, en passant sur l’autre morceau de zip.

Maintenant, on va coudre la partie « sac » de la turbulette. Et comme vous l’avez compris, il va nous falloir fixer la doublure sur la fermeture éclair. Pour commencer, on rééquipe la machine à coudre du pied à fermeture. Puis on vient coudre la doublure le long de la fermeture éclair, au plus près des dents. On coud un côté, de l’emmanchure jusqu’au milieu bas. Puis l’autre.

On laisse une ouverture pour permettre le retournement de la turbulette

Pour le second côté de la turbulette, il faut laisser une ouverture entre 10 et 15 centimètres. Cette ouverture va nous servir à retourner la gigoteuse sur elle-même à la fin de la couture.

On coud le second côté en laissant bien cette ouverture. De la même manière que pour le côté opposé, on démarre à l’emmanchure, et on termine au milieu bas de la gigoteuse.

C’est bientôt terminé !

On vient dégarnir les angles et cranter les arrondis. Cela consiste à couper les angles de votre turbulette, et à donner des petits coups de ciseaux dans les arrondis pour que les coutures soient nettes et sans bourrelets une fois retournées. Attention cependant à ne pas couper les coutures !

Le dégarnissage des angles : on coupe simplement les angles

On retourne la gigoteuse. Pour cela, on met la main dans le trou de 10 centimètres qu’on a laissé lors de la couture. Et on retourne la turbulette sur elle-même par ce trou.

Puis, avec une baguette chinoise, on vient repousser doucement les angles et les arrondis. Je dis doucement, car on a vite fait de transpercer le tissu avec sa baguette. Donc tranquillement, on repousse par l’intérieur les angles pour avoir de beaux angles droits et des courbes sans vaguelette !

Une fois que la turbulette a sa forme définitive, on va refermer le trou laissé pour la retourner. La machine est toujours équipée du pied à fermeture éclaire et ça tombe bien. On va coudre sur toute la longueur le côté avec l’ouverture de 10 centimètres.

La pose des boutons-pression

Comme je vous l’explique dans la vidéo, je pose toutes mes pressions avec une pince Prym que je me suis offerte lorsque j’ai commencé à coudre. Cette pince ne m’a jamais fait défaut, je la trouve vraiment très polyvalente.

La pince à pression de la marque Prym, avec un adaptateur à Colors Snaps

Les boutons pression roses en forme de coeur que j’utilise sont à poser avec la pince, et un petit adaptateur. L’un des embouts est blanc. Il sert à maintenir la pression. L’autre embout est dans une matière un peu souple et translucide. Cette partie vient écraser la tige de la pression et bloquer le système sur le tissu.

L’emplacement des pressions est symbolisé sur le patron avec les repères X. Il y a quatre pressions à poser, en faisant attention à ce que les paires aillent bien ensemble.

Pour poser ce type de pression (Color Snap de Prym), il faut transpercer le tissu avec la tige de la pression. Puis y insérer la partie femelle de la pression. Et enfin, venir presser avec la pince la pression, pour la maintenir en place.

La pression coeur est correctement posée. La tige est bien écrasée et bloque la pression sur le tissu

Si vous n’avez jamais posé de bouton pression avant, entrainez-vous avec des chutes de tissus. Ça n’est absolument pas sorcier, mais les débuts peuvent être un peu laborieux.

Si vous posez mal votre pression, elle sera fichue. Pas la peine d’essayer de la réutiliser par la suite. Pour la retirer, il faut couper la tige avec une pince coupante, en prenant bien garde de ne pas esquinter le tissu.

Votre turbulette/gigoteuse est terminée ! Félicitation !

Dites-moi dans les commentaires si mes explications sont assez claires et précises. Cela m’aide à progresser à vous faire des tutos toujours plus simples.

De même, si vous avez des demandes particulières de tutoriels, je suis à votre écoute ! Je ne manque pas d’idées, mais s’il y a quelque chose qui revient souvent, pourquoi ne pas vous le concocter de toute urgence  ?

Bonne couture !


Partagez-moi !
  • 975
    Partages
  • 975
    Partages

Auteur de l’article : Julien

Blogueur compulsif et Papa d'une magnifique petite fille, je découvre les joies de la paternité en même temps que la couture ! Depuis, j'en fais mon métier ! J'ai monté ma marque de vêtements pour enfants avec une spécialité : la salopette !

29 commentaires sur “TUTO : la Gigoteuse pour Bébé

    Frederique quilici

    (8 mars 2018 - 22 h 54 min)

    Merci pour ce tuto superbement expliqué ,je vais enfin me lancer dans la création d’une turbulette pour ma petite fille ,bonne journee en attendant un autre tuto !🌸

    Roselyne

    (8 mars 2018 - 23 h 19 min)

    Trop bien ce tuto et à vrais dire, il tombe à pic. Le temps de commander le tissu et je m’y mets. Un grand merci.

    Sylvie

    (9 mars 2018 - 11 h 02 min)

    Bonjour, merci pour ce tuto toujours très bien expliqué. Pourriez-vous m’indiquer la taille svp ? J’ai une commande pour une gigoteuse 24-36 mois. Merci pour votre réponse.

      Julien

      (9 mars 2018 - 12 h 34 min)

      Bonjour Sylvie ! La taille va de la naissance à 12 mois environ, selon la corpulence du bébé ! Donc 24/36 mois, ça risque de faire court !

    Rousseaux

    (18 mars 2018 - 12 h 25 min)

    Super merci

    Rabia

    (18 mars 2018 - 16 h 47 min)

    Super tuto mais je ne suis pas dans ma période couture et encore moins dans la layette.

    Gisèle

    (18 mars 2018 - 21 h 59 min)

    Bonjour Julien, super ce tuto pour la gigoteuse, très bien expliqué mais pour le moment, je n’ai pas de cadeau à faire pour bébé mais je le garde en mémoire, ça pourra servir au moment voulu. Encore merci, et au prochain tuto !!

    Valérie FABRE

    (22 mars 2018 - 19 h 39 min)

    Bonsoir,
    Merci beaucoup pour cette superbe vidéo très explicite. Je l’adore.
    J’ai essayé d’aller sur votre blog pour télécharger le patron, mais lorsque je passe ma souris sur les liens ça ne fonctionne pas.
    Merci d’avance pour votre aide et également pour le partage et pour tous vos conseils

      Julien

      (22 mars 2018 - 19 h 41 min)

      Bonsoir Valérie !

      Je vous envoie le patron directement par mail, mais c’est étrange que vous ne puissiez pas cliquer sur le lien pour le télécharger :/

    Monique

    (30 mars 2018 - 12 h 32 min)

    Merci pour ce tuto qui est vraiment bien fait , concis, il va à l’essentiel sans oublier les détails. J’appréhendais la pose de la fermeture éclair mais tout s’est passé sans difficulté. Vous avez une bonne pédagogie ;
    A bientôt pour d’autres tutos pour couture enfants

    Amélie.C

    (10 avril 2018 - 7 h 57 min)

    Merci pour cette explication très bien détaillé et le patron. Ayant un niveau débutant de moins de 1 mois j’ai tout compris , malgré l’appréhension pour la pose de la fermeture, merci beaucoup. Du coup j’en ai fait deux 1 avec le patron et une plus grande et une ouate plus épaisse pour l’hiver. Très bien expliqué je le fais en même temps et c’est très bien. Merci . A bientôt

    Sylvie LARTAUD

    (28 avril 2018 - 18 h 46 min)

    Alors là, moi je dis BRAVO !!!!!
    Le tuto est super bien fait, clair, avec de mots simples … tout ce qui me fallait !!
    D’autant plus admirative que d’habitude, la couture est un sport de gonzesse …… !!!!!!!!!!!
    Je m’abonne tout de suite !!!!
    A très bientôt pour d’autres aventures !!!

      Julien

      (30 avril 2018 - 16 h 25 min)

      Merci Sylvie !
      À très vite 🙂

    Sylvie LARTAUD

    (1 mai 2018 - 19 h 40 min)

    Et voilà, turbulette terminée ! un patron de grande taille glané par là et les explications claires et détaillées de Julien !
    Merci !!!

    Claire

    (5 mai 2018 - 15 h 49 min)

    Mille mercis !!! J’y suis arrivée faaaciiile et pour la première fois je ne vois aucun défaut du premier coup ! J’ai démarré la couture il y a 3 mois c’est ma première « vraie » pièce et je suis fierté !!
    J’ai adoré la vidéo car pendant la couture on a droit à des petits conseils ça évite de faire avance rapide c’est génial 🙂
    Vous expliquez aussi bien que ma maman. Merci <3 lol

      Julien

      (5 mai 2018 - 16 h 04 min)

      C’est le meilleur compliment qu’on m’ait fait ! Merci beaucoup et mes amitiés à votre maman !

    marianne

    (8 mai 2018 - 17 h 19 min)

    merci pour ce tuto simple et bien expliqué ! j’ai quand meme une question, ne serait ce pas plus simple de faire deux fois la pièce « dos » avec le tissu de doublure (comme pour la ouate) et recouper après ?

      Julien

      (8 mai 2018 - 17 h 24 min)

      Bonjour Marianne. Vous pouvez procéder comme cela si vous trouvez ça + simple, en effet ! Honnêtement, je n’y ai pas songé avant votre commentaire !
      Cependant, attention à l’encolure qui est différente. Dans le molleton ça n’est pas très grave de couper ça « à peu près », il faut s’appliquer avec le tissu de doublure 🙂
      Bonne couture !

    marianne

    (8 mai 2018 - 19 h 43 min)

    finalement j’ai fais comme vous ^^ je jouerais les audacieuses quand je serais un peu plus expérimentée 🙂

    Adeline

    (21 mai 2018 - 4 h 04 min)

    Bonjour’
    Débutante à la couture ,mon plus gros projet est la gigoteuse cependant est il possible de ne pas mettre du molton?
    Je vis dans les îles et j’aimerai une gigoteuse fine .
    Merci par avance de votre réponse .
    Adeline.

      Julien

      (21 mai 2018 - 10 h 08 min)

      Bonjour Adeline !
      Je n’ai pas essayé, mais j’imagine que c’est possible de faire cette gigoteuse sans y mettre le rembourrage. En effet, pour une utilisation dans les iles, ou même en été en métropole, c’est mieux !

    GUWY Michelle

    (21 mai 2018 - 11 h 46 min)

    Bonjour je cherche un patron de pantalon de grossesse pour ma fille ,elle fait du 36 / 38 en taille c’est assez urgent
    Merci beaucoup

    Sophie

    (21 mai 2018 - 20 h 46 min)

    Bonsoir,
    Je viens de terminer ma gigoteuse. MERCI pour ce patron et le tuto super bien détaillé. J’appréhendais mais je suis ravie du résultat. Merci vraiment !!!

    Xavier

    (22 mai 2018 - 14 h 14 min)

    Bonjour Julien,
    Je suis en train de réaliser la gigoteuse que j’ai vu sur la vidéo très bien expliquée.
    Je me suis permis d’agrandir la longueur car c’est pour un bébé qui va naitre vers juillet et qui va être costaud d’après les dires des futurs parents….
    Je suis aussi un amateur en couture et ai appris grâce à mes quatre grandes sœurs.
    J’ai déjà réalisé quelques ouvrages comme un manteau pour mon garçon, quelques robes pour ma fille, 2 tenues de grossesses pour ma femme et pour moi même quelques chemises et un pantalon à pince.
    Comme quoi la couture n’est pas qu’une histoire de femme.
    Bonne continuation.
    Xavier

      Julien

      (22 mai 2018 - 14 h 36 min)

      Salut Xavier ! Heureusement que la couture n’est pas qu’une affaire de femme ! Sinon on serait obligé de faire de la mécanique ou de commenter le football 🙂 Ravi que le tuto vous ait aidé, et vous avez bien fait de l’agrandir un peu. Je suis en train également de le rectifier pour le proposer en plusieurs tailles.
      À très vite, et bonne couture !

    Mariella

    (31 mai 2018 - 16 h 56 min)

    Super tuto !!
    Une question, si on veut faire une gigoteuse « été » pour un bébé qui va naitre en juin (et qui subira les épisodes de canicule), quel molleton conseilles-tu ?
    Parce qu’on ne va pas prendre le même selon qu’on veut en faire une pour l’été (ou la demi-saison) et une pour l’hiver ?
    Ici en alsace, les hivers sont rudes et les étés sont très chauds …

    Je prend tous les conseils utiles ! Surtout que c’est pour faire un cadeau !!

    Merci pour le tuto, j’ai hâte de m’y mettre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.